CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ZUUL FX – PARIS
Avec : Zuul Fx
Date du concert : 14-10-2010
Lieu : Bus Palladium - [ 75 ]
Affluence : 150
Contact organisateur :
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 20 octobre 2010 - Chroniqueur : Aris3agaiN - Photographe : Aris3Again http://www.myspace.com/aris3-again


Je vous vois déjà venir : « Ah bon, ils ont joué à Paris cette semaine ? ». Eh bien oui, et ce ne fut pas un concert comme les autres, c’est le moins que l’on puise dire. Mais laissez-moi vous recaser le contexte de tout cela…


 


ZUUL FX annonce sur Facebook un concert privé, pour lequel il est possible de s’inscrire et de demander des invitations. Petit bémol, c’est un jeudi soir, donc en pleine semaine, et à 23h qui plus est. Mais qu’importe, après quelques petites hésitations, je me décide à me rendre au Bus Palladium en cette fraîche soirée d’octobre. Après tout, Zuul FX est une valeur sûre en live, et on ne les voit pas si souvent que ça à l’affiche dans le coin. Direction donc Pigalle, pour trouver au détour d’une petite rue le Bus Palladium. Sur l’évènement Facebook du concert, seulement une vingtaine de noms sont confirmés, je m’attends donc à trouver un lieu quasiment désert, mais que nenni, l’endroit est plein à craquer. C’est ainsi qu’une vingtaine de métalleux se retrouvent catapultés en pleine soirée hommage à David Bowie, je vous passerai donc la description des présents, tous plus lookés les uns que les autres (il en faut pour tous les goûts m’en direz-vous). La salle n’est pas désagréable, mais bien trop remplie, le bar est inaccessible et le fumoir intenable. On assiste de plus à l’avant-dernier concert de la soirée, un groupe de pop-rock très stéréotypé, mais tout de même assez sympathique. Les metal heads paraissent néanmoins tous soulagés lorsque le combo quitte les planches, pour laisser la place aux membres de Zuul FX, qui s’affairent pour commencer à temps.






Le premier rang plaisante sur le temps qu’il faudra aux spectateurs pour s’enfuir. Et lorsque Steeve prend la parole pour annoncer le concert avant de lancer « Here is Pure Hatred », on s’attend à terminer en comité restreint. Et pourtant, preuve étonnante d’une ouverture d’esprit admirable, le public reste, et paraît même trouver de l’intérêt au set ! Au programme, les morceaux les plus connus et appréciés de Zuul FX, on n’a pas là de réelle surprise. Le petit bonus du set consiste en deux titres fraîchement composés, « Beat the Crap Out » et « Fighting for it’s Life », qui seront présents sur le prochain album du combo. On apprécie néanmoins d’entendre « Fight for the Cause » et « Cabal », deux titres diablement efficaces. Que ce soit sur les nouveaux ou anciens titres, les Parisiens donnent une jolie leçon à tous les groupes qui tentent de mélanger maladroitement mélodies et puissance. Scéniquement parlant, pas de surprises non plus, ça envoie fort, les musiciens assurent leur show en affichant un réel plaisir d’être sur les planches. Le public apprécie, et c’est une set list bien trop courte pour les metal heads comme pour les venus pour la soirée précédente. Zuul FX nous balance un « I8U » final classique, mais ultra efficace, les premiers rangs headbanguent en rythme et tous les présents se prêtent au jeu de reprendre en chœur avec le chanteur. Le concert se termine en joyeux bazar, acclamé par un Bus Palladium conquis. En seulement six morceaux, le combo aura réussi à nous mettre une belle claque et à convaincre un public pas vraiment gagné à sa cause. On applaudit en tout cas également le fameux public, pour son ouverture d’esprit et sa bonne humeur, qui aura contribué à rendre cette soirée très sympathique. Il va désormais falloir s’armer de patience avant de pouvoir revoir Zuul FX sur scène, pour ma part, ce sera en décembre à Vauréal, en première partie de Dagoba.







Set list :


Here is Pure Hatred
Fight for the Cause
Beat the Crap Out (nouveau morceau)
Cabal
Fighting for it's Life (nouveau morceau)
I8U


 


Après avoir échangé quelques mots avec les membres du groupe, direction le métro, histoire de ne pas devoir traverser Paris à pied. Ce fut une soirée étonnante, mais réellement sympathique. Les absents ont eu une fois de plus tord.



no images were found