CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


WEEKEND OF HORROR - LYON
Avec : ART OF NECROMANCY, NOCTEM CURSIS, DEATHAWAITS
Date du concert : 13-05-2011
Lieu : Le Moko - [ 69 ]
Affluence : 50
Contact organisateur : http://fr.myspace.com/dreamfoolprod
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 20 mai 2011 - Chroniqueur : QueenPanda - Photographe : QueenPanda


Notre ami Chart (chroniqueur de Pavillon666) n'est visiblement pas très supersticieux puisqu'il a choisi ce vendredi 13 pour organiser la première soirée de son "Week end of horror"! Pour honorer ce jour qui pour certains porterait malheur on est conviés au Moko, un lieu qui m'est encore inconnu. C'est dans une petite rue de Lyon que je trouve le fameux bar qui je dois l'avouer me rend un peu nerveuse. Oui, oui, ce sont bien des guirlandes brillantes parsemées aux quatres coins de la salle! Ce n'est pas très rock'n'roll & je me demande bien à quoi peut ressembler la cave qui ouvrira ses portes pour le concert de ce soir...


 


Rappelons que ce soir a lieu la Metallian Battle Contest au Transbordeur & c'est gratuit. On sait où les fans de métal sont ce soir! La salle du Moko est petite mais un peu de monde s'est quand même déplacé pour écouter du black métal. Pour un "Week end of horror" il était indispensable de mettre à l'affiche des groupes de Black Métal pour leur univers sombre & effrayant. Il est 21h bien tassées quand les black métalleux de ART OF NECROMANCY investissent les lieux. Il ne leur faut pas longtemps pour emmener le public dans les ténèbres de leur musique. Les têtes bougent dans tous les sens pendant les riffs des désormais mythiques "Le roi fourchette" ou encore "Phacochere in the north". L'ambiance est là même si certains auront préféré rester à l'étage car l'atmosphère angoissante les aura fait fuire. Il est vrai qu'avec leur maquillage, leur costume & leurs charmants accessoires tels que la fausse main ensanglantée ou le poupon ensanglanté lui aussi, on peut être vite mal à l'aise... Mais le public n'est pas de cet avis & tous acclament ART OF NECROMANCY.


 




 


Pour garder le côté sombre de cette soirée, NOCTEM CURSIS s'avance sur scène. Ils nous viennent d'un peu plus loin que ART OF NECROMANCY puisque c'est à Chambéry que ce groupe est né. Là aussi le public est ravi & bouge en rythme des morceaux de black métal. Il est bien agréable d'entendre un vrai clavier pour adoucir les riffs violents de NOCTEM CURSIS. Pas de grande originalité dans les compositions mais un set qui a su faire bouger les têtes dans la cave du Moko. NOCTEM CURSIS a sorti une démo en mars dernier, je pense que l'on a pas fini d'entendre parler d'eux dans le monde du Black Métal.


 





 


On laisse l'univers obscur du Black métal pour entrer dans la musique de DEATHAWAITS. Le concert ayant commencé assez tard, le public s'en est allé avant que le set n'est commencé surement par peur de ne pas avoir le dernier bus pour rentrer. C'est compréhensible mais néanmoins dommage car lorsque nos lyonnais montent sur scène, la salle est bien vide. Mais le peu qu'il reste connait les morceaux de DEATHAWAITS par coeur & apprécie le show. DEATHAWAITS n'a rien à envier aux black métalleux et nous offre un set sans artifice & impeccable comme à leur habitude. Leurs morceaux sont toujours aussi plaisants à écouter mêlant la puissance du death à l'énergie du hardcore. Le set s'achève avec un rappel mais il se fait vraiment tard puisqu'il est presque minuit & demi, là il faut partir en coup de vent pour pouvoir avoir le dernier bus!


 




 


Sur une affiche mélangeant des styles différents il y a toujours un risque. Ce soir, le public étaient venu écouter du black métal à part quelques fans de DEATHAWAITS qui ne sont descendus que pour les écouter. Ce fut néanmoins une bonne soirée pour les gens qui ont rempli la salle.



no images were found