CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SPIRITUAL BEGGARS
Avec : Bigsure, Wolvespirit, Spiritual Beggars
Date du concert : 09-04-2016
Lieu : Le Ferrailleur - Nantes [ 44 ]
Affluence : 130
Contact organisateur :
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 21 avril 2016 - Chroniqueur : Fred.Photography - Photographe : Fred Photography


Nouvelle soirée place sous le signe du rock 70 en ce soir d’avril dans la belle ville de Nantes et c’est au Ferrailleur, la fameuse salle, que cela se passe. Si ce genre est particulièrement devenu à la mode depuis quelques années avec de nouveaux groupes se formant toutes les semaines, Spiritual beggars, le groupe à l‘honneur ce soir, fait figure de précurseur, Le groupe arpentant les scènes d’Europe depuis une vingtaine d’années. Un petit concert pour se changer après une journée agitée dans les rues de Nantes.

Le projet de Michael Ammot, guitariste et tête pensante d’Arch Ennemy, est actuellement en tournée pour la sortie de leur 9ème album : Sunrise to Sundown. Un album solaire et qui prouve une nouvelle fois les talents de compositeur du père Ammot et sa bande, une espèce de chaînon manquant entre deep purple et led zepellin et qui a su continuer de garder une qualité constante malgré des plusieurs changements de frontman. Le public nantais ne si trompe et nous aurons le droit à une salle presque complète.

C’est au combo nantais Bigsure qu’est attribué la lourde tâche d’entamer cette soirée. Tâche qu’il remplisse avec brio, leur rock stoner psychédélique ne manque pas de charme, les longues envolées de basse planantes se faisant des plus hypnotiques. Un set très instrumental parfois entrecoupé du chant gracieux de Florent. Si Bigsure est encore un groupe jeune qui n’a encore que sorti un ep, ils arrivent à se montrer convaincant et permettent de démarrer cette soirée de la plus belle des façons, avec qui plus est, un nouvelle découverte locale.

On reste dans l’esprit retro avec Wolvespirit, groupe allemand mené par la frontwoman Donna McCain, réincarnation autrichienne de Janis Joplin (toute comparaison gardée) et qui pratique un rock psychédélique qui transporte le public du ferrailleur dans les effluves psychotropiques des années 70.

Les couleurs chaudes et l’artwork du fond (déjà présent pendant Bigsure), mettent toutes de suite dans l’ambiance du groupe. Dès les premières notes d’ »holysmoke », les charmes de la maîtresse de cérémonie, véritable prêtresse new-age, agissent et vous captivent, les danses lascives de la dame ni étant pas pour rien. Wolvespirit fait partie de l’école moderne du rock 70 et on pense beaucoup à blues pills en termes de ressemblance. Le groupe crée en 2009, malgré sa jeunesse, possède un véritable talent scénique et les morceaux du set s’enchaîne avec brio, essentiellement axé sur le dernier album : Free, ont peu de mal à convaincre le Ferrailleur.

Setlist Wolvespirit:

Holysmoke
Angelmann
Dreamcatcher
Timelord
Knocking on your door
This is love
I’m free
Moonlight

Après ces trippants wolvespirit, c’est enfin à Spiritual beggars de venir nous donnez une bonne leçon de rock’n roll à l’ancienne. C’est vraiment une chance de pouvoir les recevoir à Nantes. Vu l’emploi du temps très chargé des différents membres de la formation, c’est déjà une chance d’avoir le droit à un 9ème album qui, après quelques écoutes avant de venir au concert, se révèle absolument bluffant, proche de deep purple et White Snake. L’orgue Hammond joué par Per Wilberg faisant beaucoup à cette impression de voyage dans les seventies, en particulier sur "Diamond under pressure ». Les grincheux pourrait qu’ils n’inventent pas grand-chose et ne font que refaire ce qui a déjà été fait, mais comment ne peut-on pas prendre son pied en écoutant et regardant de tels maestros. Et ni à qu’a voir le cv des bonhommes : Arch enemy, firewind, Grand Magus pour se dire que réunir la bande et gérer les emplois du temps de chacun ne doit pas être simple.

Si le gros du concert concerne Sunrise to Sundown avec 5 morceaux, c’est à un véritable Best of du combo suédois auquel nous avons droit. On passe donc du récent « Left Brain Ambassadors » au plus ancien « Blind Mountains ». Chaque album a le droit à son petit rappel et le « nouveau » chanteur n’a aucun mal à se réapproprier la discographie des Suédois. Le plus remarquable de ce groupe reste Michael Ammot qui semble se faire plaisir pendant ce set. Il est le patron et ça se sent. De qu’il le peut, il se fend de généreux soli démontrant à qui veut l’entendre ses talents de guitaristes.

On pourra tout même regretter l’absence de morceau tiré de Return to zero, premier album avec Apollo Papathanasio au chant qui marquait le retour aux affaires des suédois après plus de 5 ans d’absence et qui plus est était un superbe album.

Globalement une excellente prestation de Spiritual Beggars. L’ambiance aura juste été gâchée par quelques spectateurs ayant un peu trop arrosé la venue du groupe, mais qui n’aura pas empêché de faire de cette soirée une excellente soirée concert au ferrailleur. Et Merci à La Ferraille Productions pour avoir ramener Spiritual Beggars en terre Nantaise.

Setlist Spiritual beggars

Left brain ambassadors
Sunrise to Sundown
Throwing your life away
Young man old soul
Hard road
Euphoria
Diamond under pressure
One’s man curse
One man army
Dark light child
Wonderful world
Fool’s gold
-Drum Solo-
Dreamer
Turn the tide
Lonely Freedom
Wise as a serpent
Beneath the skin
Blind Mountain
Mantra