CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


CANCER BATS
Avec : Chasing Christy, Raptor KIng, Cancer Bats
Date du concert : 07-06-2016
Lieu : La Scène Michelet - Nantes [ 44 ]
Affluence : 120
Contact organisateur :
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 11 juin 2016 - Chroniqueur : Fred.Photography - Photographe : fred photography


Une dizaine de mois après leur dernier passage dans la capitale ligérienne, Le canadiens de Cancer Bats en sont à nouveau à fouler, ou plutôt démolir les planches imbibées de sueur de la Scène Michelet, petit salle Nantaise où décidement les événements metal s’enchaînent. Pas de nouvel album depuis, c’est donc pour la présentation de leur dernier bébé: Searching for Zero, sorti dans le courant de l’année 2015. C’est donc pour une petite tournée d’une quinzaine de jour qu’ils sont de retour en Europe.

Mais ils ne reviennent pas seul puisqu’ils ramènent dans leurs valises 2 groupes qui auront la lourde tâche d’ouvrir la soirée et de mettre en jambe les nantais en manque de gros son (Pourtant avec le Hellfest qui arrive, ils devraient prendre leur dose). Il s’agit donc des tchèques de Chasing Christy et des petits français de Raptor King.

Venu donc tout droit de Tchéquie pour présenter leur groupe au français, Chasing Christy se situe dans la mouvance hardcore, très influencé par la scène américaine, Sick of It All et Madball en tête. Ce qu’ils font est plutôt carré et on sent que les garçons maîtrisent leur fondamentaux, mais auront beaucoup de mal à convaincre le public de début de soirée, pour l’instant peu nombreux, peut-être un peu refroidis par les quelques moshers ayant monopolisé le pit et ayant repoussé tous le monde sur les bords de la salle. Une ambiance difficile donc, le set s’arrêtant d’ailleurs plus tôt que prévu puisque le dernier morceau sera « We’re not alone » et pas « Light up » come prévu sur la setlist.

Découverte de la soirée pour moi, Chasing Christy ne m’aura que moyennement convaincu, trouvant le set efficace, certes, mais tout de même un brin trop traditionnel à mon goût et pas la grosse folie, comme le sera la suite.

Setlist Chasing Christy

Only One
Best enemy
Sarah
Graveyard
Libra
We’re Not alone

Le temps d’une petite Chouffe au bar et on remonte direct pour Raptor V et ses acolytes. L’entame du concert se fait sur le thème, bien choisi, de Jurassic park et sur une salle quasiment vide, il faut bien le temps de finir son verre, mais il ne faudra que quelques minutes pour que tous les amateurs de dinosaures et de gros son rappliquent en vitesse.

J’avais déjà eu l’occasion de chroniquer l’Ep des parisiens pur Pavillon666 et celui m’avait donné plutôt bonne impression, celle-ci confirmée par leur prestations tout en riffs et en écailles de ce soir. Un Ep joué en entier avec 2 nouveaux titres dont » witch », très influencé par le black metal, qui annonce un deuxième Ep différent et dont on devrait avoir des nouvelles d’ici peu.

En prédateur féroce, Raptor V n’aura fait qu’une bouchée du public Nantais en finissant son set avec le titre « In your Face » couché sur un matelas gonflable (et instable) porté par quelques courageux spectateurs. Un show dantesque qui aura mis tous le monde d’accord, Raptor V président !.

Setlist Raptor King

Da fuck where I just land
Campaign
Dinocalypse
Witch
Acolyte
Fight’n roll
In your Face

Et voila! Enfin, il est l’heure pour Cancer Bats de monter sur scène, et les Nantais sont plus que chaud pour retourner la salle. Il faisait frais en arrivant, ce qui est assez étonnant à Michelet, mais l’atmosphère a eu le temps de se réchauffer de quelques degrés. Cela n’empêche pas Liam Cormier d’être débordant d’énergie. Les petits gars de Toronto nous offrent une prestation des plus primaire, chargée de testostérone et entonnant les différents titres qui ont jalonnée leur carrière, d’un bon « Hail destroyer « des familles au plus récent « Sattelites ».

Les Cancer Bats sont heureux d’être de retour à Nantes et le font savoir, Liam démontrant aussi qu’il maîtrise bien la langue de Molière et blague sur leur prochaine installation en ville. Très peu de temps mort et ça s’enchaîne à vitesse grand V, « Beelzebub », « Road sick », on passe d’un album à l’autre avec un rythme endiablé. L’éclairage n’était pas trop mauvais, mais un peu bas et pas forcément agréable pour ceux sur scène, Lia finira par les tourner rendant impossible la prise de photo supplémentaire, Tant pis, on n’est pas là que pour ça !

La tension est tellement à son comble en fin de set que les plombs finissent par sauter pendant « Old blood » ou "True zero », plongeant la salle dans le noir complet pendant quelques secondes. On pourra dire que c’est une petite coupure avant le rappel et cela n’empêche pas les Cancer de reprendre de plus belle pour finir le set en sueur. Mais ne pas finir trempé en sortant de la scène Michelet se révèle apparemment de l’impossible.

N’ayant pas eu l’occasion de les voir lors de leur précédent passage, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je n’ai pas été déçu par la prestation offerte par les canadiens. Un concert punchy à souhait où on en prend plein les oreilles. Les garçons sont aussi sympathiques et disponibles, on pourra les retrouver au merch pour échanger ou signer d’éventuels albums (Non disponible sur le stand puisque déjà tous écoulés pendant la tournée).

Superbe soirée et un grand merci à la scène Michelet et à Alternative Live pour avoir fait venir tout ce beau monde à Nantes.

Setlist Cancer bats:

Children of the grave
Hail destroyer
Sabotage
Lucifer rocking chair
Beelzebub
Road sick
Arsenic in the year of snake
Black metal bicycle
R.A.T.S.
Shillelagh
Sorceress
Sattelites
Scared to death
True zero
Old blood
Cursed with a conscience
Pneumonia Hawk
Death March
All hail
Bricks & Mortar