CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MASS HYSTERIA
Avec : Darcy, Mass hysteria
Date du concert : 10-12-2015
Lieu : L'étage - Rennes [ 35 ]
Affluence : 800
Contact organisateur : http://www.diogene.fr/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 17 décembre 2015 - Chroniqueur : Fred.Photography - Photographe : fred photography


Gros challenge pour les Rennais ce soir ! non ! il ne s’agit pas d’un match de foot, mais ils vont devoir montrer à Mouss et son équipe de Mass hysteria qu’ils n’écoutent pas que de la pop et de l’éléctro. Il faut que grâce aux transmusicales, cette réputation de la ville bretonne est bien encrée dans les esprits. Actuellement en tournée pour promouvoir leur dernier album « matière noire » sorti en octobre dernier et comme à leur habitude depuis 20 ans, les Mass n’auront aucun mal à retourner la salle de l’étage où plus de 800 furieux et furieuses sont venus se démener sur la musique des parisiens.

La première partie est assuré par un groupe de rock local, les rennais de Darcy qui contrairement à Garou ou Roch voisine qui devait jouer le soir même dans l’autre complexe Le Liberté, comme le rappellera Irvin le chanteur, n’auront pas annulé leur venue. En préparation de leur premier album qui devrait sortir dans le courant de l’année 2016, Darcy délivre un rock puissant et sans concession, démontrant que la jeune génération est capable de remplacer les dinosaures types téléphone ou autres. Les titres joués ce soir font mouche et le groupe montre une belle présence scénique, qui colle parfaitement à une première partie d’un groupe énergique comme Mass Hysteria. Une belle découverte.

Le temps d’une mise en place sur la bande sonore de quelques standards de la scène metal et Mass hysteria s’empare de la salle devant un public acquit à sa cause. Mouss est en grande forme et comme à son habitude ne s’empêchera pas, entre chaque titre, de quelques commentaires sur l’actualité chargée du moment. Et entre les élections régionales et les attentats du mois de novembre, cela ne ratera pas, tout le monde en aura pour son grade.

Les titres joués ce soir alterne entrent anciens morceaux, parfois devenus des classiques comme « babylone », « respect to the dancefloor » qui commencera d’ailleurs par une reprise d’ « Enter sandman » ou l’hymne de mass hysteria « Positif à Bloc ». Il ne doit plus il y avoir trop de concert où celle-ci n'est pas jouée et les nouveaux morceaux de Matière noire, 7 titres au total, dont le single « Chien de la casse » mais aussi l’efficace « Plus que du metal ». Si les albums des parisiens sont parfois inégaux, c’est en live qu’ils montrent tout leur savoir faire et leur indéniable charisme scénique et qu’ils méritent leur place d’un des leaders de la scène française.

Le concert se clôturera par Furia, un classique et l’apparition de la pile électrique Martin Hallier de Kiemsa (actuellement dans dancefloor disaster) venu jouer les guests pour Mass Hystéria. Une belle manière de finir ce concert d’anthologie.

Alors que je ne suis pas particulièrement fan de ce que fait Mass Hysteria,mais je ne peux m’empêcher d’avoir trouvé ce concert excellent, ces gars sont vraiment très bons sur scène. Premier concert aussi depuis les attentats de Paris et l'on ne peut qu’y penser un peu, que des types viennent interrompre de si bons moments de cette manière aussi inhumaine, cela n’a vraiment pas de sens; mais ça ne donne pas pour autant envie de continuer de faire des concerts.

Un grand merci à Diogène productions et base prod pour l’organisation de cette soirée Rennaise.


Setlist Mass Hysteria:

Intro
Tout doit disparaître
World on fire
Chien de la casse
Notre complot
Une somme de détails
Babylone
L’Enfer des Dieux
Vector Equilibrium
P4
Failles
L’archipel des pensées
Vae Soli
Tout est poison
Pulsion
Positif à bloc
Contradiction
Donnez-vous la peine
Respect to the Dancefloor
Plus que du metal
Furia