INTERVIEWS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES INTERVIEWS
>
IRON BASTARDS
Chronique liée
Lien du Groupe
Audio / Video
Mise en ligne le : 16 octobre 2016  | Intervieweur : Black.Roger | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Le 8 Octobre dernier dans le cadre de la 8ème édition du Serpaize-En-Rock, Isère, Pavillon666 a pu interviewer le trio montant frenchie du fast rock n’roll, IRON BASTARDS. David Bour chanteur/bassiste de la formation a bien voulu répondre à nos questions :

1) Qui êtes-vous, d’où venez-vous, que faites-vous, en quelques mots présentez-vous à nos lecteurs de Pavillon666.

Et bien chers lecteurs de pavillon666, je m’appelle David Bour et je suis chanteur/bassiste d’ IRON BASTARDS, un groupe de fast rock n’ roll qui vient de Strasbourg. Nous jouons depuis 2013, nous avons donné plus d’une centaine de concerts en France, Allemagne, Italie et Luxembourg.


2) Avec ce rock qui « arrache », la formule en trio, la voix aussi, n’avez-vous pas peur de trop ressembler à Motörhead ?

Oui, nous revendiquons cette comparaison que l’on assume même. Je ne prends pas ça comme une critique étant un gros fan de Motörhead et j’invite ceux qui seraient éventuellement dérangés par cette ressemblance à écouter notre second album qui sortira en Décembre prochain et qui fait ressortir une identité plus affirmée et donc plus personnelle.


3) Vous mettez le feu aux quatre coins de l’hexagone et en Europe aussi et en plus vous prenez le temps d’enregistrer, 3 Eps, un premier album en 2015 eu autre en 2016. Comment tenez-vous le rythme, qu’est-ce qui vous motive en fait ?

L’objectif principal c’est d’effectuer une musique de scène, et l’on n’attend pas que les gens viennent à nous, c’est nous qui allons vers eux ! Pour nous c’est une activité à temps plein à laquelle nous nous consacrons avec plaisir. J’ai 26 ans, les deux autres, Antony Meyer (drums) et David Semler (guitare), en ont 24, c’est maintenant qu’il faut le faire et nous n’attendrons pas 20 ans pour libérer cette énergie qui nous motive.


4) Vous brûlez les planches avec ce bon vieux rock sale et rebelle auquel vous apportez du sang neuf, quels groupes ou chanteurs vous ont inspiré au départ de l’aventure ?

Motörhead clairement, mais nous sommes aussi très fans de seventies, DeepPurple, Led Zeppelin, Black Sabbath… Plus actuels on citera Kadavar, The Shrine. Nous aimons la vague stoner /rock n’roll actuelle en quelque sorte dans une veine revival, mais plus pour le plaisir d’en écouter que parce-que ça fonctionne car musicalement nous en sommes assez éloignés en fait.


5) Où préférez-vous jouer, dans de petites salles ou sur de grandes scènes, dites-nous tout !

Les deux on va dire. Mais là nous sortons d’une saison de festivals où nous avons joué avec notamment Soulfly, Overkill et Sodom lors d’une dizaine de dates, du gros quoi ! C’est quand même un plaisir que nous n’avons pas en salle, mais les deux nous intéressent, notre but étant de jouer devant le plus de gens possible.


6) Quels sont les groupes qui vous surprennent en ce moment et pourquoi ?

Je dirais principalement DeathAlley (occult heavy-rock) qui viennent des Pays-Bas et qui représentent un mélange parfait et incroyable de rock n’ roll à la Motörhead et des influences plus stoner et qui déboitent en live. Le fait qu’ils jouent sur Rickenbaker apportant encore un petit plus.


7) Et après, quels sont vos projets, beaucoup de concerts je suppose, vidéos aussi et autres ?

Pour les prochains mois nous avons la sortie de notre second album « Fast& Dangerous » en Décembre (le 9). Un nouveau clip vidéo à paraitre en Décembre également. Et puis cet album sortira en édition vinyle entre décembre et février 22017. Après, l’objectif c’est de tourner un maximum en France, en Allemagne, aux Pays-Bas (en discussion) et en février nous devrions aller en Angleterre.


8) Merci pour cette petite interview donnée avant le concert de ce soir à Serpaize-En-Rock, je vous tends le micro pour le mot de la fin.

Merci à tous ceux qui nous suivent et merci à ceux qui nous suivront dans le futur !

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock