CHRONIQUES DE CONCERTS

     
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


JINJER
Avec : JINJER, Hypno5e, Space of Variations
Date du concert : 28-09-2021
Lieu : La Cartonnerie - Reims [ 51 ]
Affluence :
Contact organisateur : https://www.facebook.com/asso.myfist
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 2021-10-04 - Chroniqueur : inglewood - Photographe : inglewood photographie https://www.facebook.com/inglewoodphotographie


19 mois sans concerts !

Je suppose que les 1000 et quelques furieux présents ce soir à la Carto de Reims (51) devaient tous avoir un chiffre en tête eux aussi. En effet, le concert, c’est notre messe à nous, notre instant de lâché prise.

Bref, autant vous dire que ça sentait la poudre dans la fosse, on se regardait tous, un peu médusés, mais tellement heureux d’être réunis autour de notre musique.
« Une faune sauvage et diverse sous la Grande Ourse, Tous solidaires pour aller boire à la même source » (Mass Hysteria).

Space of Variations allume le brasier vers 20h30. Les Ukrainiens ne sont pas des inconnus pour les fans de Jinjer puisqu’ils étaient déjà présents en 1er partie lors de la précédente tournée.
On ne peut que constater que SOV a beaucoup d’énergie et une belle aisance scénique, le show est vivant et le groupe veille à toujours communiquer avec le public. Même si la musique rode vers un metalcore assez classique, les titres sont suffisamment catchy pour que le public adhère immédiatement et reste en connexion tout le long du set.
Concert réussi, bravo.

J’aime beaucoup Hypno5e, je les suis depuis plusieurs années et je connais bien l’univers du groupe. Ce concert à résonné en moi, car je suis familier des albums et de leurs concepts.
Quelle merveille, quelle ambiance, les titres d’Hypno5e ont envoûtés la Carto. Un mélange fin et délicat de brutale poésie exécutée par des maîtres.

« In our Deaf Lands » m’a abasourdi d’autant plus qu’étant joué en premier morceau, j’étais en train de photographier, collé à la scène ressentant toutes les émotions au plus fort.

Plus tard, au bar, j’ai entendu des conversations me faisant penser que je ne suis pas le seul à avoir été conquis par la prestation d’Hypno5e.

J’oubliai un petit point très important pour moi, le groupe est venu au stand de merch pour discuter et dédicacer les albums, tout comme Space of variations. Ce qui n’est pas le cas de Jinjer (sûrement des choses plus importantes que leurs fans dans les loges).

Que les choses sérieuses commencent ! « Call me a symbol », « On the top » et « Pit of consciousness ». Après ces trois titres joués sans temps mort, on peut bien dire que le groupe est en forme !
Tatiana est sautillante et bien en voix. Sa capacité à passer du clair au growl reste très impressionnante.

C’est clairement elle qui cristallise toutes les attentions et c’est, avouons-le, assez mérité tant, Tatiana incarne la front-woman moderne. Voix irréprochable présence hypnotique et jeu de scène bondissant aux headbang moulinés parfaits.

Mon bémol perso est que Jinjer est avare en contact avec le public, le groupe ne cherche pas, à mon sens, à créer une osmose pendant (et après aussi !!) le show. Ça déroule sans problème, mais c’est tout. D’ailleurs les gars, 1h20 de concert rappel compris ??? pour une tête d’affiche ?
Le compte n’y est pas ! De plus, il manque au moins 4 ou 5 incontournables comme « Words of wisdom », « Just another », « Who is gonna be the one » et « Pisces ». C’est un peu incompréhensible et décevant pour ceux dont c’est le 1er concert de Jinjer et qui auraient sûrement souhaité entendre ces classiques.

Cela n’a pas empêché l’ambiance d’être bouillante et explosive, la fosse était en feu et ça fait vraiment du bien de revoir ça. Jinjer a comblé le public de la Carto qui lui a bien rendu.
Well done pour cette affiche !

Merci à l'assoAsso Myfist, ainsi qu'à Damien et toute l’équipe de la Carto, toujours au top !!






 
 


Aller en haut