CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LES FATALS PICARDS
Avec : Les Fatals Picards, Frédéric Fromet
Date du concert : 01-02-2020
Lieu : Le Transbordeur - Villeurbanne [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.mediatone-lyon.net
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 2020-02-02 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart https://www.facebook.com/chartlivephotography


Premier concert de 2020 en ce qui me concerne et au vu du climat social actuel, ce concert tombe à merveille. En effet, cette venue signée MEDIATONE ne pouvait pas tomber mieux pour à la fois décrisper ses zygomatiques, tout en se prenant un bon bain de foule et écouter du bon rock n' roll. Mais LES FATALS PICARDS ne sont pas venus seuls, ils sont pour l'occasion accompagnés par Frédéric FROMET.

Pour ceux qui n'auraient jamais entendu parler de Frédéric FROMET, c'est très simple, il suffit d'écouter FRANCE INTER le vendredi vers 17h55 sinon, pour le rattrapage, il y a bien un album mais aussi toutes ses vidéos sur Youtube. Vous cernerez très vite le personnage. Il s'agit d'un chanteur qui s'accompagne à la guitare et sur scène de musiciens, qui chante tout simplement l'actualité. Et comme il fait ça avec brio, talent et simplicité, il a fini par se faire remarquer par certains groupes. Le voici donc en première partie des FATALS PICARDS pour un show d'une bonne heure. Le résultat est à la hauteur de toutes les espérances. Je dois avouer qu'il s'agissait pour moi d'un argument de taille pour me rendre à ce concert que cette première partie. C'est très simple, Frédéric FROMET sera de retour dans la région en mai et je compte bien aller me reprendre cette dose de bonne humeur qui fait le plus grand bien ! Je ne peux que vous le recommander.

On passe aux choses plus rock avec LES FATALS PICARDS qui fêtent aujourd'hui leurs 20 années de carrière. Et oui, le temps passe ! Mais le groupe est toujours là et particulièrement en forme. Pour preuve, le Transbordeur affiche complet et on ne peut que s'en réjouir. Les FATALS PICARDS ont certes eu leur moment de gloire grâce au passage radio de « Mon Père était tellement de gauche » mais la mode n'a pas eu raison d'eux, bien au contraire. Leur style alternatif sur des textes décalés les rangent du côté des WAMPAS et on sait très bien que ce style est, en France, indémodable. Cette soirée, ce concert ont donc tous les ingrédients réunis pour nous faire passer un bon moment. Bien entendu, on compte sur des morceaux efficaces comme « Sucer des Cailloux » ou « Le Retour à la Terre » ainsi que l’indétrônable « Bernard Lavillier ». Forcément on ne peut que passer un bon moment. Le groupe se permet même un petit moment en acoustique avec « Morflé », « Mon Père était tellement de gauche » et « Cure Toujours » qui fonctionne parfaitement dans leur plus simple appareil. LES FATALS PICARDS déroulent un concert réjouissant avec d'autres bons moments avec notamment « Béton Armé », « Le Reich des Licornes », « Noir(s) », « Punkachien ». On note un rappel remarquable avec une reprise de « Sans Contrefaçon » de Mylène FARMER suivie de « Dans un Ciel de 1er Mai » avant un final explosif avec « Punks au Liechtenstein ».

Des moments comme ça, on en veut à foison ! C'est frais, efficace et revigorant ! Merci à MEDIATONE pour cette excellente organisation et leur accueil toujours aussi agréable.






 
 


Go to Top