CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SICK OF IT ALL
Avec : Sick Of It All+Zuul FX
Date du concert : 16-06-2016
Lieu : L'Observatoire - Cergy [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/lobservatoire.cergy
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 23 juin 2016 - Chroniqueur : superbenny666 - Photographe : ben.godard https://www.facebook.com/livephotosmusic?ref=hl


A la veille du Hellfest, c’est à L’Observatoire que se produit Sick Of It All. Choix surprenant, d’autant plus que Cergy est assez excentré de la capitale. Cependant le public a répondu présent malgré tout. C’est Zuul FX, groupe metal français qui assure la première partie. Sick Of, quand à eux ils nous font une tournée pour leur…30 ans d’existence tout de même !!

Tout d’abord, la découverte de cette salle permet d’espérer un gros show. L’Observatoire est une salle relativement grande finalement, avec une scène assez profonde. De plus l’orga a concocté un bar de fortune qui permet aussi de se nourrir « sur le pouce ». Assez simple mais sympa et convivial.

Zuul FX débarque plus tardivement que prévu pour lancer son set puissant. Zuul Fx a sorti son premier album en 2005, leur dernier album en date est un live au Japon, tout ceci sous l’égide de leur frontman Steeve a.k.a Zuul.
Ils ont aussi foulé une mainstage du Hellfest par le passé. Vous l’aurez compris Zuul FX, a une grande expérience de la scène. La guitare sonne bien basse, 8 cordes me semble-t-il. La voix de Zuul est bien caverneuse. Le son est à la frontière entre un metal bien heavy et un death bien carré. Cela sonne assez propre et moderne. Les lumières sont tout de même assez sombres et il est difficile de distinguer les expressions de chacun des protagonistes. Le public est assez stoïque malgré les efforts redoublés de Zuul pour partager plus. Finalement, avec le monde qui arrive et la reprise de Fear Factory, « Demanufacture », la salle commence a pogoter plus, mais le set se termine juste après avec « I Hate You ».
Malgré une audience plutot calme, Zuul fX n’a rien làché et son metal puissant a tout de même bien envoyé !

Mais les stars de la soirée, ce sont bien sûr les new yorkais de Sick Of It All. Leur tournée et là pour prouver que l’on peu durer dans ce milieu. Oui, 30 ans que SOIA tourne! Les frères Koller sont toujours là et en pleine forme. D’ailleurs, Sick Of It All est un groupe dont le line-up a très peu changer dans l’ensemble.

Donc voilà, SOIA c’est une patate chaude qui explose partout et sait transmettre son énergie au public. Cette fois, la salle est bien garnie avec des fans de tous les âges. Cela va du pré-ado au mec qui a vu SOIA en 90! Le plus iconique des membres est certainement Peter Koller. Facilement reconnaissable avec sa crête peroxydée, ses muscles saillants et gonflés, et par ses sauts utilisés à outrance. Son jeu de scène est parfait mais cela éclipse parfois les autres membres du groupes.
Lou Koller est au chant. Sa voix rauque et criée à la fois, est très reconnaissable. Toujours le sourire à la bouche, il partage énormément avec le public.
Craig Setari, le bassiste, est peut-être celui qui est le plus en retrait. Cependant, ce soir c’est son anniversaire, donc il aura une attention portée rien que pour lui.
Enfin, Armand Majidi est le batteur avec qui SOIA a commencé, même s’il a du quitter le groupe un bref moment pour d’autres projets.
Les titres punk/hardcore sont joués sur un rythme soutenu et s’enchainent vite. Les classiques sont joués comme « Machete » ou « Step Down ». Mais ce sera « Scratch The Surface » qui procurera le plus d’effet, notamment avec un petit wall of death pour lancer le titre. Les fans reprennent les paroles qu’ils connaissent par coeur. Malgré les crash barrières, Lou arrivera a tenir le mic pour quelques « sing along » avec les plus férus. Peter saute dans tous les sens mais Craig reste vigilant et les échanges de places entre eux est très bien anticipé.
Craig soufflera ses bougies sur le gateau que le roadie lui amène sur scène.
Et c’est ainsi que se termine ce show de Sick Of It All.

L’Observatoire a bien géré la venue de Sick Of It All car malgré un timing pas forcément évident (Veille du Hellfest) ainsi que l’éloignement de Paris, le public est quand même venu en nombre. Zuul FX a assuré la première partie malgré le calme du public et Sick Of It All est resté pro jusqu’au bout, en amenant sa bonne humeur et son énergie qui ne semble pas baisser le pied, même après 30 ans de scène!

Merci à Pavillon mais aussi à Thierry "Tits" LACOMBE, de la régie pour Zuul FX, pour avoir pu fournir une accréditation photo.