last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


CODEX OMEGA EUROPEAN TOUR


Avec : Septicflesh, krisiun, diabolical, xaon

Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Date du concert 21-03-2019
Lieu Ninkasi Kao - Lyon [ 69 ]
Affluence NC
Contact organisateur
INTERVIEW  
Informations sur la chronique Date de la chronique : 23 mars 2019 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger  
Dans le cadre du « Codex Omega European Tour », SEPTICFLESH, KRISIUN, DIABOLICAL et XAON ont investi la scène du Ninkasi Kao de Lyon ce jeudi 21 Mars à l’appel de Access-Live qui organisait l’événement. Un événement, oui, le mot n’est pas trop fort pour qualifier cette affiche dark-death-black qui a attiré l’extreme people » venant de la région lyonnaise mais aussi ceux venant de bien plus loin.

Il fallait être de bonne heure à l’entrée di Ninkasi kao pour ne pas rater la prestation de nos amis Helvètes XAON qui démarraient les hostilités sur scène dès 18heures 30.
Cette tournée est en quelque sorte une aubaine pour ce groupe qui traverse encore une fois l’Europe et fait connaitre ainsi sa musique et ses « live » énergiques à un public qui ne les a pas encore découvert et c’est tant mieux !
En effet, Xaon avec sous son bras « the drift », album de 2017 et « solipsis » nouveauté 2019 (sortie prévue en Avril prochain) a de quoi s’éclater sur les planches à l’aide de compositions variées où se mêlent dark et death symphoniques, de la mélodie donc ponctuée de vocaux arrachés et criés se déclinant en parties plus claires pour mieux vous prendre à la gorge sans que vous vous en rendiez compte l’instant suivant. Et Xaon en profite pour faire passer en fond d’écran ses messages tels que l’angoisse et la mort messages qui rebondissent dans votre subconscient.
Trente minutes de set pour eux ce soir à Lyon, mais le public semble avoir apprécier cette prestation courte certes, mais d’une rare intensité.

C’est au tour maintenant des Suédois de DIABOLICAL de nous interpeller en arrivant devant-nous dans une ambiance sombre et « encapuchonnée ». Mais l’habit ne fait pas le moine et bien vite les capuches tombent et le black/death virulent et rapide reprend ses droits.
Diabolical n’est pas un nouveau venu dans la scène extrême (formation en 1996) mais il n’avait pas beaucoup fait parler de lui depuis tout ce temps malgré 5 albums et un EP, dont le dernier de 2019 « eclipse » qu’il va devoir défendre sur scène ce soir à Lyon.
Diabolical sait manier à merveille son death brutal avec des déviances black et occultes en donnant à l’ensemble un côté symphonique malsain. Les titres accrochent bien dans l’ensemble mais le climat instauré finit dans certaines répétitions ce qui est dommage. En live leurs compositions ne prennent pas plus d’importance que sur CD et au final il faudrait peut-être mieux se contenter de l’écoute, le rendu sur scène n’étant pas des plus concluants, mais bon le public de ce soir les accueillent avec plaisir et c’est tant mieux pour eux.

La tension va soudain monter d’un cran avec la venue là tout de suite devant nous des Brésiliens de KRISIUN que l’on ne présente plus. Un Krisiun que j’ai apprécié maintes et maintes fois en live, mais qui ce soir va littéralement me donner une bonne claque, pourquoi, nul ne le sait, choix de la set-list, son au top niveau, lights incroyables, tout ça, tout ça !
Ceux de Porto Alegre sont donc toujours en pleine possession de leurs moyens malgré 30 années de bons et loyaux services dans le death-metal dit brutal. Brutalité donc même après une douzaine d’enregistrements dont le dernier en date « scourge of the enthroned » qui a mis toute la critique d’accord encore une fois.
Mais comme dirai les mauvaises langues, Krisiun c’est toujours la même chose, on vous brutalise les neurones à grands coups de blasts, on vous colle contre les murs avec des riffs de tueurs, etc., etc… Et pourtant ce trio réussit à chaque fois, à l’aide d’une technique éprouvée, à redoubler de vitesse d’exécution en y introduisant un peu de nouveautés meurtrières par ci, par là.
Et le résultat est là, Krisiun met la concurrence au tapis et nous détruit encore une fois la matière grise, mais avec doigté SVP et arrive à nous faire avaler sa reprise musclée du fameux titre de Lemmy « Ace of spades. Ces soir nous avons donc dégusté dans tous les sens du terme, aargh ! Vive l’agitation dans la fosse et les shampoings aux boissons houblonnées !
Set-list : ravager, combustion inferno, blood of lions, scourge of the enthroned, hunter of souls, ace of spades (Motörhead), bloodcraft.

Trente années d’existence aussi pour les Grecs de SEPTICFLESH qui ont navigué sans relâche sur les eaux troubles du death, du black, du dark et même de l’électro le tout à la sauce symphonique en innovant au gré des albums dans une continuité passionnée en filigrane.
Ces démons grecs de la musique extrême vont recevoir ce soir un accueil incroyablement mouvementé de la part d’un public acquit à leur cause, certains les suivant depuis leurs débuts.
C’est normal me direz-vous car cette entité grecque inspirée a su tout au long de sa carrière innover sans jamais sacrifier au modes musicales éphémères en nous offrant son metal extrême créatif et remarquable passant d’une certaine brutalité death aux méandres d’un dark empreint de dérives légendaires Helléniques à l’aide d’un son reconnaissable entre mille, ah la « patte » grecque !
Ces Athéniens n’ont donc plus rien à prouver après une carrière et une discographie longues comme le bras, se surpassant à chaque fois encore et encore, mais jusqu’où vont-ils donc aller ? En tous cas ce soir en s’adressant au public à l’aide de ses classiques paroles « are you ready my friends » Septicflesh a tout donné à une assistance motivée et passionnée par leur musique, un coup de cœur assurément !
Set-list : portait of a headless man, pyramid god, martyr, prototype, energy of truth, communion, the vampire from nazareth, lovecraft’s death, prometheus, persepolis, anubis, dark art.

Merci à Access-Live, au Ninkasi de Lyon pour cette soirée hors du temps et de l’espace, magique tout simplement !















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SYLAK OPEN AIR [St-Maurice-de-Gourdans - 01] > 02-08-2019
SYLAK OPEN AIR [01] 02-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours