CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


AVANTASIA
Avec : AVANTASIA
Date du concert : 09-03-2016
Lieu : Le Trianon - Paris [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/VeryshowProductions
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 12 mars 2016 - Chroniqueur : Maulny77 - Photographe : Phil (Maulny77) https://www.facebook.com/phil.metallik/?ref=hl


Quelle soirée...

Le théâtre du trianon reçoit une troupe de metalleux venue faire vibrer les murs par une série musicale orientée power symphonic metal. Afin de faire patienter le public et de permettre à tous d'être dans la salle pour le début des festivités, le tour de chauffe est tenu par un DJ metal. Sans faire de polémique et d'irrespect à ce dernier, au milieu du terrain de jeu de Avantasia le diffuseur de titres de formations cultes semble être seul. Sa setlist pourtant choisie ne met pas en émoi le public, qui reste malgré tout courtois à l'égard de la prestation. Un quart d'heure d'attente sans passion, sans évasion.

Arrive le moment tant attendu, les premiers pas posés sur la scène mettent le feu aux planches mais aussi dans l'assistance. Tobias Sammet (chant) et ses compères sont acclamés dès les premiers accords. La troupe de musiciens est toute de suite en place et diffuse un set parfaitement rodé et maitrisé. Quelque soit l'interprète, soit : Sascha Paeth (guitare, producteur - Virgo, ex-Heavens Gate), Oliver Hartmann (guitare, chant - ex-At Vance, ex-Iron Mask), Andre Neygenfind (basse), Felix Bohnke (batterie - Edguy), Michael "Miro" Rodenberg (claviers - Virgo, ex-Luca Turilli), les vocalistes Michael Kiske (Unisonic, ex-Helloween), Eric Martin (Mr Big), Jorn Lande (Jorn), Ronnie Atkins (Pretty Maids) et Bob Catley (Magnum) ainsi que les choristes Amanda Somerville et Herbie Langhans (Sinbreed), chacun livre une prestation exemplaire, chacun dégage un certain plaisir de porter ce devant le public. Sans esprit de compétition entre les musiciens, ceux-ci évoluent dans une ambiance enjouée, de liesse, exprimant une union parfaite et un professionnalisme confirmé.

Les titres proposés, pas moins de 25 morceaux, font honneur à tous les albums édités par Tobias Sammet en privilégiant "Ghostlights" et "The Metal Opera". Sans fioritures pyrotechniques ou visuelles, la troupe envoie les compositions et conquiert le public par ses attitudes scéniques, son travail d'interprétation et ses lights en support. Selon les chansons, le plateau nous propose un à cinq vocaliste mettant sous les projecteurs en majorité en plus de Tobias, Ronnie Atkins, Jorn Lande et Michael Kiske. Les parties musicales sont tenues sans failles, confirmant les qualités de chaque instrumentiste. Le duo de guitaristes se partagent les soli mélangeant leurs technicités pour le bien des morceaux. Andre Neygenfind , en parfait session man, assure les parties de basse de Tobias Sammet et fait ronronner les graves pour bâtir une assise solide en compagnie de Felix Bohnke.

Setlist :

00 / Intro Zarathustra Miro Version
01 / Mystery of a Blood Red Rose
02 / Ghostlights (avec Michael Kiske)
03 / Invoke the Machine (avec Ronnie Atkins)
04 / Unchain the Light (avec Ronnie Atkins et Michael Kiske)
05 / A Restless Heart and Obsidian Skies (avec Bob Catley)
06 / The Great Mystery (avec Bob Catley)
07 / The Scarecrow (avec Jørn Lande)
08 / Lucifer (avec Jørn Lande)
09 / The Watchmakers' Dream (avec Oliver Hartmann)
10 / What's Left of Me (avec Eric Martin)
11 / The Wicked Symphony (avec Oliver Hartmann, Jørn Lande, Amanda Sommerville, Herbie Langhans, Michael Kiske, sans Tobias)
12 / Draconian Love (avec Herbie Langhans)
13 / Farewell (avec Amanda Sommerville)
14 / Stargazers (avec Michael Kiske, Jørn Lande, Ronnie Atkins, Oliver Hartmann, sans Tobias Sammet)
15 / Shelter from the Rain (avec Michael Kiske et Bob Catley)
16 / The Story Ain't Over (avec Bob Catley)
17 / Let the Storm Descend Upon You (avec Ronnie Atkins et Jørn Lande)
18 / Promised Land (avec Jørn Lande)
19 / Prelude
20 / Reach Out for the Light (avec Michael Kiske)
21 / Avantasia (avec Michael Kiske)
22 / Twisted Mind (avec Eric Martin et Ronnie Atkins, sans Tobias Sammet)
23 / Dying for an Angel (avec Eric Martin)

Rappels :
24 / Lost in Space (avec Amanda Sommerville)
25 / Sign of the Cross / The Seven Angels (tous vocalistes)


Tobias Sammet tient le public tout au long du show et communique régulièrement avec celui-ci, amenant une certaine dose d'humeur durant ses interventions. Satisfait de l'accueil reçu, le frontman confirme que Avantasia sera rapidement de nouveau en France.

Une performance intense et riche en émotion, Avantasia est entré en communion avec le public qu'il soit dans la fosse ou les gradins. Tous ont vibré sous les riffs, rythmiques et performances vocales distillés durant ce show. Tous attendent la prochaine venue de la troupe afin de renouveler cette communion, cet échange captivant.
Merci pour cette soirée pas comme les autres et merci à Karen de Veryshow pour l'invitation donnée à Pavillon666.