CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


HORGOTH - LYON
Avec : HORGOTH, ART OF NECROMANCY
Date du concert : 20-09-2010
Lieu : Lyon’s Hall - [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.myspace.com/wintermoonproductions
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 21 septembre 2010 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger


Aaah, ce cher Lyon’s Hall, temple de l’underground Lyonnais, ses petits et « grands » concerts, quelque fois imprévus jusqu‘au dernier moment. Ca fait plaisir à chaque fois de retrouver cet endroit particulier, ses habitués, ses ambiances décalées, parfois surprenantes, et ce soir, un Lundi, rendez-vous compte, Wintermoon Productions ose organiser un petit concert de black avec trois groupes à l’affiche. En entrant dans les lieux nous apprenons que l’une des formations est absente pour une cause indéterminée, reste donc deux combos qui vont assurer dans le métal sombre pour un public qui s’annonce bien maigre à l’ouverture des portes.


C’est bien sûr les locaux de  ART OF NECROMANCY qui installent en premier leur petit théâtre des horreurs de pacotille avec un second degré bien présent comme d’habitude. Chaines, clous, corpse paints à profusion sont bien présents pour accentuer l’effet noir et tragi comique des compositions. Evidemment les classiques « Phacochère In The North » et « le Roi Fourchette » sont au programme voyons, entre reprise et anciens titres. Ce soir le sextette semble en forme, pas trop de « pains » au menu, ils tiennent bien la scène, le son est relativement bon. Bref leur set nous montre une formation de black-métal parodique et symphonique qui entame la nouvelle saison de concerts du bon pied, et même si l’affluence n’est pas énorme, les chevelures volent devant l’estrade, c’est carrément bon signe comme dirai mon ami le black-métalleux fou.










 


HORGOTH est venu de sa Bourgogne natale avec l’intention de donner une bonne baffe au public Lyonnais avec son black-métal brutal et sans concession. Oui mais voilà, le dit public Lyonnais est dans ses pantoufles en regardant les émissions de télé-réalité, réalité qui se trouve ce soir au Lyon’s Hall. Après une intro samplé reprenant des bruits de champ de bataille, c’est la guerre sur scène. La horde Dijonnaise a la moutarde qui lui monte au nez et n’y va pas par quatre chemins, les riffs sont meurtriers, on tire à vue, la voix est déchirée et déchirante, la section rythmique vient tout bouleverser avec des blasts incessants. Pas de temps mort entre les morceaux. Les envois sont classiques dans leur originalité certes, mais l’énergie et la puissance de feu agressive nous colle aux murs dès les premiers morceaux, c’est vrai. Par contre je vais émettre une certaine critique quant à la linéarité des compositions qui à la longue ont un effet un peu « soporifique » et c’est un peu dommage. Bien sûr dans une salle bondée, avec une ambiance autrement plus survoltée, cela doit bien passer. Mais ce soir même avec un bon son et une bonne technique ce fut un peu « bancal ». Groupe à revoir donc avec plaisir mais dans d’autres conditions tout simplement.










 


Au final, ce fut une petite soirée idéale pour débuter la semaine et pour écouter un peu de black assez absent ces temps-ci de la scène Lyonnaise, mais cela devrait changer bientôt avec la programmation proposée par Wintermoon Production pour les mois à venir. Wintermoon Productions que nous remercions en tous cas pour ce moment intense passé sur les quais de Saône à Vaise-City.



no images were found