last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


DAGOBA


Avec : Dagoba, betraying the martyrs, burn your karma

 Pavillon 666 - metal rock webzine
Date du concert 09-11-2019
Lieu Le Fil - St-Etienne [ 42 ]
Affluence NC
Contact organisateur
INTERVIEW  
Informations sur la chronique Date de la chronique : 2019-11-11 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger  
Le metal(core) à St-Etienne, c’était Samedi 09 Novembre au Fil où le club était bien rempli pour l’occasion avec la venue de DAGOBA, BETRAYING THE MARTYRS et BURN YOUR KARMA, affiche frenchie s’il en est donc ! Froid à l’extérieur, mais chaud à l’intérieur avec un public motivé et impatient d’en découdre, ambiance !

Les Stéphanois de BURN YOUR KARMA n’attendent pas 20 heures 30 pour grimper sur scène et nous balancent un metal puissant qui a du « core », et faire du bruit donc, il est 20 heures 20 exactement.
Depuis 2012, ces « gagas » de St-Etienne n’ont de cesse de nous offrir un metal rageur et agressif, finalement très « moderne » avec des clins d’œil au « djent » niveau guitares. Et, cerise sur le gâteau ils nous avait offert en 2019 un second clip « Tethered » issu de leur EP « neurotic machinery » (fin 2017).
Ce soir, ils ont mangé du « lion » pourtant ce sont des stéphanois (sic). Et c’est dans les salles finalement que Burn Your Karma donne le meilleur de lui-même, constatation personnelle, alors la scène du Fil les avantagent ce Samedi. Jordan « Awaits » est présent ce soir en live afin de remplacer temporairement Julien, et il assure haut-la-main. Mais le groupe reste soudé et va nous mettre un direct « in your face » sans compromis, sans faux semblant, de ce fait nous allons adhérer pleinement à leur show bien chaud je ne vous fais pas un dessin, ils ont tout brulé même notre karma !

Et puis, et puis, ce sont les Marseillais de DAGOBA qui prennent la suite sur les planches. Un Dagoba que je n’avais pas revu depuis …longtemps, mais un Dagoba égal à lui-même qui maitrise la scène avec un punch qui ne se dément pas au fil des ans depuis leurs débuts en 1997.
Sept albums plus tard et avec à son actif des concerts innombrables, la bande à Shawter et Werther accompagnée de Nicolas et Richard actuellement nous en met plein la vue (et les oreilles). Dagoba, c’est toute une ambiance, une ambiance parfois symphonique (black ?), riffs meurtriers et agressifs aussi, chant modulable de Shawter, tout y est et contribue à placer cette formation dans le « top ten » des groupes de metal à la française.
C’est avec «I, reptile » que dagoba ouvre le petit bal du Samedi soir, un titre suivit par « abyssal », « black smokers » et « inner sun ».Puis au final ce sera « the thing within » qui nous sera jeté en pâture. Set-list intéressante en fait et Dagoba a bien placé ses « pions » (ses compositions marquantes) pour une prestation bien calibrée. Shawter faisant le show pour les filles entre autres, vous le connaissez ! Alors oui, Dagoba s’apprécie toujours en live (qui a dit comme d’habitude ?).
Set-list en photo.

Et maintenant à 23 heures, c’est le meilleur pour la fin ? Non, je n’irai pas jusqu’à dire cela à propos de BETRAYING THE MARTYRS, ce qui désavantagerai les autres groupes. Mais lorsque la bande à Aaron débarque sur scène, c’est un véritable tsunami metalcore qui renverse tout d’emblée de jeu. Alors inutile de résister nous allons être collés au plafond dès le premier titre sur une rythmique d’enfer avec des musiciens s’éclatant de long en large sur la scène, aargh !
Evidemment BTM va nous présenter et défendre en live son 4ème album intitulé « rapture » (2019), mais pas que. Bon, les parisiens ne sont plus nés de la dernier pluie metalcore/deathcore maintenant et ce soir ils vont nous prouver encore une fois qu’ils sont là pour durer dans cette scène si controversée parfois.
Les chants sont partagés, des claviers viennent instaurer une ambiance intense et profonde froide et recherchée parfois dans les moindres détails. Les riffs sont toujours complexes (djent es-tu toujours là ?) et le deathcore devient parfois brutal, pourquoi pas ?
Ici nous avons un peu de mélodie, mais bien acidifiée, des rythmiques infernales, de la brutalité aussi, bref BTM sait nous accrocher les neurones, nous démontrer que le mur du deathcore peut-être franchi avec une bonne dose d’intelligence et de savoir-faire tout simplement. Alors fatalement on se laisse embarquer par ce sextette dont les compositions sont bourrées de créativité et de puissance dévastatrice, amen !

Ne me reste plus qu’à remercier le Fil pour son choix d’affiche judicieux qui a fait mouche à St-Etienne dans le milieu metal. Merci également aux trois formations en lice qui ont tout donné en ce frileux 9 Novembre, à l’aide de shows sur vitaminés et oh combien appréciés.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
ATTILA [Lyon - 69] > 12-12-2019
ATTILA [69] 12-12-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : OKILLY DOKILLY
OKILLY DOKILLY (26)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours