last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


THE BLACK DAHLIA MURDER


Avec : The black dahlia murder, virvum, fractal universe

Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Date du concert 29-04-2019
Lieu Rock n'Eat Live - Lyon [ 69 ]
Affluence 170
Contact organisateur
INTERVIEW  
Informations sur la chronique Date de la chronique : 01 mai 2019 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger  
Un concert un Lundi soir, et alors ? On prend le chemin du quai Arloing à Lyon-Vaise pour se rendre au Rock n’Eat afin de participer à une soirée death-metal, prog et aussi saupoudré de « core » avec la venue de THE BLACK DAHLIA MURDER, de VIRVUM et de FRACTAL UNIVERSE. Voici une soirée qui promet d’être bien agitée cela va s’en dire !

Il ne fallait pas être en retard ce soir car il est à peine 20 heures lorsque les frenchies de FRACTAL UNIVERSE lancent le son en premier. Ils vont profiter de cette venue à Lyon pour nous présenter leur nouvel album de 2019 (le second) intitulé « rhizomes of insanity », mais pas que !
Au menu du death-prog comme on n’en fait plus. Des riffs et arrangements harmoniques que l’on pourrait qualifier de « djent », des « growls », des voix claires aussi. Ici on expérimente à qui mieux mieux, mais avec doigté SVP. Du groove des mélodies vicieuses, du chaos aussi qui arrive soudain sans que l’on n’y prenne garde. Fractal Universe surprend donc de par une technicité indéniable dans de folles aventures musclées et démoniaques.
Bref, ceux de Nancy ont montré toute l’étendue de leur talent ce soir en « live », prestation peut être hermétique pour certains, mais une fois rentré dans leur monde on jubile, merci !

Du death-prog au death technique il n’y a qu’un pas que nous franchissons allègrement avec les petits Suisses de VIRVUM. Ce quintette Zurichois va nous écraser ce qu’il nous reste de neurones avec leur death raffiné mais aussi brut de décoffrage, bien brutal quand même tout au long de leur set. Le frontman en fait des tonnes, grogne sans arrêt et nous prend à la gorge sans nous lâcher durant cette prestation d’une rare intensité.
Virvum magnifie le death technique en y rajoutant moult fioritures qui font la différence et sublime la brutalité de leurs envois. Ces envois qui passent comme une lettre à la poste si tant est que vous aimiez ce metal de la mort qui vous pousse dans vos derniers retranchements. Et ce soir ce fus bien tout simplement, merci pour la claque sur la joue ; on tendra l’autre lors d’un prochain concert de ces bricoleurs death de génie.

THE BLACK DAHLIA MURDER au Rock n’Eat, pourquoi pas ? J’étais vraiment curieux de voir le résultat car ces Américains sont habitués aux « grandes » scènes, alors ce soir… Et bien ce soir ce fus génial, un set de « ouf » dans un club underground avec toute la proximité des musiciens que cela implique donc ; Voilà, ma chronique est terminée, c’était géant.
Bon, Je vais quand même vous en dire plus évidemment. Ceux de Detroit dans le Michigan (ville mythique, Motor City, MC5 rappelez-vous) vont démonter le Rock n’Eat à l’aide d’une prestation death, deathcore si vous voulez, rapide et sans concession.
Le frontman nous fait profiter de ses voix arrachées ok, mais surtout nous fait profiter de ses dons pour le théâtre (des horreurs ?), attitude donc qui nous interpelle forcément. Et dès le premier envoi tout s’agite dans le pit, garez-vous, et ce sera la même chose durent tout le set, mais où est passé ma godasse, mon portable, mon gobelet, etc…
Bon, il faut dire que depuis presque vingt ans ces « ricains » nous assomment à l’aide d’une recette bien éprouvée où les riffs, soli et mélodies se mixent sans fausse note sur un rythme d’enfer avec des breaks surprenants. Trevor mène la danse sans jamais faiblir alternant « growls » et « screams » sans vous laisser le temps de respirer, lui, si ! Alors vous ne faites pas le poids et TBDM vous colle contre les murs des lieux tout simplement, inutile de résister il n’y aura pas de prisonniers, aargh !
TBDM en petite salle est donc une expérience à vivre et ce Lundi soir 29 Avril à Lyon nous avons vécu une sacrée expérience, à renouveler pour certains « grands » groupes avec plaisir.
Set-list en photo.

Mille merci aux organisateurs, aux groupes et au public de folie qui a instauré une sacrée ambiance !















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
OVERKILL [VILLEURBANNE - 69] > 16-09-2019
OVERKILL [69] 16-09-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : VOICE OF RUIN (VERNISSAGE)
VOICE OF RUIN (VERNISSAGE) (HF)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours