CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


THE ARRS RELEASING PARTY
Avec : The butcher's rodeo, smash hit combo, the arrs
Date du concert : 07-11-2015
Lieu : Divan du monde - PARIS [ 75 ]
Affluence : 490
Contact organisateur : https://fr-fr.facebook.com/BlenderProduction
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 10 novembre 2015 - Chroniqueur : FredBebel - Photographe : fredbebel


Live report THE ARRS divan du monde le 07/11/2015

Pour fêter la sortie de leur dernière galette « KHRONOS », les Parisiens de THE ARRS ont fait les choses en grand.
Ils ont privatisé la plus grande des petites salles Parisiennes, à savoir le Divan du monde rue des Martyrs en plein Pigalle, qui affiche d’ailleurs complet puis ils ont invité la fine fleur du Hardcore made in France, des potes à eux de Paname pour faire la teuf comme il se doit : les BUTCHER’S RODEO, hobos déjantés au hardcore à la CANCER BATS et les hardcore gamers SMASH HIT COMBO dont la musique mixe metalcore et rap avec brio, une belle soirée en perspective donc !

Il est 19h00 quand les BUTCHER’ S RODEO investissent la scène et d’entrée de jeu le ton est donné : les riffs sont puissants, la rythmique implacable, Vince, Tonio, Kwet, Thom et Junior le nouveau bassiste commencent à faire monter le thermomètre, arrangant la foule qui peine à se mettre dans le bain par de puissants «  vous êtes là la famille ? » qui font monter l’ambiance et la température de la salle qui est acquise à leur cause dès le deuxième titre ou un circle pit se forme, et il sera le premier d’une longue série ce soir ! Un set de près de 45 minutes intenses qui se termine en apothéose quand les zicos descendent la batterie dans la salle et jouent le dernier titre dans la fosse tandis-que la foule et les guitaristes tournent autour dans un circle pit d’enfer, la folie complète !!!
Une superbe découverte pour moi, un groupe excellent qui mérite d’être mieux connu hors les frontières de la capitale.

Set list :

Repent & honor
Spoiler
The mutiny
Eye of the storm
Funeral thirst of a giant
Way of god
Need to murder
My vengeance
The curse

20h00, THE SMASH HIT COMBO est dans la place, avec son rapcore et ses deux chanteurs/hurleurs, ils ont de nombreux fans dans l’assistance qui commence à voir fleurir les premiers slameurs de la soirée. N’étant pas trop adepte du rap, je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce groupe que je ne connaissais que de nom, et bien encore une belle surprise, les titres sont accrocheurs et donnent envie de bouger à tous les coups, même si je ne fais pas partie de cette génération de hardcore gamers comme ils se définissent eux-même, j’ai eu moi aussi ma période vidéo games et j’adhère à leur univers, je vais me précipiter d’écouter « Playmore » leur dernier LP. Un méga « shwiiiing » pour les 2 danseuses en uniforme qui sont apparues sur scène justement pour le titre « Hardcore gamer », que du bonheur pour les yeux !
Après un très bon set d’environs une heure où on apprendra que la majorité de la salle était plus « Mortal Kombat » que « Street fighter » (ou l’inverse d’ailleurs ! ), un beau wall of death et quelques circle pits, on est pas loin de la fournaise quand les SHC quittent la scène laissant le public chauffé à blanc.

Set list :

In Game
Hostile
Toujours plus
Trop vite
2.0
Baka
Hardcore gamer
Generation test

Encore:

B3t4
Animal nocturne
Etat second

On y est, il est 21 h quand les premières notes de « Kombat » résonnent et que THE ARRS déboule sur scène. « ON EST CHEZ NOUS » scande Nico, crane rasé de frais, fini ses fameuses dreadlocks et c’est vrai que toute la salle est acquise aux Parisiens et que la guerre commence !
On est à Bagdad-sur-Seine, ça slame dans tous les sens, Nico saute de la scène entraîné par le public, les mecs montent sur scène et replongent aussitôt, les titres de « KHRONOS » s’enchaînent intercalés avec des titres plus anciens sans ralentir, on frise l’émeute avec « Hors norme » pour moi le meilleur titre du dernier album avec « Prophétie » bref on est plus dans un concert là, on est carrément sur la ligne de front, c’est un reportage de guerre que je fais, pas un live report ! Le public et le groupe sont déchaînés, le son est puissant et parfait, que du bonheur. Pour le dernier titre du set Nico invite tout le public sur scène pour un final de malades, dans un chaos ou THE ARRS se confond avec son public pour ne faire plus qu’une seule entité, quel symbole !
Un set d’une heure 15 de pure énergie brute, où KHRONOS à quasiment été joué en intégralité laissant la salle KO debout, en sueur mais heureuse d’en avoir pris plein la gueule !

Une soirée qu’on est pas prêts d’oublier ! Merci à Boris de BLENDER production pour son accueil.