CHRONIQUES DE LIVRES

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ANTON SZANDOR LAVEY - La sorcière satanique [ 2009 ]


( pages)
Style : Occultisme
Informations :234 pages
Interview :
Contact éditeur : http://www.camionnoir.com
Contact groupe/auteur :




 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

STYLE
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
Chronique réalisée le : 05 novembre 2009, par : ABRAXAS
 

Quel métalleux digne de ce nom n’a encore jamais entendu parler d’Anton Szandor LaVey ? Qu’il lève le doigt ! Ou plutôt le majeur et l’auriculaire, simultanément ! Ah, Anton ! Né le 30 avril 66, fondateur de l’Eglise de Satan, tout un courant de pensée qui fera de nombreux adeptes et qu’il développera très largement dans de nombreux ouvrages que les excellentes éditions Camion Noir n’hésitent pas à publier depuis quelques temps maintenant.

Après La Bible Satanique, Les Rituels Sataniques et Paroles de Satan, LaVey se penche à présent sur le cas de la Femme (aucun sous-entendu salace par là chers amis….quoique !), ou plutôt la « Sorcière Satanique » dans ce jargon qui lui est propre. De quoi s’agit-il ? Tout simplement d’une relecture des codes de la Séduction féminine, mais cette fois vus et interprétés sous l’angle satanique.
Pour tout sataniste en général, et pour LaVey en particulier, tout n’est pas blanc autour de nous, tout n’est pas noir non plus (être sataniste ne signifie pas mettre toujours en évidence la part négative des choses, ni inverser systématiquement, loin s’en faut), mais qu’il existe toujours un autre angle de vue, bien plus riche et complexe, la 3ème Voie. Celle-ci ne vous apparaîtra avec évidence qu’après avoir été initié aux préceptes de l’Eglise de Satan. Alors, lorsque le commun des mortels, le non-initié, trouvera une femme particulièrement séduisante, LaVey y verra, quant à lui, une sorcière satanique redoutable qui s’assume en tant que telle. Et cet ouvrage donne toutes les clés pour y parvenir.
En préambule, après avoir aidé la lectrice (car après tout, le livre ne s’adresse-t-il pas quasi exclusivement aux femmes ?) à savoir si elle est une sorcière qui s’ignore ou non (stoppons net le suspense : la réponse est oui !), LaVey lui propose de mieux se connaître, ainsi que son rapport aux autres. Et là, tout y passe : la peau, le sens de l’humour, l’alcool et les drogues, même la voiture ! Tout est indice,tout permet de savoir à qui l’on a affaire.
Puis LaVey aborde tour à tour les Sens, l’Apparence, la Mode, pour déboucher sur le Bouquet Final : l’Art d’être une garce, les moyens de divination et la magie cérémonielle…Tout est passé au crible, tout est signifiant, rien n’est dû au hasard.

Alors, tout ceci est-il bien sérieux ? Que reste-t-il après avoir fermé ce volume ? Peu ou prou à vrai dire…. A part de vrais moments de poilade (je vous invite à lire « Comment devenir un succube et attaquer l’homme de votre choix tandis qu’il dort » par exemple…tout un programme…), LaVey pratiquant l’ironie et le cynisme avec maestria, nous restons tout de même loin du niveau des autres ouvrages du Maître. Est-ce le sujet, très anecdotique, qui nous donne ce sentiment que LaVey s’est ici plus amusé qu’il n’a exposé ou bâti ?
Tout est léger, badin, creux, sans substance. On attendait mieux, alors on reste sur sa faim. Sans avoir passé un mauvais moment, on reste dubitatif quant à ces observations, certes fines et lucides, mais au final peu profondes. Il est fort à parier que, contrairement à la Bible Satanique, ouvrage de référence mettant en perspective notre quotidien sous sa face la plus noire, le ton guilleret de ce livre et son sujet gentillet étonneront (décevront ?) la plupart des curieux ayant fait la démarche de s’aventurer dans ce nouvel opus du Maître. Il n’en est pas moins vrai que « La Sorcière Satanique » constitue une pierre de plus dans l’édifice érigé par LaVey et que, rien qu’à ce titre, il mérite qu’on y consacre un peu de son temps.



pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce LIVRE ICI
pavillon 666 webzine metal rock


Autres chroniques de livre de l'auteur
Anton SZANDOR LAVEY - Les Carnets du Diable