last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
>
7 WEEKS
Chronique liée
Lien du Groupe https://www.facebook.com/7weeksmusic
Audio / Video
Mise en ligne le : 28 avril 2015  | Intervieweur : Maulny77 | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Petit entretien avec Julien avant de monter sur les planches de l'Empreinte



01 - Après avoir édité un EP puis un album, 7 Weeks ressort un format EP. Est ce un concept développé par le groupe?

Il n'y a pas de volonté particulière de faire un album ou un EP, c'est juste que l'on édité un album en 2013 qui nous a fait tourner pendant plus d'un an. A la mi-2014, on avait fini la tournée Carnivora et avions un nouveau guitariste. On a eu envie de l'intégré totalement et cela passe aussi par ça pour qu'il ait des morceaux auxquels il a participé à jouer sur scène et non pas que des morceaux qui proviennent d'un répertoire auquel il n' a pas participé.
Ayant beaucoup joué les morceaux de Carnivora, il était intéressant d'avoir de la nouvelle matière, de nouveaux morceaux avec des choses différentes à défendre.


02 - "Carnivora" ayant reçu un accueil positif des médias et du public, n'avez pas ressenti une pression particulière lors de la composition des nouveaux morceaux?

On ne l'a pas pensé comme ça, on l'a travaillé sans pression si cela avait été un album cela aurait différent, mais du fait d'un EP on peut se permettre toutes les libertés. On le considère comme une parenthèse du groupe. Sans être un album, c'est quelquechose qui appartient au groupe.
Sans dire que l'on avait pas de pression et qu'on allait faire n'importe quoi, on s'est accordé aucune contrainte hormis le temps car on l'a fait très très vite. A partir du moment où l'on a travaillé les morceaux pour les enregistrer et le moment où l'on a eu les cd en main, il ne s'est passé qu'un mois, sachant qu'il faut quinze jours pour faire presser les cd. Le processus d'arrangement, d'enregistrement... se sont fait en quinze jours.
On voulait aller vite pour avoir du nouveau matériel pour une tournée qui allait débuter en dehors de la tournée pour "Carnivora".


03 - Sachant que l'EP propose des registres différents, comment sont les retours obtenus?

Les retours sont bons en majorité, mais il y a toujours des gens qui sont déçus par la variété de L'EP car nous sommes toujours affiliés au metal.
Malgré tout il est très bien reçu, et les compliments réguliers sont : l'ouverture.
A la limite en lisant de nombreuses chroniques, les gens sont déçus de ne pas avoir été surpris ainsi à chaque fois. Les seules remarques que l'on aient sont : on est pas surpris.


04 - L'étiquette Stoner s'estompant ne craignez pas la perte d'adhésion de certains fans?

Je n'en sait rien du tout car la scène stoner en fait c'est très peu de gens, donc les fans et les acteurs de la scène stoner qui avanceraient ou reculeraient... enfin plus on s'ouvre et plus on risque de toucher des gens différents, comme on venait d'un style au départ plus carton, beaucoup moins varié, plus dans l'énergie, ceux qui aiment vraiment ça n'auront pas suivi... et encore.
Pour "Dead Of Night" on avait la pression, on flippait vraiment pour le premier concert car on avait rien de stoner, il y a des trucs ambiant électro. On a jamais eu un album aussi bien reçu artistiquement donc c'est bien la preuve que les gens sont ouverts.
On est pas tributaire de ce que pense les gens on est juste tributaire de ce que l'on va leur proposer et le public nous a adopter comme un groupe pouvant faire des choses trsè très large.


05 - On vous voit avec Suicidal Tendencies, Lofofora, Triggerfinger, au Hellfest... cela veut il dire que 7 Weeks ne se restreint pas?

D'abord on ne va pas se restreindre si l'on nous propose une date.
On a pas de pression la dessus, l'avantage de pouvoir des choses différents nous permet de pouvoir jouer à des formations comme Lofo, Suicidal...mais on n'est pas affilié à une scène précise, parfois cela peut être handicapant en terme de reconnaissance.


06 - 7 Weeks vient de signer avec Base Productions, est ce un nouveau tournant...

Attends j'ouvre du champagne et je vais chercher de la coke (rires). Non pas du tout, cela veut dire que cela fait long que l'on est là, que l'on avance régulièrement, que l'on fait des choses.
Les gens qui observent le milieu se rendent compte un moment des groupes qui continuent à avancer et leurs proposent des opportunités. Les gens de Base nous connaissent depuis quasiment les débuts du groupe. Huit ans après l'existence de 7 Weeks, ils sont prêt à tenter l'aventure avec nous. Avec le temps, si l'on avait pas de propositions, ce serait inquiétant. Si l'on avait pas de résultats ce ne serait pas la peine de continuer.


07 - Comment s'est déroulé le processus de composition et d'enrregistrement?

Pour le coup rien n'a été fait en studio, cela sonne roots car l'album a été enregistré dans une grange en Corrèze. On a découvert le site en Juin sans Manu, bloqué par des obligations, on a boeuffé et avons enregistré 16 idées. Manu est revenu avec nous durant une semaine et nous avons enregistré 5 des 16 idées, le second morceau est une compositions de Nico. C'est la première fois que je ne compose rien dans un morceau, habituellement je compose presque tout mais pour celui-ci cela nous semblait cohérent avec tout le reste. cela permettait à Nico de donner sa patte au projet


08 - Sachant qu'il reste du matériel non utilisé, quel est l'actualité prochaine du groupe?

Nous avons des dates en France, Italie et pour un festival au Pays de Galle. On travaille sur un album qui sortira pas avant 2016 qui n'utilisera pas forcément les morceaux restants.
Quand je me mets à composer, je n'enregistre rien, je n'utilise que les thèmes que je garde en mémoire. Il restera peut être des choses qui seront utilisées, nous partiront peut-être vers une nouvelle direction, rien n'est figé. On essaye rarement de revenir vers une chose que l'on a déjà faite.

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MITHRIDATIC [Lyon - 69] > 21-12-2019
MITHRIDATIC [69] 21-12-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MAGMA
MAGMA (69)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours