CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SOILWORK
Avec : Hatesphere, Soilwork
Date du concert : 15-12-2015
Lieu : Mjc l'antipode - Rennes [ 35 ]
Affluence : nc
Contact organisateur : https://www.facebook.com/Garmonbozia.Inc
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 28 décembre 2015 - Chroniqueur : Fred.Photography - Photographe : fred photography


Bien que je ne l’ai pas vu parqué devant la salle de l’Antipode, c’est très certainement à bord de leur puissant drakkar que les vikings de Hatesphere et Soilwork sont venus débarquer sur les terres bretonnes et mettre à feu et à sang un public rennais avide de gros son. Les 2 groupes sont actuellement en tournée pour la sortie de leur nouveau bébé, New Hell pour Hatesphere et The ride Majestic pour Soilwork. Les 2 groupes ne sont pas nés de la dernière pluie puisque les 2 affichent une vingtaine d’année et une dizaine d’albums au compteur, grosse affiche donc pour la petite MJC rennaise.

Hatesphere est réputé pour être une tuerie en live et ils n’auront aucun mal à le démontrer ce soir. Grosse énergie et bonne humeur sont effectivement au rendez-vous, les gars sont connus pour ne pas se prendre au sérieux et c’est vraiment l’impression qu’ils donnent tout au long de leur set, un peu trop court d’ailleurs, puisqu’il n’y aura que dix morceaux. Hatesphere a fait le choix de ne pas trop jouer des morceaux du dernier au profit d’un petit best of de derrière les fagots, le genre de setlist que l’on a l’habitude de voir en festival plutôt qu’en tournée, mais ils ont le mérite d’assurer l’efficacité.

Hatesphere est proche de son public au sens propre comme au figuré. La scène de l’antipode n’est déjà pas immense, mais le fait d’avoir posé en avance la batterie de Soilwork à laissé très peu de place au combo danois, ce qui n’a pas découragé les gaillards se démenant sur scène avec les sourire. Gros succès de leur part, une première partie comme on les aime, je dirai même que certain, ce soir, sont venu exprès pour eux.

Je regrette quand même un éclairage pas terrible, cette habitude que les groupes de metal de jouer dans le noir est vraiment incompréhensible.

Hatesphere setlist

Reaper of life
The coming of chaos
Vermin
Floating
Ressurect with a vengeance
Lines crossed lives lost
Murder lost
Iconoclast
Drinking with the king of the dead
Sickness within

C’est ensuite au Suédois de Soilwork, tête d’affiche de cette soirée de monter sur la scène de l’antipode. La dernière fois que je les avais vus en concert doit remonter à une dizaine d’année et j’attendais beaucoup de ce concert, au final je ne serais pas déçu. Peu de groupe arrivent à allier la puissance et le mélodique avec autant de talent et le dernier album, à l’écoute des quelques morceaux disponibles sur le net, semble un très bon cru. Le concert commencera d’ailleurs par le titre éponyme « The ride majestic ». Les Suédois sont très en forme et heureux d’être en France pour présenter ce nouvel opus, autant Bjorn Strid que le reste du groupe offrent une performance de premier ordre. Le public Rennais est ravi, déjà chauffé par Hatesphere, fera la fête aux Suédois, circle pitant à la moindre occasion et on aura aussi le droit à quelques interventions de Sylvain Coudret, le représentant français de Soilwork. Une bien belle ambiance.

Si la plus grande place est faite a the ride majestic, soilwork pendant ce concert explorera une bonne partie de sa discographie. C’était plutôt les vieux morceaux que j’étais venu voir et il n’y en a pas eu beaucoup, mais quand même « follow the hollow » et « rejection role » sont d’excellents morceaux en live et cela m’aura suffit.

Le concert s’achève en apothéose et les rennais présents à cette soirée n’auront pas boudé leur plaisir. Un vrai plaisir de revoir Soilwork et merci à Garmonbozia pour l’organisation de ce concert d’anthologie, ainsi qu'à Valérie Jmt Consulting pour l'accréditation et le pass photo accordés à pavillon666.

Soilwork setlist :

The Ride Majestic
Nerve
Bastard chain
The crestfallen
Death in general
A light in the aftermath
Tongue
Follow the hollow
Petrichor by sulphur
This momentary bliss
Chainheart machine
Stabbing the drama

Let this river flow
Late for the kill/Early for the slaughter
Rejection role
Whirl of Pain
Spectrum of eternity