last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


MOONSPELL


Avec : Silver Dust, Rotting Christ, Moonspell

Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Date du concert 09-11-2019
Lieu La Tannerie - Bourg En Bresse [ 01 ]
Affluence 500
Contact organisateur https://www.la-tannerie.com
INTERVIEW  
Informations sur la chronique Date de la chronique : 2019-11-10 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Charthttps://www.facebook.com/chartlivephotography  
Ce soir c'est à Bourg En Bresse que ça se passe et ce n'est pas une chose que nous pouvions nous permettre de rater. En effet, habituellement ce sont les lyonnais qui profitent des belles dates et on peut facilement se l'expliquer de part la situation géographique de cette ville. Mais ce soir, on se déplace légèrement pour une date assez exceptionnelle pour Bourg En Bresse avec la venue de deux formations incontournables, ROTTING CHRIST et MOONSPELL. Cette belle affiche aura rameuté pas moins de 500 personnes et aura permi à La Tannerie d'afficher complet, pour le plus grand plaisir de tout le monde.

On commence cette soirée par un groupe suisse que je n'avais pas encore eu l'occasion de croiser, SILVER DUST. La formation officie depuis 2013 et son troisième album, « House 21 » est sorti en 2018. Première remarque, si d'habitude ce sont les têtes d'affiche qui ont droit à toute la puissance sonore, SILVER DUST bénéficie d'un très bon son. Mais ce n'est pas tout, le combo a pris le temps de nous livrer un packaging très inspiré. En plus des costumes que portent les musiciens, le visuel est assuré en complément par la vidéo. Cela ajouté à une musique pour le moins percutante, l'ensemble est tout à fait à la hauteur. On oscille dans différentes inspirations metal et si je devais mettre un nom à côté du leur pour vous faire un rapprochement, je mettrais celui de THE VISION BLEAK. C'est en tout cas une belle découverte que ce premier groupe.

On poursuit la soirée avec un grand nom de la scène metal extrême qui valait à lui seul ce déplacement. ROTTING CHRIST est de retour et comment ne pas se motiver pour ce concert ? Chaque fois que j'ai eu l'occasion de les croiser depuis 2008, jamais je n'ai été déçu et ce n'est pas ce soir que les choses vont changé. On se prend d'entrée de jeu « 666 » dans les oreilles avant d'enchaîner avec « Dub-sag-ta-ke ». ROTTING CHRIST est le groupe qui en concert vous transporte littéralement. C'est puissant, rapide ou lourd suivant les titres mais toujours d'une intensité implacable. Avec les années le combo continue se bonifier et ne perd rien de son énergie. On sent un groupe toujours motivé et prêt à tout donner comme il l'a fait une nouvelle fois ce soir avec des morceaux d'anthologie comme « Dies Irae » ou l'incontournable « King of a Stellar War » et enfin « Non Serviam » pour une conclusion irréprochable. Comme à son habitude ROTTING CHRIST a été énorme et à lui seul a bien justifié ce déplacement.

MOONSPELL fait son entrée avec « Em Nome Do Medo » issu de « Alpha Noir » sorti en 2012. Le groupe assure toujours la promotion de son dernier album « 1755 » exclusivement chanté en portugais mais comme sa sortie remonte à 2017, le groupe peut se permettre de se faire plaisir en allant chercher des titres plus anciens pour agrémenter cette set-list qui nous ne le verrons est plutôt bien pensée. MOONSPELL, depuis ses débuts en 1992 a toujours sur varier sa musique passant du metal extrême à certaines tendances proches de la New Wave. Depuis quelques années déjà et plusieurs albums, le groupe portugais a trouvé sa vitesse de croisière avec des albums percutants tels que « Night Eternal », « Extinct » et donc dernièrement « 1755 ». Mais le passé du groupe est imposant et on ne pourra jamais le lui retirer. On pense bien évidemment à « Wolfheart » en 1995 et « Irreligious » en 1996. C'est donc tout à fait logiquement que l'on retrouve des morceaux tels que « Opium » et « Awake » glissés entre « Desastre » et le plus ancien « Night Eternal ». Tout comme ROTTING CHRIST, et j'imagine l'ambiance chaleureuse entre les deux formations sur cette tournée, MOONSPELL officie depuis tellement longtemps que sa présence sur scène est naturellement imposante. La seule chose qui elle évolue dans un sens différent, ce sont les cheveux qui blanchissent et disparaissent peu à peu. Pour le reste, c'est un show implacable et ce ne sont pas les titres comme « Alma Mater » et « Full Moon Madness » en conclusion qui prouveront le contraire.

Une telle affiche est un véritable plaisir. Trouver cette salle de la Tannerie pleine pour un événement de cette ampleur et toutes ces nouvelles têtes est aussi un plaisir. Pour l'anecdote c'est aussi ici que les choses ont commencé pour MOONSPELL avec le label Adipocère et Christian à sa tête. Cela donne un petit côté historique supplémentaire à cette date particulière. Merci encore à La Tannerie pour son organisation et son accueil.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
LES TAMBOURS DU BRONX [Lyon - 69] > 20-12-2019
LES TAMBOURS DU BRONX [69] 20-12-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : OKILLY DOKILLY
OKILLY DOKILLY (26)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours