CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DANCE WITH THE DEAD


Avec : Dance with the dead, das mörtal, we are magonia

 Pavillon 666 - metal rock webzine
Date du concert : 20-02-2020
Lieu : CCO-Villeurbanne - Lyon [ 69 ]
Affluence : 460
Contact organisateur :
Interview :
    Date de la chronique : 2020-02-22
Chroniqueur : Black.Roger- Photographe : Black.Roger


La Syntwave a le vent en poupe depuis quelques-années déjà, genre ayant émergé dans les années 2010 et fortement influencé par les aventures musicales et cinématographiques des 80’s. Alors, ce Jeudi soir 20 Février, SOUNDS LIKE HELL PRODUCTIONS a organisé rien que pour nous, amateurs de sythwave/electro/rock/metal et plus si affinité, une soirée alléchante dans le style, avec la venue des californiens de DANCE WITH THE DEAD, du jeune producteur Canadien/Chilien DAS MÖRTAL et des Lyonnais de WE ARE MAGONIA s’éclatant sur du dark/black horrifique dans une mouvance synthwave vous l’aurez compris.

Dès 19 heures 30, carte blanche (ou plutôt noire) est donnée à WE ARE MAGONIA afin de nous mettre dans le bain glauque de cette soirée à l’aide notamment des compositions de son second album « the living will envy the dead » paru fin 2019.
Entre un Carpenter Brut et un Carach Angren, ces mystérieux locaux nous emmènent sur les chemins de l’apocalypse » où l’électro est dominant bien que renforcé par une batterie organique et une guitare malsaine dans ses riffs et soli. Nous allons donc déguster leur prestation quasi théâtrale durant la petite demi-heure qui leur est allouée.
Set un peu court je vous l’accorde mais d’une rare intensité, on ne pouvait lieux choisir que leur concert pour ouvrir les débats « binaires » et agités de ce jeudi soir à Lyon.

Cristobal Cortes est un « elektro-boy » connu pour son projet electro/synthwave/techno, DAS MÖRTAL, et il va prendre la suite sur la scène du CCO seul avec ses « machines ».
Mais ne vous y trompez pas, au fil de sa prestation qui durera 40 minutes, il va nous proposer son travail d’expérimentation, de « triturage » du son et finalement faire sauter en l’air l’assistance qui était restée « bien sage » jusqu’à présent.
Ce « touche à tout » de génie nous fait donc profiter de compositions aux diverses influences allant de Michel Jarre à Bjôrk en passant par Motörhead dont il nous présentera sa version techno du titre « ace of spades ». Alors, pourquoi pas encourager cette démarche techno/new wave du jeune musicien !

Le duo Californien DANCE WITH THE DEAD se présente à nous ensuite sous la forme d’un trio en live. Avec deux guitariste et un batteur, c’est une formule, rock, metal ! Mais non, pas exactement, c’est de l’électro-rock qui envoie du lourd et qui va propulser le public du CCO en l’air, alors garez-vous. L’ambiance agitée est installée pour une heure de temps. Ce sera « plus que du metal » en fait comme dirait « Mouss de Mass » (sic).
Mais Justin et Tony sont venus aussi afin de nous présenter leur dernier EP intitulé « blackout » toujours dans cette mouvance Perturbator, Carpenter Brut ou encore Scandroid. Nos « ricains » tournent actuellement afin de promouvoir cet enregistrement, mais pas que !
Bien sur le mariage electro-metal n’est pas nouveau, mais ici Dance With The Dead fait la différence dans les riffs et dans les parties synthés dont les uns n’empiètent pas sur les autres, c’est du costaud donc, bien plombé, bien ambiancé, bien binaire qui ne peut que vous mettre en mouvement sans retenue aucune !
Ce sera chose faite ce soir et nous n’avons pas vu le temps passer, c’est bon signe, un signe que les Californiens sont passés maitres dans cette déviance rock/électro, bravo !

Au final, ce fus une excellente soirée passée avec ces trois « entités » syynthwave qui nous ont proposé, chacune à leur manière, de « danser avec la mort » ! Alors merci à tous, musiciens, organisateurs, public et le CCO bien entendu pour cette soirée pas comme les autres.