INTERVIEWS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES INTERVIEWS
>
SHUFFLE
Chronique liée
Lien du Groupe https://www.facebook.com/Shuffleofficialpage
Audio / Video
Mise en ligne le : 30 avril 2015  | Intervieweur : Maulny77 | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Entretien téléphonique avec Sullivane (claviers & choeurs) du phénomène français en pleine ascension


01 - Votre premier EP vous a conduit sur les routes de France et d'Europe avec des formations reconnues, quel bila en tires tu?

Le premier EP nous a permis de faire énormément de concerts, et nous avons voulu aller plus loin en cherchant des professionnels, labels et tourneurs. Il nous a souvent été spécifié qu'il nous manquait un album digne de ce nom à promouvoir. De ce fait, on a fait un break sur les concerts afin de se consacrer à la composition du premier album pendant presque deux ans. On a pris le temps de composer énormément de morceaux, puis de sélectionner les meilleurs, enregistrer les pré-productions, puis de rencontrer le réalisateur de l'opus Arnaud Bascuñana qui a travaillé avec No One Is Innocent, de sortir le cd et de trouver un label... L'album est sorti le 23 mars, nous avons de très bonnes retombées


02 - Votre premier album est marqué par un mélange de Rock US, de prog teinté d'élément comme le rap, à ce titre peux tu parler de vos influences respectives?

Ce la peut aller du rock californien comme Deftones, du progressif anglais de Porcupine Tree, Carnivol ou de la pop US.


03 - Comment avez vous aborder le travail de composition?

Cela dépend des morceaux, Jordan (chant & guitare) apporte parfois une chanson, guitare et voix, que l'on arrange avec le groupe, soit des morceaux qui partent de répétitions. En fait, on travaille beaucoup dans notre studio, on a toujours un micro de branché afin de s'enregistrer régulièrement et quand on a idée intéressante, on la retravaille, on la peaufine.
Pour les pré-productions de l'album, ceux sont des morceaux que l'on maquetté une dizaine de fois, on a par exemple retravaillé des parties de batterie ou structure de morceau, comme "Schizophrenic Maze"...Même si cela peut prendre énormément de temps, on modifie les morceaux afin d'obtenir ce que l'on souhaite exactement.


04 - Avez vous utilisé des morceaux provenant de "Desert Burst" votre premier EP?

Ce n'est que du nouveau matériel par contre nous avons composé d'autres morceaux qui n'ont pas été utilisés pour "Upon The Hill"


05 - Parles nous de la phase d'enregistrement?

Les pré-productions ont été faites dans notre propre studio, certaines pistes comme les claviers et les guitares ont été conservées. Puis nous avons enregistré les autres parties avec Arnaud Bascuñana à Paris, aux Studio Soyuz et Studio 180. Ce travaille a été fait en deux fois, des titres ont été enregistrés en Janvier 2014, comme "No Time", " Nobody Cares" puis nous avons pris notre temps pour finaliser durant l'été les autres morceaux, les pré-productions et avons enregistré la fin de l'album en octobre dernier. Nous avons échangé régulièrement par internet des fichiers comprenant des morceaux, des passages... Nous sommes de ce fait arrivés aux studios avec nos sessions et avons pu enregistrer la batterie, modifier certaines guitares et claviers, puis les voix.


06 - Comment s'est porte ce choix vers Arnaud Bascuñana?

Un label qui voulait travailler avec nous nous l'a recommandé, puis en regardant son parcours et son travail, on s'est dit que cela pouvait être un bon choix. On lui a envoyé des démos et il a apprécié notre musique; Nous avons donc fait les premiers titres, comme cela convenait au niveau feeling et gouts musicaux, son assistant Tim Bickford est devenu notre ingé son live. Ce fut une très bonne expérience.


07 - La pochette semble être un voyage dans un espace urbain aquatique, peux tu développer son thème?

Elle représente un décor dévasté contenant des touches d'espoir comme l'arbre au milieu, les oiseaux. Elle fait référence un peu au concept de "Upon the hill", l'idée principale est la vision innocente depuis une colline d'une personne vers le monde.
Elle a été réalisée par Jonathan (basse) par un montage photo, puis modifiée à partir d'un palet graphique.


08 - Sommes nous dans l'esprit d'un concept album?

Légèrement car il y a une relation dans les textes et la musique par un fil conducteur mais il y a des morceaux qui se détachent par rapport aux autres.


09 - Quelle est l'activité prochaine du groupe?

Il y a des dates à venir en septembre et en octobre en Allemagne sachant que le but est défendre au maximum l'album sur scène, auprès des médias. Des clips sont en préparation. Il est trop tôt pour parler de festivals d'été sachant que l'album vient d'arrivé mais l'idée n'est pas exclue pour l'année prochaine.


10 - Ne craints tu pas que cette ascension vertigineuse ne retombe comme un soufflé?

On va faire en sorte que non en dévoilant de nouvelles choses au fur et à mesure du temps. On est un groupe live et on travaille beaucoup la scène afin de mettre un vrai show en place. Il va y avoir d'autres albums, nous avons du matériel en stock, nous avons des idées pour le prochain album, voire une idée acoustique.


11 - Que doit on souhaiter à Shuffle?

Que le nom soit de plus en plus identifié, que le projet grossiste.

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock