CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DELAIN EUROPEAN TOUR 2011 - PARIS
Avec : Delain, Serenity, Whyzdom
Date du concert : 21-05-2011
Lieu : L'Alhambra - [ 75 ]
Affluence : N.C
Contact organisateur : http://www.garanceproductions.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 30 mai 2011 - Chroniqueur : Ssly69 - Photographe : Ssly69


A peine un mois après le passage de KAMELOT à Paris, nous revoici à l'Alhambra pour un concert de Metal Symphonique. Pour l'occasion, DELAIN se verra accompagné de SERENITY et non pas de LOST IN THOUGHT comme prévu initialement, leur batteur ne pouvant jouer suite à un accident de circulation. Ce sera donc le groupe WHYZDOM qui viendra assurer le remplacement au pied levé.


 


Le groupe français ouvrira donc la soirée, et ce sera pour moi une bonne occasion de découvrir ce groupe dont j'avais raté le passage une dizaine de jours plus tôt. C'est donc sans appriori que je me trouve devant un groupe de la région qui semble avoir déjà un public bien a lui, Clémentine, chanteuse de la formation depuis seulement quelques mois semble parfaitement intégrée au groupe. De plus, sa voix est utilisée au mieux dans les compos que le groupe nous joue ce soir. Bien que ce groupe soit encore jeune dans le milieu, on ne sent pas forcement cela comme un défaut, et la qualité de l'ensemble est très appréciable. Point de vue show, la scène bien que réduite reste de taille correcte et permet aux musiciens de se déplacer comme bon leur semble, bien que ce point ne soit pas exploité au mieux.


 




 


C'est au tour de SERENITY de prendre place, et on comprend rapidement qu'ils ont de nombreux fans dans la salle ce soir. Les autrichiens sont en effet repris en choeurs à plusieurs reprises lors de leur set, nous aurons même droit à une belle surprise avec la montée sur scène de Lisa Middelhauve (ancienne chanteuse de Xandria), ce qui donnera lieu à un moment entre opéra et concert des plus agréable, ce jeu sera tourné en dérision avec l'arivée sur scène d'une sorte de cupidon en tutu. Le moment le plus fort de cette partie n'est pas encore arrivé, mais ne tarde pas avec ni plus ni moins que la venue de Charlotte qui elle aussi s'adonne au chant en duo avec Georg Neuhauser. Ce moment semble très apprécié par le public et fait monter l'envie dans la salle de voir enfin DELAIN monter sur scène.


 




 


Le public est donc tout disposé à les accueillir comme il se doit, le fan club français étant bien présent dans l'assemblée. La scène a enfin pris toute sa dimension, et on se doute que le show va être énergique. Dès l'arrivée de Charlotte, les acclamations vont bon train, à tel point qu'à peine terminée la seconde chanson, elle nous affirme ne jamais avoir été aussi rapidement émue devant son public. Voilà un set qui commence bien. La setlist sera très appréciable, et ponctuée par la venue de George Oosthoek pour un superbe duo avec Charlotte, et comme si cela ne suffisait pas, Georg fera de même pour notre plus grand plaisir lors du rappel. On dirait que ce concert est une énorme surenchère qui a pour seul et unique but de séduire le public, à qui il n'en fallait déjà pas tant. Le tout se déroulera sur un set faisant entrer d'anciens et de nouveaux morceaux, ce qui semble encore séduire l'assemblée. Aucun point noir au tableau, et tout se déroule pour le mieux, tout y est et le public en ressortira conquis.


 





 


Encore une très bonne soirée passée à l'Alhambra, cette salle bien qu'ayant une disposition peu commune, nous offre une accoustique et des lights digne de ce nom, c'est donc un grand plaisir de pouvoir y voir des groupes tels que DELAIN.



no images were found