INTERVIEWS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES INTERVIEWS
>
BREAKHEAD
Chronique liée
Lien du Groupe https://www.facebook.com/BreakHeadMETALBAND
Audio / Video
Mise en ligne le : 10 mars 2021  | Intervieweur : Black.Roger | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
01-Salut BREAKHEAD, tout d'abord une petite présentation du groupe serait la bienvenue pour nos lecteurs de Pavillon666.

Et bien salut à toi lecteur et merci à toi interviewer ! Alors BREAKHEAD, c’est 5 barbus (et encore ça dépend des saisons..) qui ont des influences totalement différentes, et qui construisent quelque chose basé sur celles-ci… mais surtout on est un groupe aux influences thrash/Death/metalcore originaire de Calais et on a commencé nos premières scènes en 2013, notre chanteur actuel nous a rejoint l’année suivante et depuis le line up est resté le même. On trouve nos inspirations un peu partout...Machine Head, The Walking Dead Orchestra, Bloodbath etc.. mais on ne cherche pas à rentrer dans une case en particulier, notre identité , c’est celle de chacun de nos membres,

02-Votre nouvel enregistrement "allegiance to materiality" est donc votre second album, alors album d'une certaine consécration ?

Et bien c’est surtout que sur cet album on a beaucoup appris du précédent (Neurasthenia) (que ce soit sur la méthode de composition, l’enchaînement des riffs etc.. ) C'est aussi le premier album qu'on a enregistré après notre passage en 7 cordes
C’est vrai qu’on a pris le temps entre les deux album (comme entre chaque projets) mais ça a aussi permis à notre jeu de s'adapter et d'évoluer donc on pense pouvoir dire que c'est une consécration quand à « l'identité musicale » du groupe , on va encore évoluer mais on a posé nos bases , au final c'est un album qui arrive au moment où le groupe s'est réellement trouvé.

03-D'ailleurs comment , et où, s'est passé son enregistrement, des anecdotes à nous conter ?

Alors Pour enregistrement basse guitare et batterie on a tout fait à domicile comme on dit, chez notre guitariste Guillaume, on a cherché à être le plus pointilleux possible, quitte à retravailler pas mal de fois nos compos. Après les premières prises, ça nous a littéralement pris des mois,
Pour le chant et le mix/mastering, et bien toujours chez notre Alex de Dreamy Studio ! (Bisous à toi ma poule) lui aussi à vraiment progressé sur sa prod entre notre premier album et celui là, ça sonne bien net et gras à la fois ! Il arrive à nous pondre ce son massif et lourd comme on l'aime.
Pour l’anecdote, notre chanteur devant se barrer en Pologne pour une durée indéterminée il a dû se démerder de faire ses prises chant en 2 jours juste avant de prendre l’avion (il a apprit à aimer le miel)
Notre guitariste guillaume aussi a du se retaper la moitié des compos pour un problème « d’intensité » d’attaque des cordes (c’est technique le bordel..) Mais le résultat final est bien plus efficace !

04-Dans le death/thrash il y a beaucoup de monde en ce moment, quelle est votre "recette" afin de sonner différemment ?

Elle est simple, on sonne juste « différemment »
comme expliqué plus haut, on cherche pas forcément à faire du thrash, ni faire du death, même si ça fait parti de nos influences principales, on aime changer de style en plein milieu d’une compo, on compose avant tout la musique qui nous fait vibrer, sans barrières, sans chercher à " sonner dans tel ou tel genre" , c'est plutôt un puzzle polyglotte de riffs qui butent sa mère et qui viennent raconter une histoire, et comme dans tous puzzle, chaque pièce a sa place, on ne rentre pas forcément dans le schéma type couplet-refrain-couplet.

05-Dans votre précédent opus "neurasthenia" vous aviez inclus deux vidéo-clips, cette fois-ci...rien, pourquoi donc ?

Ha ! Parce que ce n’est juste pas encore sorti au moment ou nous écrivons ces lignes pardi ! Donc effectivement le clip du morceau BLACKOUT arrive ce mercredi 17 mars, le fait qu’il n’y en ai qu’un seul.. et bien on s’est tapé une pandémie entre temps, avec un couvre feu en prime, ça limite les possibilités de tous se retrouver (et notre chanteur bloqué en Pologne évidemment) Mais on ne compte pas se contenter d’un seul clip pour cet album !
06-Que pensez-vous de la scène actuelle du metal dit "extrême", quelles sont les formations qui vous interpellent ?

Et bien c’est comme les bières, il y en a des excellentes et des moins bonnes (mais au fond.. on sait que c’est juste une affaire de goût et qu’elles sont toutes merveilleuses !) Plus sérieusement, on découvre de plus en plus de groupes, tous avec leur bonne dose de brutalité mais avec aussi pas mal de nuances ! Dans l’équipe on est tous d’accords sur After The Burial, d'autres sur Crystal Lake par exemple ou encore Thy Art is Murder/Suicide Silence , pour citer les plus connus, mais récemment on a prit des bonnes grosses claques avec Slaughter to Prevail, on attend d’ailleurs leur nouvel album avec impatience ! Clairement pour le metal « extrême » cette surenchère de violence avec une petite touche mélodique on accroche plutôt bien.

07-Bien sûr la pandémie actuelle change la donne, mais avez-vous tout de même des projets, lesquels ?

Évidemment qu’on prévoit la suite (déjà un deuxième clip après Blackout) Mais aussi on travaille avec le label M&O Music pour cet album, donc on espère pouvoir donner une dimension plus professionnelle au groupe, et programmer un bon petit paquet de dates (en France et Europe si possible) pour remonter sur les planches dès le retour à la normale, après tout on a quand même un album à défendre !

08-Merci d'avoir répondu à ces quelques questions, je vous laisse le micro afin de terminer cette petite interview, dites-nous tout !

On s’est toujours dit, peu importe le genre musical, si c’est fait avec le cœur ET les couilles ça peut pas être mauvais ! Aimez vous les un les autres , arrêtez les guerres de puristes, et venez tous profiter du moment autour d’une bonne mousse dès que ce sera possible ! Merci à vous tous de faire vivre cette communauté, à vous lecteurs, à vous magasines, webzines, radio… et Merci de nous avoir lu ! STAY METAL

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

We cannot display this gallery

 




Go to Top