CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DELAIN
Avec : AMBERIAN DAWN,GENTLE STORM, DELAIN
Date du concert : 29-10-2015
Lieu : Divan Du Monde - Paris [ 75 ]
Affluence : 490
Contact organisateur : http://www.cartelconcerts.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 31 octobre 2015 - Chroniqueur : riffraph - Photographe : riffraph


C’est vers un show sympho/lyrique (sold-out) que je me dirige en ce 29 octobre 2015. La salle du divan du monde sera placée sous le commandement exclusif de frontwomen. En effet les néerlandais de Delain en tournée depuis de longs mois s’arrêtaient à Paris, sur sa partie européenne, accompagnés de leurs confrères de Gentle Storm et la formation finlandaise Amberian Dawn.
Arrivé dans l’après-midi pour l’interview de Charlotte Wessels (voir lien vidéo) les plus fervents fans de la tête d’affiche sont déjà présents et notamment les chanceux(ses) qui possèdent une place VIP. Privilège qui donnera droit à un petit concert unplugged intime de deux titres avant l’ouverture des portes.

AMBERIAN DAWN

Mais commençons sans tarder par les ultra-productifs d’Amberian Dawn. En effet six albums en huit ans d’existence. Le set sera axé sur ce power/néo-classique/lyrique et très légèrement symphonique. La prestation, obligatoirement courte, m’aura néanmoins laissé une bonne impression. Les riffs et les refrains sont addictifs allant même chercher loin dans les influences genre ABBA (oui j’ai dit ABBA), enfin en version metal évidemment. Le chant Emil Pohjalainen colle bien à l’ensemble et la damoiselle sait occuper la scène. Les titres « Fame&Gloria » et « LadyHawk » du dernier album « Innuendo » auront été les plus intéressants à mon humble avis. Une très belle entrée en matière pour un groupe avec qui il faudra compter dans ce genre musical.

SetList Amberian Dawn :

01.Fame & Gloria
02.Magic Forest
03.The Court of Mirror Hall
04.Circus Black
05.Ladyhawk
06.Cherish My Memory
07.River Of Tuoni


GENTLE STORM

Après un court intermède, le temps que les roadies fassent leur boulot voilà que rentre en scène Gentle Storm. Ce projet musical destiné à devenir un véritable groupe a été engendré par Arjen et sa charmante frontwoman Anneke. L’ex-chanteuse de The Gathering (dont elle interprétera d’ailleurs deux titres) en impose par sa palette vocale. Grâce à des compositions bien léchées et intelligemment pensées, on navigue dans un registre tantôt épique et romantique. On passe aussi parfois à un son plus oriental comme sur « Shore Of India ». Le public semble apprécier nos protagonistes qui semblent eux aussi prendre du plaisir sur scène. La formation se paiera même le luxe de reprendre le titre Fallout de Devin Townsend Project. Un set tout en charme et en finesse qui se terminera sous les acclamations nourries de la salle.

SetList Gentle Storm :

01.Heart of Amsterdam
02.Brightest Light
03.The Storm
04.Eléanor
(The Gathering cover)
05.Witnesses
(Agua de Annique cover)
06.Strange Machines
(The Gathering cover)
07.Fallout
(Devin Townsend Project cover)
08.Shores of India

DELAIN

C’est enfin le moment que tous les fans attendent. Delain après avoir longtemps fait les premières parties va se faire un plaisir de montrer qu’ils ont leur place en haut de l’affiche. Les lumières baissent et les cris montent dans une fosse blindée toute acquise à la cause. D’ailleurs l’intensité et la ferveur du public ne faibliront pas tout au long du concert. La setlist, plutôt bien équilibrée ratissera les « presque » dix ans du groupe si on se réfère au premier album « Lucidity ». Il y aura un petit clin d’œil de la part des abonnés « Facebook Delain France » qui brandiront des feuilles A4 où seront inscrits des messages de soutien comme « Dank U » ou « Welcome Merel » (la nouvelle jeune recrue et guitariste de talent). Marque d’amitié qui aura pour effet de toucher tout le groupe, sincèrement ravi de retrouver la capitale. Pas moins de 17 morceaux joués avec un son au mixage propre et puissant dont un « Turn The Lights Out » qui figura sans doute dans le prochain album. Un show très professionnel mais chaleureux qui se terminera (sur un rappel de trois titres) par un incontournable « We Are The Others ». Malgré une salle trop petite pour ce genre de prestation, Delain aura réussi à délivrer un concert généreux, sympathique et communicatif dont le public parisien se souviendra longtemps.


VIP Acoustic Session :
Go Away
In Front of Me
(Infected Mushroom cover)

Concert :
01.Go Away
02.Get the Devil Out of Me
03.Army of Dolls
04.Lullaby
05.Stardust
06.Milk and Honey
07.Here Come the Vultures
08.April Rain
09.Sleepwalkers Dream
10.Don't Let Go
11.Turn the Lights Out
(New song)
12.The Tragedy of the Commons
13.The Gathering
14.Not Enough

Encore
15.Mother Machine
16.Stay Forever
17.We Are the Others


Pour terminer il conviendra de remercier toute l'équipe de Cartel Concert pour l'invitation et l'accréditation photo ainsi qu'Elodie d'HIM média pour l'organisation de l'interview.