CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MORTUARY
Avec : Mortuary, warside, aeon patronist
Date du concert : 23-01-2020
Lieu : Rock n'Eat Live - Lyon [ 69 ]
Affluence : 100
Contact organisateur :
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 2020-01-27 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger


Décidément, le death-metal tient le « haut du pavé », enfin les sous-sols du quai Arloing à Lyon dans le bien nommé Rock n’Eat en ce début d’année 2020. Car ce jeudi 23 Janvier les vétérans Frenchies du metal de la mort qui tue Mortuary viennent dans la capitale des Gaule pour nous démontrer qu’ils sont toujours vivants ! Et afin de les accompagner sur scène, nous aurons droit aux prestations des Lyonnais de WARSIDE et d’AEON PATRONIST. Alors, à 20 heures 30 le linceul tombe devant nous !

On ne peut pas dire que le trio Lyonnais originaire de l’ile de la Réunion, AEON PATRONIST, garde pour lui ses compositions de metal ectrême/prog. Non, le groupe a l’air d’en vouloir et tourne de plus en plus et nous constatons ce soir que leurs prestations scéniques prennent de l’ampleur et confirment tout le bien que l’on pensait d’eux.
Leur black/death recherché fait mouche avec toujours cette puissance éruptive, mais néanmoins technique, qui leur va si bien. Du coup, ce moment passé ce soir avec eux fus un « sans faute », que demander de plus ? Nous leur souhaitons d’avancer dans cette veine et donner une suite à leur dernier enregistrement de fin 2018 intitulé « mortal prosternation ».
Set-list en photo.

De formation récente (2018), les Lyonnais de WARSIDE étaient tout indiqués pour ouvrir le concert de Mortuary.
En effet, ce quintette composé de vieilles connaissances évoluant dans le death, le grindcore et le thrash ne fait pas dans la dentelle, c’est brutal de chez brutal avec des soli meurtriers, des vocaux qui arrachent et une rythmique imparable.
Bref, avec Warside nous sommes dans le char d’assaut du death/thrash sans concession qui démolit tout sur son passage, et ça fait mal, très mal (ou du bien, c’est selon !).
Alors fatalement on aime et on adhère à fond à leur démarche. Leur prestation de ce soir nous a démolit la matière grise, avec doigté SVP !
Set-list en photo.

Trente ans après leurs débuts, les Nancéens de MORTUARY sont venus ce soir à Lyon afin de nous prouver encore une fois que leur death/thrash d’anthologie n’était pas mort, au contraire !
Alors ils vont nous présenter leur dernier « bébé » intitulé « the autophagous reign », mais pas que. Un album qui remet en selle les Lorrains bien qu’ils n’aient jamais quitté le champ de bataille occupé par ses compatriotes de sa génération, Loudblast, Mercyless et Agressor entre autres.
Devant nous dans ce RNE rempli de « fidèles », mais aussi de jeunes découvreurs, Mortuary surprend, se dépasse comme si sa vie en dépendait, surgissant du cimetière avec ce death puissant auréolé de thrash aux multiples déviances (bénéfiques bien entendu) pour une agressivité de bon aloi.
Ce soir, Mortuary se veut efficace en diable, mais aussi généreux devant un public qui après le char d’assaut Warside reçoit en pleine face le tir des roquettes virulentes des Nancéens, ici c’est toujours la guerre donc.
Au bout du set, Mortuary fait mine de s’en aller en sachant très bien qu’il allait revenir ? Il revient donc avec rappels en proposant notamment un micro pour les ‘grogneurs » présents dans la salle. C’est la fête donc, la fête du metal extrême et nous avons dégusté dans tous les sens du terme. Merci les gars vous revenez quand vous voulez on apprécie !
Set list en photo.

Excellente soirée donc avec cette affiche qui tue, alors merci aux trois formations en lice, au Rock n’Eat et au public pour l’ambiance installée.