CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


CARNAGE OF CHILDREN - CHARVIEU
Avec : CARNAGE OF CHILDREN, FESTERING PROCESS, PAIN LORDS
Date du concert : 25-02-2011
Lieu : MJC de l’Agglomération Pontoise - [ 38 ]
Affluence : 150
Contact organisateur : http://www.mjc-agglo38.fr
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 28 février 2011 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black Roger


Existe-t-il des métalleux dans le Nord-Isère ? Oui, je les ai rencontrés ce vendredi 25 Février dernier lors d’un concert métal organisé par la MJC de l’Agglomération Pontoise à Charvieu-Chavagnieux.


 


Belle salle rénovée avec une scène spacieuse, des lights, un bar accueillant avec ses bénévoles, bref tout ce qu’il faut pour un concert qui promet de faire du bruit ce soir. L’affluence est au rendez-vous dès 21 heures avec un public « bigarré » de tous âges et de tous horizons musical venu soutenir son groupe préféré, appareil photo en bandoulière. Le groupe NOW WE ARE DYING prévu à l’affiche initialement sera remplacé par PAIN LORDS de Villeurbanne pour engager cette soirée où va couler le bon son métallique dans nos conduits auditifs munis de bouchons d’oreille par précaution, du bon son donc nous l’espérons bien sûr. « Stay Brutal » annonce ce sympathique combo étiqueté métal/thrash, mais ce soir devant nous, ce ne sera pas tout à fait ça. Le chanteur gesticule dans tous les sens, les guitaristes sont bien besogneux sur leurs six cordes en restant en retrait souvent derrière une basse omniprésente qui domine le tout, trop de basse tue la basse ! Pendant une bonne demi-heure nous allons subir les assauts pas trop énervés, pas trop cohérents, mais le pire ce sont ces pseudo ballades, pseudos « slow », nous ne sommes pas au « balluche du samedi soir » que diable ! Non, là je suis légèrement méchant, mais il fallait le dire, toujours dire ce que l’on pense pour faire avancer les choses, en l’occurrence faire avancer ce jeune combo qui semble tout heureux d’être sur scène avec ses potes devant pour le soutenir.


 





 


Après ce départ un peu mou, le kit de batterie est changé en totalité pour la formation suivante, alors “wait & see”, c’est un peu long tout de même. Cet atermoiement inévitable terminé, FESTERING PROCESS de Poisieu investit les planches et envoie le son, du gros son enfin ! Au menu du gros death qui tache, aventureux parfois, théâtral un peu aussi, limite grind en prime. Deux aboyeurs en façade se renvoient les « grunts » et les « gruiks » en occupant bien l’espace de façon énergique et démonstrative. Leurs acolytes (je n’ai pas dit alcooliques) à la gratte, basse et batterie en font des tonnes pour soutenir le duo des grogneurs de choc. Ca passe ou ça casse pourrait-on dire. Ca passe assez bien au final, mais c’est au détriment d’envois un peu approximatifs par moments. Beaucoup de bruit donc, mais il faudrait que tout ça soit un peu plus carré pour une efficacité et une accroche bien meilleures. Cependant, ne crachons pas dans la soupe grind/death de ce soir qui s’apprécie tout de même et tient bien au « core », c’est déjà pas mal. Alors, on encourage ce combo qui a de bonnes idées et de l’énergie à revendre, ça c’est sûr.


 





 


Nouveau changement de batterie, et oui ! Comme d’habitude certaines personnes ayant vu leur groupe se sont déjà fait la « malle ». Après une mise en place technique besogneuse, le métal-de-la-mort-qui-tue apparait dans la fumée de la scène avec l’intro angoissante qui démarre le set de CARNAGE OF CHILDREN. Malgré des ennuis de retours et de larsen, non invités sur scène, nos death-métalleux Lyonnais nous assomment d’entrée de jeu avec un son bien « huge », énorme autrement dit qui met tout le monde d’accord. Enfin, ceux qui restent devant la scène, car à Chavagnieu la coutume veut semble-t-il que la plupart des gens assistent au concert à l’extérieur, curieux ! C’est parti pour un gig d’enfer avec le quintette déjà bien connu dans la région pour ses prestations directes « in your face », mais pas seulement. Leur métal extrême se bonifie au fil du temps et, dans l’attente de la sortie imminente de leur album « Way Of Darkness », ils écument les salles de concert pour nous proposer un métal morbide, percutant et sans concession. Le côté technique à la DEATH ressort forcément dans les arpèges malsains des deux gratteux, une basse turbo bien présente et une batterie de « boucher » entourent le frontman ayant maintenant une place charismatique dans le groupe. Ce soir, CARNAGE OF CHILDREN a donc frappé fort, pour ma part ce fut le meilleur show du groupe auquel il m’est été donné d’assister, tout simplement, et je ne pense pas que beaucoup de gens présents ce soir puissent prétendre le contraire. Avec la sortie de leur premier opus et des prestations dans la veine de celle-ci, nos métalleux Lyonnais devraient franchir sans peine l’échelon supérieur qui les fera connaitre au-delà de la région Rhône-Alpes.


 





 


L’heure est tardive, il n’y aura pas de rappel, mais le tout fut copieux, alors ? Il convient, avant de quitter les lieux, de remercier la MJC de Charvieu-Chavagnieux pour son accueil sympathique et son affiche métal de ce soir qui a attiré du monde, preuve qu’il faut recommencer à programmer des concerts du genre. Merci également aux trois groupes pour nous avoir fait passer un bon moment musical en leur compagnie.


 


Set-List CARNAGE OF CHILDREN


Intro


Way Of Darkness


Belief


First pain


Soul’s River


Under Suffering


God Is A Killer


Destroy The Invader


Evil Is At Home


The Sleep Of Satan pt.2


Into The Abyss (B.S.)


The Sleep Of Satan pt.1


Antichrist


Extinction of The Race



no images were found