CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


THE AUSTRALIAN PINK FLOYD
Avec : The Australian Pink Floyd
Date du concert : 16-01-2016
Lieu : Amphithéâtre 3000 - Lyon [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.gdp.fr
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 17 janvier 2016 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart https://www.facebook.com/chartlivephotography


Les légendes ne peuvent pas disparaître si facilement car il y aura toujours quelqu'un pour reprendre le flambeau. David BOWIE vient de nous quitter, Lemmy aussi peu de temps avant et ce début d'année 2016 a tout d'une hécatombe dans le milieu artistique. Richard WRIGHT le claviériste de PINK FLOYD avait quant à lui tiré sa révérence en 2008. Cela n'avait pas empêché David GILMOUR et Nick MASON de terminer et sortir l'album « The Endless River » en 2014 à la surprise générale. Les artistes s'en vont mais leurs œuvres restent et dans le milieu musical, on sait depuis longtemps qu'une œuvre peut se transmettre de génération en génération. C'est le cas dans la musique classique depuis des siècles alors pourquoi pas dans le milieu du rock ? C'est en tout cas une considération à prendre en compte lorsque des artistes tels que PINK FLOYD ont marqué les esprits si durablement.

Ce soir, avec THE AUSTRALIAN PINK FLOYD nous allons revivre un peu de la légende. Rendez-vous donc à la Cité Internationale de Lyon au sein de son Amphithéâtre 3000. Il fallait un lieu remarquable pour cet événement et c'est un choix judicieux que de s'être arrêté sur ce lieu. L'amphithéâtre est parfait au niveau de l'acoustique et la hauteur de la scène permet aisément de déployer les éléments indispensables au show lumière du groupe. En effet, un show uniquement basé sur le répertoire de PINK FLOYD se doit d'être à la hauteur aussi bien musicalement que visuellement. Pas de doute, THE AUSTRALIAN PINK FLOYD a travaillé son sujet et le rendu visuel n'est certes peut-être pas aussi impressionnant que l'original mais tout à fait à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'un bon groupe de reprise. Il faut dire simplement aussi que le budget n'est pas le même ! Mais peu importe, THE AUSTRALIAN PINK FLOYD nous plonge dans l'ambiance des concerts du groupe façon années 70 avec écran géant et jeux de lumière très bien maîtrisés.

Au niveau musical, le groupe australien fait tout pour coller au mieux aux originaux. Les instruments sont les mêmes que ceux du groupe original et la panoplie d'effets est elle aussi bien présente. Il suffit de toute façon de fermer les yeux, chose très facile dans ces circonstances, pour s'y croire. Pour l'anecdote et cela en dit long sur la légitimité du groupe, il faut savoir que David GILMOUR en personne a en quelque sorte adoubé le groupe ce qui apporte une certaine légitimité. De toute manière, depuis le Live 8 et le décès de Richard WRIGHT en 2008, il est impossible d'assister à un set complet du groupe. Alors THE AUSTRALIAN PINK FLOYD et les autres formations qui ont décidé de continuer à donner vie à la musique du groupe en concert représente un compromis et contribuent à faire vivre la légende. THE AUSTRALIAN PINK FLOYD se penche sur toutes les périodes du groupe, des années 70 à 90. On aurait bien pris une petite tranche de « The Endless River » mais ce n'était pas au programme, dommage car « Louder Than Words » doit être un bon morceau à écouter en salle. Non, ce seront pas moins de 23 titres avec entre autres « Astronomy Divine », « Shine On You Crazy Diamond », « Time », « Wish You Were Here », « Us And Them », « High Hopes »... Bien entendu, nous ne passerons pas à côté du mythique « Another Brick In The Wall » qui a pour effet de se faire lever la salle pour chanter et danser. On n'oublie pas non plus « Comfortably Numb » avant le rappel qui se fait sur « Run Like Hell ».

On est facilement conquis par un tel moment. On s'y croirait presque mais on regrette toujours, comme c'est mon cas, de ne pas être allé voir PINK FLOYD dans les années 90 pour la tournée de « The Division Bell » lorsque celle-ci est passée près de chez moi. PINK FLOYD est un très grand groupe, incontournable et pouvoir vivre encore un peu de tout ça sur scène est une expérience des plus agréables.

Setlist
1. Astronomy Domine
2. Shine On You Crazy Diamond (Parts I-V)
3. Time
4. Breathe
5. The Great Gig in the Sky
6. On the Turning Away
7. Wish You Were Here
8. Us and Them
9. Any Colour You Like
10. Brain Damage
11. Eclipse
12. Pigs (Three Different Ones)
13. Set the Controls for the Heart of the Sun
14. Learning to Fly
15. High Hopes
16. Hey You
17. The Fletcher Memorial Home
18. What Do You Want from Me
19. Another Brick in the Wall Part 1
20. Another Brick in the Wall Part 2
21. One of These Days
22. Comfortably Numb

Rappel :
23. Run Like Hell