CHRONIQUES DE CONCERTS

     
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LES TAMBOURS DU BRONX
Avec : Les Tambours Du Bronx, Mother & Pearl
Date du concert : 27-11-2021
Lieu : Ninkasi Kao - Lyon [ 69 ]
Affluence : 500
Contact organisateur : https://access-live.net
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 2021-11-28 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart https://www.facebook.com/chartlivephotography


Il était temps que ça m'arrive un jour ! Puni de concert depuis mars 2020, le moment était enfin venu de retrouver les salles obscures et la sueur. Cela dit, j'aurais pu y retourner plus tôt. Oui mais c'est comme ça et parfois on ne choisit pas. Par contre, choisir de ne pas me rendre à un concert des TAMBOURS DU BRONX à Lyon aurait été une belle connerie de ma part !

Ce soir ACCESS LIVE nous a concocté un beau plateau avec en ouverture de soirée MOTHER & PEARL. Ce n'est évidemment pas la première fois que je croise la route de ce groupe lyonnais et c'est toujours un plaisir que de les retrouver sur scène. Entre rock, punk et metal, MOTHER & PEARL est le groupe de choix pour lancer les hostilités. Retrouver la musique en live a quelque chose de magique et ce groupe annonce déjà une très bonne soirée.

L'ambiance est chaude lorsque les premières notes de l'introduction des TAMBOURS DU BRONX se font entendre et forcément c'est l'enthousiasme qui se fait sentir sur « Mirage Eternel ». C'est le duo Reuno/Renato qui se partage le micro et le devant de la scène ce soir. Si vous vous demandez comment faire rentrer 15 bonhommes sur un plateau comme celui-ci et bien LES TAMBOURS DU BRONX vous auront donné une bonne leçon. Cette proximité rend les choses compactes y compris au niveau de l'impact sonore. On peut être partagé sur les conditions de scène car certains musiciens en arrière plan sont nettement plus dans l'ombre mais en même temps la proximité rend les choses franchement attrayantes. Le groupe a beaucoup tourné pour cet album, «  W.O.M.P. » sorti il y a maintenant 3 ans et on prend toujours le même plaisir à retrouver des incontournables comme « Never Dead », « L'un Des Notres », « Noir » ou « The Day Is My Enemy ». C'est d'ailleurs sur ce morceau qu'est invitée ce soir Joey de OPIUM DU PEUPLE afin d'en assurer les parties de chant féminin. On ne peut s'empêcher de remuer la tête sur le medley de SEPULTURA, « Refuse/Resit – Roots Bloody Roots - Territory » et d'avoir envie de beugler avec le groupe sur « Dragula », la reprise de ROB ZOMBIE qui conclue ce set revigorant.

LES TAMBOURS DU BRONX arrivent sur la fin du cycle de ce « W.O.M.P. ». La barre est montée d'un cran et je vois la suite comme étant toute aussi délectable. Le show de ce soir devrait être le show conclusif de l'année. Pour les avoir suivis depuis le tout début de ce projet, je dois dire que cet album aura eu un bel impact sur mon univers musical. Il se sera passé énormément de choses depuis le tout début et ce que sont devenus LES TAMBOURS DU BRONX aujourd'hui au sein du paysage musical français n'est franchement pas à négliger. Vivement la suite !






 
 


Aller en haut