INTERVIEWS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES INTERVIEWS
>
FLESHGOD APOCALYPSE
Chronique liée
Lien du Groupe https://www.facebook.com/fleshgodapocalypse
Audio / Video
Mise en ligne le : 12 janvier 2016  | Intervieweur : Chart | Traducteur : CHART

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut et merci d'avoir accepté de répondre à cette interview. Comment est-ce que tu décrirais votre nouvel album, « King », à ceux qui ne l'ont pas encore écouté ?

Paolo ROSSI (basse, chant en voix clair) : Salut ! « King » est un album très contrasté. Il est à la fois sombre et mélodique. Il va très vite puis ralentit. C'est rapide et agressif mais c'est aussi proche du doom parfois. Je pense qu'il s'agit d'un album qui peut être apprécié par tous les fans de metal, peu importe le sous genre que vous appréciez.


2. Comment s'est passée la session d'écriture de « King » ? A partir de quel instrument commencez vous à écrire en général ?

L'écriture a été très longue ! Nous avons commencé à composer en janvier 2015. Cette fois nous avons à commencer à travailler à partir des riffs de guitare plutôt que l'orchestre, comme nous le faisions autrefois. De cette manière nous avons réussi à obtenir un son plus agressif et un meilleur équilibre entre les deux composantes de notre musique, la symphonie et le metal.


3. Comment avez-vous travaillé les orchestrations ?

Francesco FERRINI en a la charge ! Il utilise un programme VSY professionnel. C'est un travail très détaillé, long et compliqué. Chaque instrument de l'orchestre doit être programmé en suivant la bonne dynamique. C'est un peu le genre de travail pour un « moine médiéval » ! (rires)


4. Comment s'est passé l'enregistrement de l'album ?

L'enregistrement a été très plaisant. Nous avons eu la chance de travailler avec un homme très talentueux, Marco MASTROBUONO au Kick Recording Studio de Rome. Et je dois dire que nous sommes allés très vite ! Cela ne nous a pas pris plus de deux mois pour tout enregistrer et être prêts pour le mixage et le mastering.


5. Est-ce ce que tu peux m'en dire un peu plus sur les paroles ? S'agit-il d'un concept album ?

Oui, il s'agit bien d'un album conceptuel. Même si les morceaux ont tous une histoire différente les unes des autres et qu'ils peuvent exister indépendamment les uns des autres, ils ont tous un fil commun. Le Roi représente le déclin des anciennes valeurs, corrompues par les autres personnages présents dans l'album. D'une manière basique, il est la seule bonne figure, alors que les autres comme la Reine, le Ministre de la Guerre, le Prince (et ainsi de suite) sont négatifs et représentent tous les démons qui le menacent. Cela peut être perçu comme une métaphore de la vie de chacun. Tout le monde a un Roi en lui, qui parfois est caché à cause des peurs, de l'angoisse ou de l'anxiété. Le message de cet album invite tout le monde à saluer le Roi qui est en lui, à chasser ses démons.


6. Quelles sont vos principales sources d'inspiration ?

Nous nous inspirons de la vie de tous les jours aussi bien pour la musique que pour les paroles. Nous sommes des fans absolus de metal mais nous sommes ouverts à tous les autres styles de musique. Je crois que cela peut s'entendre à travers nos albums. Un auditeur très concentré peut comprendre ce que je dis. Cela peut paraître étrange mais même un groupe comme MUSE peut être une grande source d'inspiration pour nous. En ce qui concernent les paroles, nous sommes très intéressés par l'exploration de l'esprit de l'humanité, notre esprit, en gros par toutes les expériences que nous vivons, bonnes ou mauvaises, peuvent être une grande source d'inspiration.


7. Quels sont vos projets pour cette année ?

Nous allons tourner cette année afin de promouvoir « King ». En février nous serons en Amérique du Nord en tant que tête d'affiche, puis nous partirons au Royaume Uni en mars. Nous traverserons l'Europe en avril en première partie d'ENSIFERUM. Cet été, nous participerons à de nombreux festivals, et bien entendu d'autres surprises viendront s'ajouter tout au long de l'année ! Cela va être un planning serré mais nous sommes pressés de jouer nos nouveaux morceaux à travers le monde !


8. Merci pour tes réponses, je te laisse le mot de la fin :

Merci pour l'interview ! Assurez vous d'écouter « King » et venez nous voir en concert, nous sommes impatients de revenir en France !
Hail to the King !

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Hello and thank you for accepting this interview, how would you describe "King" to people that will listen to it?

Hi there! King is an album full of contrasts. It’s dark yet very melodic. It runs fast then slows down. It’s fast and aggressive but it goes almost doomy sometimes. I think it’s an album that can be enjoyed by every metal fan, it doesn’t matter what subgenre of it you prefer.


2. How was the writing session for "King"? What is usely the first instrument that you work on?

The writing session was very long! We began the composition in January 2015. This time we worked first on the guitar riffing instead of the orchestra, like we did previously. In this way we managed to achieve a more aggressive sound and also a better balance between the two parts of our music, symphonic and metal.


3. How did you work on orchestrations?

Francesco Ferrini is the man! He does everything using professional VST programs. It’s a super detailed work, long and complicated. Every instrument of the orchestra has to be programmed following the right dynamics, so it’s kinda “medieval monk” work ahaha!


4. How was the recording process with your last album?

Recording sessions has been very pleasant. We had the chance to work with a very talented guy, Marco Mastrobuono at Kick Recording Studio in Rome, and we’ve been very fast I must say!
It took not more than 2 months to have everything recorded and ready to mix and master.


5. Can you tell us a little bit more about your lyrics? Is it a concept album?

Yes it’s a concept album. Even if all the songs are a different story from each other and they can live by their own, there’s a common thread: the King represents the decaying of the old values, corrupted by all the other characters present on the album. Basically he’s the only good figure, while the other ones like the Queen, the Minister Of War, the Prince (and so on) are negative and represent all the evil that threatens him. This can be a metaphor of everyone’s life: everybody has a King inside, that sometimes is hiding because of fears, anguish or anxiety. The message on this album is for everybody to hail the King inside of us, fighting and hunting these demons away.


6. What are your most important sources of inspiration?

We took inspiration from every day’s life both for the music and lyrics.
We are die-hard metal fans yet open to every other kind of music, I think this can be heard in our albums. A very focused listener can understand what I say. It may seem strange but even a band like Muse can be a great source of inspiration for us. For what concerns the lyrics, we are very interested in exploring the mind of the mankind, our mind, so basically every experience we do, good or bad, can be a great inspiration for them.


7. What are your projects for this year?

We’ll be touring the whole year in support of King. Next February we’ll be in North America for a headliner run, then we’re off to UK in March and we’ll be across Europe in April supporting Ensiferum. The summer will be full of open air festivals, and of course other big surprises will come along during the year! It’ll be a pretty tight schedule, but we can’t wait to play the new stuff all over the world!


8. Thanks for your answers, I give you the final word :

Thank you for the interview! Be sure to check out KING and catch us on one of our shows, we can’t wait to come back to France!
Hail to the King!

We cannot display this gallery