CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SHOWCASE DUNKELNACHT - ROUBAIX
Avec : DunkelNacht
Date du concert : 15-01-2011
Lieu : Hôtel De La Musique 5 - [ 59 ]
Affluence : 70
Contact organisateur : http://www.myspace.com/atheistdezekration
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 23 janvier 2011 - Chroniqueur : borgir62 - Photographe : borgir62


Après l’interview que vous pouvez également trouver sur votre webzine, DunkelNacht donnait, à l’occasion de son showcase, un concert gratuit au sein de l’Hôtel de la Musique 5, situé dans cette belle ville de Roubaix. Pour rappel, ce showcase était l’occasion de continuer la promotion de l’excellent “Atheist Dezekration” sorti il y a à peine quelques mois mais écrit il y a déjà pas mal de temps. Au programme donc, loterie gratuite en partenariat avec des webzines dont Pavillon666 qui faisait gagner t-shirt, CD, posters, interview et ce fameux concert.


 


Ce concert s’annonçait sous les meilleurs auspices puisqu’environ 70 personnes étaient venues se perdre dans les ruelles roubaisiennes. Il faut avouer que les concerts black metal ne sont pas légions dans la métropole lilloise, qui a plutôt tendance à nous proposer des soirées death ou n’importe quel style se terminant par –core. C’est aussi à cause de cette rareté que cette affluence pouvait être quelque peu décevante, surtout avec un groupe comme DunkelNacht qui envoie énormément en live.



 



Après les avoir vu en Belgique au mois de septembre 2010, je savais à quoi m’attendre, et je voulais surtout savoir si le groupe avait encore su développer son potentiel scénique grâce aux quelques dates placées dans cet intervalle (et voir le fameux pied de micro de Déhà). C’est principalement le comportement de Malphas qui m’intéressait car à Wavre, il effectuait son premier concert et était resté un peu trop en retrait. Ce soir, on change radicalement de registre puisqu’il semble clairement adapté au style de DunkelNacht et a trouvé sa place sur scène.



 



Emmené par un Déhà qui est toujours aussi à l’aise sur scène, DunkelNacht va une nouvelle fois montrer que le black metal français n’a rien à envier aux autres pays, loin de là ! Avec un style qui lui est propre, le quintet va prouver qu’il est capable de s’imposer comme un grand groupe de black metal. Et pourtant, le défi semblait mal parti puisque sur son premier morceau, ‘Klaustrophobik Inoculum”, le groupe bénéficie d’un son mal réglé, et un chant complètement inaudible. Heureusement, sur “Errare Humanum Est”, Déhà va enfin avoir le son qu’il mérite, et on peut enfin profiter du concert comme il  se doit. Le chanteur aux multiples projets (dont Deviant Messiah et Yhdarl) nous fait enfin profiter de sa voix, et il n’est pas le seul à impressionner. Heimdall et Alkhemohr, renvoient une excellente image et sont à l’aise sur scène. Il n’en faudrait pas plus pour dynamiser un public, mais celui est resté un peu amorphe et ne répond pas énormément aux appels lancés par Déhà. Quant à Max, que dire ? Le prof de batterie justifie son rang de “Serial Drummer”, notamment quand il nous gratifie d’un solo parfaitement maîtrisé. Le concert se terminera sur un nouveau solo de batterie, effectué par Elias, tout jeune élève de Max de 7 ans




 


On sent que le groupe a beaucoup appris ces dernières semaines, et il est fort probable que le prochain album (rentrée 2012 ?) leur permettra de passer un palier. En attendant, il faudra se contenter de concerts basés sur un seul album, qui, je le rappelle, à bénéficier d’un excellent accueil ! Un futur grand nom du black metal français !





 


Setlist :


Intro


Klaustrophobik Inoculum


Errare Humanum Est


Etau Chrétien


Solo Max


In The Halls Of Tortured Idols


How To Build A Burning Head Messiah


Oligarchislamisme



no images were found