last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


SUMERIAN SONIC MAGICK TOUR


Avec : Melechesh, W.E.B., selvans

 Pavillon 666 - metal rock webzine
Date du concert 14-01-2020
Lieu Rock n'Eat Live - Lyon [ 69 ]
Affluence 170
Contact organisateur
INTERVIEW  
Informations sur la chronique Date de la chronique : 2020-01-16 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger  
MOONFOG PROD et le ROCK N’EAT LIVE de Lyon s’étaient associés afin de nous présenter ce mardi 14 janvier une affiche de choix niveau black-metal. En effet nous avons eu droit à une étape du Sumerian Sonic Magick Tour 2020 avec MELECHESH et son metal extrême Mésopotamien, W.E.B et son black-metal gothique Grec, mais aussi avec SELVANS et son black-folk Italien. La soirée s’annonçait donc des plus intenses dans le domaine du metal noir, et elle le fut avec des métalleux extrêmes venus en nombre et bien motivés.

Les transalpins de SELVANS nous offrent un black/folk metal atmosphérique sorti tout droit des Abruzzes et leurs forêts profondes. Evidemment les compositions de Selvans nous font penser aux Roumains de Negura Bunget, le côté théâtral propre aux latins offrant une ambiance originale aussi.
Mais avec ce côté ambiance on se met à penser aussi à leurs compatriotes d’Evol (groupe magique disparu en 2001), au Savoyards d’Evohé, mais aussi aux Autrichiens de Summoning. Quoi qu’il en soit Selvans nous offrent des concerts attachants (le 3ème en ce qui me concerne) et ce soir ce fus la même, la même qualité d’interprétation, la même musicalité et la même déviance théâtrale assumée qui nous fait voyager au sein des mythes et légendes de la nature.
Bref, Selvans est-il l’un des piliers du black-metal Italien actuel ? Oui, trois fois oui, on aime et je ne saurai trop vous recommander l’écoute de leur dernier (et second) album en date (2018) intitulé « faunalia » !

Ce sont les Athéniens de W.E.B. qui prennent la suite sur la scène du Rock n’Eat au milieu d’un décorum propice aux effusion d’un certain black-metal gothique, W.E.B étant un acronyme de « Where Everything Begun » (où tout a commencé).
Peu connus en France, et pourtant avec 4 albums enregistrés depuis 2005 ils sont en quelque sorte le fleuron Grec d’un certain metal gothique death et black et ce soir ils nous présenteront notamment leur album de 2017 intitulé « tartarus ».
Puissance et symphonie sont au rendez-vous où les « Athéniens s’atteignirent » (sic), où les envois sont variés et contrastés dans des optiques noires de chez noir, par moments plus lentes mais nous repoussant dans nos derniers retranchements de black-metalleux aguerris.
Cette formation est à rapprocher d’un Septic Flesh évidemment (collaboration avec Chris Antoniou notamment) mais qui conserve une certaine originalité s’appréciant notamment en live, ce que nous avons fait ce soir dans la chaleur moite d’un Rock n’Eat attentif.

Avec MELECHESH la soirée prend une autre tournure, plus puissante, plus agitée, où le public adhère pleinement et sans réticence aux envois musclés d’un death/black sur fond de mélodies orientales.
D’origine israélienne (Jerusalem), cette formation emmenée par le charismatique Melechesh Ashmedi a depuis 25 ans d’existence fait parler la poudre métallique à l’aide de 6 albums tous plus ravageurs les uns que les autres. Alors dire que ce soir à Lyon Melechesh était très attendu relève d’un doux euphémisme.
Melechesh a le don de mettre en avant ses origines qui à l’aide de mélodies et d’envois écrasants nous emmènent en Mésopotamie. Ça « riffe » de partout, les tricotages guitaristiques sont incroyablement efficaces montrant une dextérité peu commune et Ashmedi monte au créneau régulièrement en vous faisant adhérer à sa voix particulière dans le style tout en mixant black et thrash sans compromis à l’aide d’une certaine « furiosité » de bon aloi.
Alors, de « tempest temper » à « rebirth » en passant par « grand gathas », « deluge » et « giants », nous en avons pris plein les « cages à miel » et plein les yeux. Inutile de vous dire que l’agitation était à son comble dans la salle où le public a absorbé sa « dose » de metal extrême venu d’ailleurs.
Pas de rappel, mais était-ce nécessaire après la prestation enflammée d’un Melechesh en grande forme ?
Set-list en photo.

Merci mille fois aux organisateurs pour ce concert qui place la barre bien haute dans la sphère métallique Lyonnaise en ce début 2020.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
NAPALM DEATH [Lyon - 69] > 27-02-2020
NAPALM DEATH [69] 27-02-2020

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MAGMA
MAGMA (69)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours