CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


CROSSFAITH
Avec : Crossfaith, the one hundred
Date du concert : 13-03-2016
Lieu : Le Brise-Glace - Annecy [ 74 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.le-brise-glace.com/
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 15 mars 2016 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger


Le Brise- Glace d’Annecy a ouvert ses portes ce Dimanche 13 Mars afin de nous offrir un concert exceptionnel des Japonais CROSSFAITH en tournée avec les Anglais de THE ONE HUNDRED.
Le public Savoyard a répondu présent avec un gros fan club des Nippons. Certains avaient déjà assisté la veille au concert donné à Nevers, c’est vous dire !
Ouverture des portes à 20 heures 30 et début des hostilités à 21 heures avec le combo british sur les planches, messieurs les Anglais tirez les premiers !

THE ONE HUNDRED va donc se charger de briser la glace (sic) en chauffant la salle Annécienne de façon bien énergique.
En effet les jeunes Londoniens vont arpenter de long en large la scène non-stop en faisant sauter tout le monde en l’air dans le pit à l’aide de leur métalcore musclé aux dérapages électro.
En fait Jacob Field, le chanteur du quatuor, en fait des tonnes en live ne laissant aucun répit à ceux du premier rang. Il adopte les clichés hardcore et ses vocaux se déclinent souvent en chant « rappé ». Beaucoup d’influences donc se retrouvent derrière cette prestation des jeunes d’outre-manche. Mais, car il y a un « mais », outre l’énergie déployée et la maitrise déjà bien acquise de leurs instruments, leurs compositions sont construites selon le même plan trop souvent, du coup le mot « linéarité » est lâché. Peut mieux faire donc, mais le groupe en a les moyens je pense, à suivre quand même dans l’avenir.

Maintenant il va falloir s’armer de patience, car derrière les rideaux de la scène du brise-glace on s’affaire pour installer le matériel des tant attendus CROSSFAITH. L’impatience grandit donc dans le public car ce fut un peu long il me semble. Mais le résultat de toute cette préparation va sûrement être génial, il ne peut en être autrement avec ces fils du pays du soleil levant !
Ce groupe qui s’est fait connaitre avec une reprise de The Prodigy, (Omen en rappel), a su au fil des années (10) et des albums (4) en profiter pour tourner en Europe afin de présenter son nouvel opus intitulé « Xeno », et ce soir nous allons déguster dans tous les sens du terme. En effet le quintette d’Osaka a su faire évoluer son métalcore classique vers un métal-électro bien plus intéressant sortant des sentiers battus.
Kasuki, Kenta, Teru, Hiroki, Tatsuya aux allures de héros de manga, vont se présenter un par un devant nous au début du show, et quel show !
Ici pas de place à l’approximatif, pas de place aux envois « somnifère », ça bouge de partout et l’on remarquera tout au long de leur set leur « amour » pour le public français avec un frontman se drapant dans le drapeau tricolore bien souvent. Mais chaque membre de la formation est remarquable et sait se faire remarquer (dans le bon sens du terme). Voyez le bassiste dans une chorégraphie scénique époustouflante, le guitariste ne laissant pas sa part « aux chiens », le DJ laissant quelque fois son poste pour venir épauler un frontman possédé, et derrière tout ça nous sommes interpellés par un batteur hors norme. A noter vers la fin du set un solo de batterie géant et un solo du DJ maitre des beats techno entre autre.
Dans la fosse, le public saute dans tous les sens entre circle-pits et autres démonstrations mouvementées. Un public qui adhère pleinement à la prestation des japonais c’est sans appel, comment un tel groupe métal n’est-il pas plus connu en France ? Nous pouvons nous poser la question… En tout cas ce soir l’ambiance est bien là entre sueur et boissons houblonnées, ça fait plaisir à voir, et à entendre bien sûr.
Après les rappels et la photo scène/public, chaque membre vient serrer la main des fans très poliment et de partout fusent les « aligato », merci en Japonais vous l’aurez compris, pour ce show incroyable de ceux d’Osaka, le Japon, l’autre pays du métal pourrait-on dire.
Set-list : system X, xeno, raise your voice, ghost in the mirror, eclipse, wildfire, paint is black, photosphere, devil’s party, countown to hell, omen (prodigy cover), monolith.

En un mot, belle réussite que cette soirée passée au bord du lac d’Annecy, même pour un Dimanche soir. L’équipe du Brise- Glace, que nous remercions, a donc encore une fois vu juste en nous proposant cette affiche orientée métal-électro. Merci également aux musiciens des deux formations en lice ce soir et merci au public pour l’ambiance instaurée.