CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


RIVERSIDE
Avec : Lion Shepperd01, The sixxis02, Riverside03
Date du concert : 02-11-2015
Lieu : Marché Gare - Lyon [ 69 ]
Affluence : 200
Contact organisateur : https://www.facebook.com/slhproductions/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 13 novembre 2015 - Chroniqueur : Franckenstrat - Photographe : Franckenstrat


Chez Pavillon 666 à Lyon, je suis un petit peu l’outil multi-usage que l’on envoie en plénipotentiaire dès que l’on sort des sentiers battus.
C’est un peu le cas pour cette soirée au Marché Gare qui s’annonce plutôt rock progressif et même plus surprenante encore.
Quoi qu’il en soit, les filles de Sounds Like Hell Productions ont eu une fois de plus du nez en faisant venir trois groupes aussi inattendus que musicalement bons.

En tout cas, une chose est sure, c’est que cette scène a son public et ce soir il s’est déplacé en masse pour ces trois superbes affiches.
Comme je n’ai pas la prétention d’être un expert en quoi que ce soit, j’essaye toujours de vous décrire au mieux une atmosphère et un ressenti.
Aussi, si je suis très loin de donner des détails précis sur vos groupes préférés, ne m’en tenez pas rigueur. J’essaye toujours de conduire mes live reports le plus intelligemment possible avec beaucoup d’écoute et de ressenti sur ce que j’ai vu.
Et là ce soir, j’en ai entendu des belles choses au Marché Gare. Tout d’abord avec les polonais de Lion Shepherd et leur rock progressif très énergique et vraiment entrainant.

Le seul problème, c’est que Riverside avait déjà installé son matos et les claviers prenaient une place de dingue ce qui laissait peu d’espace sur la scène aux deux premiers groupes.
Néanmoins Lion Shepherd a fait avec et nous a délivré un set tout à fait dépaysant aux couleurs orientales.

L’ambiance musicale de Lion Shepherd est plutôt planante et très mélodique. Ils revendiquent un côté psychédélique que j’ai eu beau chercher et que je n’ai pas trouvé.
Les musiciens qui composent le groupe sont tous d’un excellent niveau. Le chanteur, seul maître au micro, juste appuyé par le contre chant du guitariste déroule une voix claire aux reflets obscurs colorant étrangement la musique de ce combo des plus étonnants. En tout cas pour moi, ce fut une sacrée découverte.

Le guitariste a beaucoup de feeling et un jeu de guitare très fluide. Il est vraiment très agréable à écouter. Il maîtrise également parfaitement le jeu du luth qui va intervenir dans plusieurs morceaux et donner cette teinte un peu mystique qui ouvre les portes de la musique vers l’orient.

Au final, c’est un groupe assez magique que j’ai beaucoup apprécié, notamment pour son côté évasion et ses ouvertures musicales.
Je pense que les essayer c’est les adopter, alors allez les découvrir via leur page facebook et leur site officiel : http://lionshepherd.net/
je pense que ça vaut largement un détour de votre part.

Toujours dans un style progressif, mais cette fois ci un peu plus nerveux, voici venir les américains de The Sixxis sur la scène du Marché Gare.
Les sudistes de Sixxis sont un line up des plus traditionnels. Composés de deux guitaristes, un chanteur claviériste et violoniste, un bassiste et un batteur, leur musique fait parfois un peu penser à tous ces groupes de référence comme UFO, Rush ou autres Led Zeppelin, qui ont résolument façonné le hard rock dans les années 70.
En tout cas, on peut raconter ce que l’on veut, ça envoie sec et sur scène ça rock un maximum.

Le chanteur et sa voix haut perchée à la Robert Plant est campé derrière ses claviers et balance un max. Excellent violoniste, il va même durant une poignée de morceaux nous faire profiter de sa virtuosité sur cet instrument apportant également au set des Sixxis une saveur quelque peu orientale et une tonique de jeu à l’ensemble du groupe qui est assez intéressante.

Les deux guitaristes sont particulièrement bons et n’hésitent pas à échanger les phases de jeu rythmiques et solos tout en maintenant chacun les contre chants en continu.
Les solos sont particulièrement techniques et les deux guitaristes n’hésitent à balancer de grandes envolées sonore chacun à leur tour.
Le duo basse batterie est totalement impeccable. Le batteur est dans un trip totalement exalté et cogne ses futs tel un vrai bûcheron. C’est absolument incroyable de le voir jouer car le corps de ce gars est en permanence en mouvement. Le tempo groove à mort et lui avec.
L’ensemble est vraiment cohérent et ce set est un plaisir pour les oreilles autant que pour les yeux. Si vous ne les connaissez pas, allez les découvrir via leur page facebook et leur page officielle : http://thesixxis.com/. Ainsi vous comprendrez aisément pourquoi ils remplissent des salles entières.

Pour terminez cette affiche, voici le gros morceau de la soirée si je puis dire. Les polonais de Riverside en 14 ans de carrière n’ont musicalement et scéniquement plus grand-chose à prouver.
Déjà six albums au compteur plus un live, sans compter les Ep et tout le reste, on peut dire qu’ils ont pas mal roulé leur bosse.

Et ce soir, c’est un public totalement impatient qui trépigne de les voir entamer leur set qui va durer 1h45, ce qui n’est pas rien et encore ils ont décidé d’écourter d’un quart d’heure pour que les autres groupes puissent jouer un peu plus longtemps.
La scène est magnifique avec des lights superbes, le tout agrémenté d’un son qui ma foi aurait pu être meilleur vu l’envergure mélodique du groupe.

Les quatre polonais sont totalement à l’aise sur la scène du Marché Gare avec un public totalement acquis et conquis.
Mariusz le bassiste et chanteur de Riverside est un véritable frontman. Fin bassiste et excellent chanteur, il assure totalement le show avec la complicité de Michal aux claviers et au chant.

Les compositions de Riverside sont assez longues et se découpent souvent en plusieurs phases avec des breaks musicalement très riches.
De toute façon, la musique de Riverside est en général très dense avec des schémas mélodiques parfois assez complexes qui peuvent soit errer et flotter sur les silences ou bien être totalement groovy.

Je pense que les influences des polonais sont très diverses allant des Pink Floyd jusqu’à Genesis en passant par Les Porcupine Tree, voire Opeth.
Je pense surtout que leur univers musical est très riche et balaye un horizon assez large, il n’y a qu’à voir leur ouverture d’esprit.
En tout cas si les Riverside sont très agréables sur scène comme dans leurs attitudes en dehors, leur public l’est tout autant. Il y a longtemps que je n’avais pas vu un public aussi abordable et agréable. Je trouve parfois qu’il est de bon ton de parler également du public car c’est souvent lui qui construit l’ambiance.
Le public de Riverside à été exceptionnel et à vraiment porté son groupe au firmament et les polonais ne sont visiblement pas restés insensibles à cet élan.

C’était un magnifique concert tout comme les deux précédents et je trouve personnellement que cette affiche à été judicieusement choisie. Il y avait beaucoup de professionnalisme et de qualité musicale ce soir au Marché Gare.
Les prestations de ces trois groupes m’ont permis quelque part de renouer avec un rock progressif de haut niveau, chose que je délaisse depuis déjà pas mal de temps au profit d’autres musiques et c’est bien dommage car il y a tant de choses à piocher dedans.

Je tiens à remercier chaleureusement toute l’équipe de Sounds Like Hell Productions pour son accueil et pour avoir convié Pavillon 666 pour cette superbe affiche.
N’oubliez pas que Sounds Like Hell Productions a encore beaucoup de dates en prévisions à ne manquer sous aucun prétexte. Je vous invite à consulter leur page facebook afin de vous tenir au courant de leur programmation. https://www.facebook.com/slhproductions/?fref=ts