CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


D-A-D
Avec : THUNDERMOTHER, D-A-D
Date du concert : 28-04-2016
Lieu : L'Empreinte - Savigny le Temple [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/lempreinte77/?fref=ts
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 04 mai 2016 - Chroniqueur : Maulny77 - Photographe : Phil (Maulny77) https://www.facebook.com/phil.metallik/?ref=hl


Une histoire de famille scandinave à l'Empreinte en ce jeudi soir, d'un coté les suédoises de Thundermother et de l'autre les danois de D-A-D. Une affiche intéressante et prometteuse en terme de hard rock explosif et expressif.

En bons gentlemen, les premières à venir fouler les planches sont les cinq jeunes mères de l'orage. Zeus est bien venu les accompagner durant ce set, avec un espace limité, au son de guitares incisives, de rythmiques bastonnant, elles mettent le feu au plancher. A l'instar de sa charismatique frontwoman, le quintette ne tient pas en place et envoie du lourd tant dans les morceaux que dans l'attitude. De la fougue, des brûlots, de la puissance et une mise en scène propre, tous les ingrédients sont réunis pour bien débuter la soirée. Les Thundermother se manient avec qualité les armes, invitent le public à s'exprimer et animent le set par des gimmicks usités mais utilisés avec aisance et naturel. Une découverte scénique agréable, une montée d'adrénaline parfaite.

Place aux briscards de D-A-D. Ils sont venus proposer comme sur l'ensemble de la tournée, le troisième et quatrième volets de leur discographie, soit "No Fuel Left for the Pilgrims" et "Riskin' It All". Un sympathique retour en arrière qui confirme au combien le groupe mérite sa place parmi la liste des groupes cultes du milieu hard rock.
D'entrée de riffs, le quartette est en place et sont décidés à s'exprimer au naturel. Les musiciens n'ont pas pour habitude de se prendre pour des rocks stars et sont venus faire le job avec perfectionnisme, avec plaisir. Pour ceux qui connaissent le groupe, nous aurons droit à toutes les facéties de Stig Pedersen, et la présentation des ses fun basses. Jesper Binzer a toujours une position personnelle dans sa tenue de guitare mais le vocaliste manie les rythmiques et quelques soli de belles manières. Son frère Jacob assure sa part du job rythmique mais délivre surtout d'excellents soli. A l'arrière, la marche est tenue par Laust Sonne qui assomme ses fûts avec une grande décontraction. La formation s'autorise une pause entre chaque album, permettant aux musiciens de changer de tenue. Les classiques sont repris par la foule garnie et participative, les morceaux sont connus et permettent d'entrer en communion avec le groupe. La prestation est riche et intense, les musiciens mettent le feu aux poudres durant les deux parties du show. Propre, simple mais terriblement efficace telle est la formulation qui convient à cette prestation.
Ils étaient déjà venus dans les terres de l'Empreinte lors de la reformation du groupe, espérons pour le bonheur des fidèles et la qualité de proximité avec les artistes fournie par la salle que 106db renouvellera comme dit le proverbe une troisième fois une soirée à Savigny le temple.