CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LOFOFORA
Avec : Lofofora, Noise Generator
Date du concert : 26-11-2015
Lieu : La Machine du Moulin Rouge - Paris [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.label-athome.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 02 décembre 2015 - Chroniqueur : superbenny666 - Photographe : benlivephotos https://www.facebook.com/livephotosmusic?ref=hl


Après avoir sorti son album live "L'épreuve du concert", titre faisant référence à leur dernier album "L'épreuve du contraire", Lofofora était à la Machine du Moulin Rouge pour fêter cet album et le jouer dans sa quasi totalité.
La soirée commençait par un concert du groupe Noise Generator et enfin Lofofora concluait cette soirée.


C'est donc Noise Generator qui lança les hostilités. Noise Generator est simplement un duo de musiciens, composé de Kshoo à la guitare et de Laurent au chant. Leur premier album "Wise and Wicked " est sorti il y a maintenant un an. Ne vous fiez pas aux apparences, avec seulement deux artistes esur scène, Noise Generator sait dégager une belle dose d'énergie et même si la scène, assez grande, ne les avantages pas toujours, on ne peut pas dire qu'ils restent stoïques!
Seulement une guitare et un chanteur mais beaucoup de matos électronique permettant d'abord de combler le manque de batterie. Surtout, Noise Generator sait sortir des sons indus/électroniques et même reggae/dub ce qui rend ce groupe totalement original! La musique est donc eclectique tout en restant tout de même rock/metal. Les riffs sont bien agressifs et les morceaux s'enchainent très bien.
Le public apprecie mais la fosse est loin d'être pleine. Ce groupe vraiment alternatif devrait avoir de bons jours devant lui en continuant dans cette lignée même si 2 artistes en scène peut sembler un peu juste.

Après cette bonne surprise, Lofofora se présente sur scène afin de nous montrer ce que vaut son album live "L'épreuve du concert" en...live!
Faut-il vraiment présenter Lofofora dans le paysage français? Ce groupe qui fête ses 20 ans de scène fait partie intégrante de la scène metal française. Avec ses textes engagés, Reuno et sa bande, sait faire réagir le public en propulsant un metal bien tranchant.
C'est donc dans une salle bien garnie que Lofofora sévit ce soir. Acclamé par la foule, c'est avec le titre "Notre terre" que le concert débute. Mais en jouant le classique titre "L'oeuf", Lofofora réveille entièrement le public. Le ton est donné, les titres de "L'épreuve du concert" s'enchainent sans faiblir et cela rend tout le monde heureux.
Le public n'hésite pas à grimper sur la scène malgré sa hauteur pour slammer et faire toutes facéties permettant de se sentir bien vivant!
Reuno hurle dans son micro et utilise entièrement la scène pour faire passer ses messages engagés. A son habitude, il chambre quelque peu le public mais c'est de bonne guerre. Les réactions sont instantanées et cela produit un concert plein d'énergie!
Daniel à la guitare assure avec quelques petits "leaks" bien terribles, et sera aussi accompagné de Stéphane Buriez (Loublast) à la guitare sur "Comme des bêtes".
Les stagedive ne cessent pas, on aura droit à un wall of death et quelque petits circle pit.

En jouant 24 titres, Lofofora a joué un set bien consistant et convivial. Dans un style bien spécifique, Lofofora enchaine les prestations avec succès et les fans en redemande.

Merci à Pavillon Webzine et Base Production pour le pass photo.

Setlist:
Notre terre
L'oeuf
L'innocence
Le Fond Et La Forme
Pornolitique
Mémoire De Singes
Contre les murs
Quelqu'un de bien
Utopiste
Élixir
Le Visiteur
Pyromane
Le malheur des autres
Comme des bêtes
(feat. Stéphane Buriez from Loudblast)
Le Pire
Envie de tuer
Rock 'n' Roll Class Affair
(feat. Sven from Parabellum)
Baise ta vie
(feat. Sven from Parabellum)
La tsarine
Justice pour tous
6 Milliards
Auto-Pilote
Ilôt Amsterdam
(Parabellum cover) (feat. Kshoo from Noise Generator)
Double A