CHRONIQUES DE CONCERTS

     
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


NEVRASKA
Avec : L'orchidée cosmique, nevraska
Date du concert : 26-06-2021
Lieu : Le Cercle de l'Eau - Cran-Gevrier [ 74 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/lebriseglaceannecy/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 2021-06-28 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger


Quelle bonne idée que ces concerts gratuits et en plein air cet été organisés par le Brise-Glace d’Annecy ! Ce Samedi soir 26 Juin nous nous retrouvons devant le Cercle de l’Eau à Cran-Gevrier commune du Grand Annecy afin d’apprécier un nouveau « live » avec au bord de l’eau du rock/metal « pas comme les autres » distillé par L’ORCHIDEE COSMIQUE et par NEVRASKA, alors musique devant un public…conséquent.

Dès 19 heures la soirée débute avec L’ORCHIDEE COSMIQUE « one man space fuzz band » comme l’appelle son géniteur armé de sa basse et soutenu par ses machines qui distillent un « space-rock » aux ambiance hypnotiques à la limite de la « noise ».
Depuis l’an 2015 le musicien anime de nombreuses soirées et concert en France mais aussi en Suisse voisine et ce soir retour à Annecy afin de nous propulser dans sa propre galaxie. Le public apprécie avec en toile de fond la magie et la particularité des lieux. Excellent prestation donc, on aime !

A 20 heures le duo NEVRASKA prend possession du lieu devant une assistance encore plus nombreuse.
Depuis 2014, pascal et Jeremy nous emmènent dans leur univers fait de noise-rock, mathcore, post-metal et autres styles alambiqués. Le duo occupe bien la scène, occupe bien l’espace (sic) musical à l’aide de titres issus de ses deux albums « grave romance » (2016) et le récent « I left work on my way home December 1st 1955 ».
Ici on innove, tel ce premier titre ce soir avec un chanteur invité ou encore cette composition avec un saxophoniste au sax insidieux ce qui nous amène à des « dérapage » free-jazz. Car effectivement Nevraska s’aventure hors de sentiers battus du rock/metal et se joue des riffs tranchants, des envois syncopés de la batterie et des ambiances variée proposées par les machines.
Prestation haute en couleur et en sons, alternant passages « soft » et envolées post-binaires donc et le public ne s’y est pas trompé en réclamant le rappel bien entendu.

Concert de ce Samedi soir réussi au final car tout était réuni pour nous faire « voyager ». Merci aux musiciens et au Brise-Glace pour ce concert hors du temps et de l’espace !






 
 


Aller en haut