CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SURVIVAL ZERO
Avec : SURVIVAL ZERO/DEATH DECLINE/NORTHERN LIGHTS
Date du concert : 22-04-2022  
Lieu : La Chapelle Argence - Troyes [ 10 ]  
Affluence :  
Contact organisateur : https://www.facebook.com/thesurvivalzero  
Interview :  
   
Date de la chronique : 2022-04-29 - Chroniqueur : inglewood - Photographe : inglewood photographie https://www.facebook.com/inglewoodphotographie  


Il en faut du courage et de l’abnégation pour organiser une soirée metal en ce moment. A l’heure ou beaucoup de festivals annulent faute de réservation quelques Troyens ont relevé le gant et ont bataillé pour proposer une superbe affiche.

Trois groupes dans ce bel écrin qu’est la Chapelle Argence de Troyes, Northern Lights, Survival Zero et Death Decline.
Avant toute chose, je tiens à féliciter les orgas, les bénévoles et toutes les autres petites mains qui ont fait de cette soirée une belle réussite et un moment très agréable.

J’arrive pile à l’heure et je n’ai même pas le temps de prendre un rafraîchissement que Northern Lights est déjà en train de nous rincer les tympans. Au passage, amis privilégiés du Hellfest, le groupe jouera le 24 juin dans l’espace VIP, ce qui leur donnera l’occasion de m’offrir ce fameux rafraîchissement.
Mon souvenir du groupe date un peu, de deux ans au Silex d’Auxerre, en fait et je dois bien avouer que le temps à fait son ouvrage de belle manière. L’ajout d’un second guitariste est une vraie amélioration, celui-ci apporte sa touche aux voix et donne une autre dimension aux mélodies.
Les compos metalcore sont solides et très efficaces en live. Le groupe et son frontman Luca occupent bien la scène avec une aisance saisissante. Bref, well done les gars, ce fut une excellente prestation !

A peine le temps de boire une bière (décidément !) que Survival Zero rugit sur scène. On change de braquet et on met le grand plateau.
Deux ans après la sortie de son premier album, le groupe peut enfin montrer de quoi il est capable en live.

Survival Zero c’est sans compromis, un mur de guitares soutenues par une rythmique implacable, le groupe nous roule dessus. Trash, Death, post-black, les musiciens ont tous leurs influences et les mettent au service des compositions. C’est fouillé, précis et bien en place, que dire ?
Ah, si, Survival Zero nous a gratifié d’un lights show étudié et d’une petite scénographie avec l’intervention d’un tom basse, clin d’œil de Pierre au n°6 de Slipkot Shawn « Clown » Crahan sans doute. En tout cas s’était réussi.
Un set de grande qualité pour un groupe fort et bien en place qui a tout pour convaincre.

A noter que Survival Zero donnera un concert en zone VIP du Hellfest le 25 juin.


Place aux Dijonnais de Death Decline pour un set mêlant thrash et death. Les gaillards ne sont plus des perdreaux de l’année et ça se ressent bien. Le chanteur balade son impressionnante carcasse de long en large et lâche ses textes d’une voix rugueuse et fulminante alors que le reste du groupe déroule avec aisance.

Des riffs précis, des soli fins et techniques, c’est du bel ouvrage. La salle réagit pourtant mollement aux assauts du groupe qui pourtant n’a pas démérité, loin de là.

Scéniquement, c’est Death Decline qui a le mieux occupé l’espace sonore et visuel, le son étant particulièrement bon pour les Dijonnais, j’ai beaucoup apprécié.

Encore bravo aux organisateurs et à tous ceux qui ont pris part à l’organisation.






 


Aller en haut