Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
BEZUKRY
CHRONIQUE BEZUKRY - review
Contact groupe http://bezukry.jubiiblog.fr
Audio / Video
Mise en ligne le : 06 février 2006  | Intervieweur : AVALON | Traducteur : -

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut BéZuKrY, pouvez-vous présenter votre line up, d'ou venez vous ?

GENE ECO (guitare, programmation et chaussettes): Nous sommes trois allumés fan de musique en général et musicien quand on en a envie, originaires du Pas-de-Calais, principalement des environs de Berck/mer et St Pol sur Ternoise. Il y a pour l'instant Hugh Grunt, la bête humaine, au chant, Sacha Disto, le crooner des bacs à sable à la guitare et Gene Eco, dit tapping, à la guitare et la programmation.

SACHA DISTO (guitare et lèchage de timbres): Hugh et moi ("you and me" dans la langue de Shakespeare et Wayne Rooney) sommes basés à Boulogne/mer maintenant. Je précise néanmoins que je possède une voiture et qu'il m'arrive de me déplacer. Hugh a chanté dans Cyber Anal (groovy death grind, R.I.P.) avant, et a participé à une petite tournée européenne au sein de Pulmonary Fibrosis. Pour être complet, j'ajouterais qu'un bassiste et un batteur devraient rapidement compléter le line-up, ce sont des musiciens d'autres groupes boulonnais qui ont la particularité d'être sympas.

2. Pouvez-vous nous présenter votre nouvel album ? D’où viennent vos influences ?

GE: Notre première démo est à la base la conclusion d'un délire entre potes. On a dû faire deux, trois répétitions mais même si le plaisir était là, le niveau n'y était pas alors on a décidé de remettre ça à plus tard. Et puis l'envie d'aller un peu plus loin est restée, mais manquant de membres on a pris la décision avec Sacha de composer la musique à deux avec des machines pour tous les instruments sauf la guitare. Comme on trouvait que ça ne servait à rien de copier un de nos groupes préférés on a décidé de les copier tous ! Et voilà comment est né "Children Of Madness". Hugh est arrivé une fois la musique finie et a pondu les paroles et les vocaux de certaines chansons en un temps record !
Nos influences sont vraiment variées mais on peut distinguer quand même quelques styles majeurs comme le rock/stoner, le black et le death avec tous les groupes phares de ces styles trop nombreux pour être cités. Le véritable explorateur de l'underground reste quand même Hugh qui en plus a un lourd passé métallique.


SD: Je suis un fan de musique en général, sans aucune limite. Enormément de metal mais après ça peut être n'importe quoi, interpol, tiersen, mars volta, portishead, java, distillers, strokes, brel, du dub, du punk, du reggae... No Limit!!Je pars du principe que si c'est fait avec sincérité, alors ça mérite de l'attention. Tellement de merveilles sont ignorées par les métalleux qui se fixent des carcans... J'ai bien sûr une passion pour ce qui est original et avant-gardiste (solefald, system, die apokalyptischen reiter, carnival in coal, sigh, cephalic carnage...).
En ce qui concerne la démo et la musique de bézukry en général, on prend soin de créer quelque chose d'inédit, de jamais entendu, sans jamais perdre de vue l'idée de s'amuser, mais néanmoins avec la ferme intention de progresser.

HUGH GRUNT (vocalises infernales et trapèze): La démo est réservée aux personnes ouvertes d'esprit! "Children of Madness" est un bon voyage vers l'ouverture d esprit et la bonne humeur!!! C'est un mix de diverses choses musicales que nous apprécions chacun... Un peu à la manière des groupes que Sacha a cités, même s'il serait prétentieux de se comparer à eux, bien sûr.
Concernant nos influences elles sont ultra variées... Je trouve qu'l est trop difficile de n 'encenser qu'un seul style de musique, voire un seul groupe..
Pour ma part, je peux apprécier autant un bon vieux Brutal Truth qu'un Muse, pour citer quelques unes de mes influences sans en mettre une tartine: Gloomy Grim, Raging Speedhorn, Disphoria, Black Sabbath,The Bled, Gwar, Monster Magnet, Bongzilla, Ice Cube, Stereochrist, Muse, Fleshgore, Pig Destroyer, Skinless, Genocide Superstars, les Misfits, Disphoria, Necrophagia, Eyehategod, Mindflair, Chokebore... Mais la liste est loin d'être exhaustive! On peut, je pense, trouver une bonne partie de toutes ces influences au niveau vocal.
Disons que je trouve un peu lassant de ne me cantonner qu'à un seul style de chant...



3. L'enregistrement a-t-il été à la hauteur de vos espérances, qu'en avez vous retiré ?

GE: On peut dire que j'ai été surpris par le rendu. On a vraiment enregistré ça avec très peu de moyens. Cubase VST 32, un vieil enregistreur 4 pistes branché direct dans une Sound Blaster 32 avec un Pod spider 2 15w branché en direct. Un micro Shure pour le chant, sans préampli, et un clavier Triton (quand même). J'ai eu du mal pour enregistrer la voix, ça s'est fait trés vite, sans préparation ni expérience, et même si le resultat est acceptable il est bourré d'erreurs de débutant. Malgré tout on nous fait beaucoup de compliments sur le son. Ca vient principalement du fait que tout vient d'un clavier avec un rendu très clair, comparé à une démo de garage band par exemple avec un mixage pas toujours facile à réaliser.

SD: On a un son triphasé akafunken de chez osterwood!!
Non, sérieusement, j'ai juste trouvé ça énorme! Bravo à Gene le roi du rendu! Un ptit coucou à ludo qui avait commencé à s'occuper de la démo mais qui a du laisser tomber par la force des choses. Il a récemment intégré un groupe qui va faire très mal, dans sa belle région de Toulouse.

HG: Pour un 1er jet... Oui je suis très satisfait même si je suis bien conscient avec le recul qu'il y a des imperfections!
Ce que j'en ai retiré, c'est donc que pour le prochain des progrès sont à venir (la motivation y est en tous cas!). On va peut-être rendre les choses encore plus barrée, ou se caser dans une certaine lignée, je ne sais pas...

SD: Pourquoi pas un mélange des deux...


4. Quels sont vos projets à courts termes ? (concerts, etc...)

GE: L'idéal serait de trouver des musiciens pour faire quelques concerts et promouvoir notre musique, mais retranscrire les morceaux de la démo en live ne va pas être de la tarte ! On continue de composer pour une nouvelle démo avec pour l'instant un côté plus brut, avec des parties de clavier plus rares et bien sûr des partis pris trés audacieux comme des vraies chansons dans un style unique. Ce sera donc du multi métal comme d'habitude mais moins lyrique et romantique que la démo précédente.

SD: Terminé le brutal death romantique!!
Dans l'absolu il ne nous manque plus qu'une salle de répèt' et des groupies, a priori (ou à Boulogne ça nous fera moins de route). Bien que la démo comporte également des parties de clavier je ne sais pas du tout si on va chercher un claviériste, il n'en a jamais été question. Et vu que l'orientation du groupe va moins s'y prêter...

HG: Continuer à se trouver des contacts à droite à gauche puis "concrétiser" Bézukry avec le renfort attendu à la basse et à la batterie, que seule une pieuvre pourrait jouer seule sur scène (Rémi Bricka avait essayé mais l'essai n'a pas été concluant).


5. Quel regard portez vous sur la scène métal (France / étranger) ?

GE: Hum, question compliquée... j'adore le métal en général mais ce que je recherche ce sont les groupes originaux qui proposent quelque chose de vraiment nouveau et personnel et ça n'a pas forcement de rapport avec la nationalité, bien heureusement. Maintenant, je suis un gros fan du Japon et j'apprécie particulièrement la production musicale de ce pays. On a souvent le droit à des mélanges originaux, mais qui manquent souvent de vocaux démoniaques. Par contre les musiques sont souvent bien nerveuses et c'est ce que j'apprécie particulièrement tous styles confondus. Les japonais sont bien souvent des gens qui ne se défoulent pas à moitié et ça se sent !

SD: Je suis un fervent supporter des groupes français en général, je voue un culte à des groupes comme loudblast, gojira, sup, carcariass, tang... (il y en a des tonnes!!)
Notre propre scène boulonnaise est très fertile, deviant surgeons, amphytrion, byatis, améthyste, purgorified, black dust, siddharta... Netfastcore et forty'oz (de Berck sur mer aussi!!) dans un registre plus hardcore, notre pote d'Obszon Geschopf (+ clin d'oeil aux drebbins, hellium, clever cloud)... Je peux vous assurer que dans tout ça il y en a du talent et de la hargne. Pas besoin de préciser que la région lilloise est elle aussi florissante. Par ailleurs, mon travail de promotion pour Bézukry m'a fait découvrir un peu plus les ficelles de l'underground français (que je côtoie quand même depuis une dizaine d'années) et j'ai pu constater combien le metal pouvait compter sur un nombre impressionnant de passionnés honnêtes qui sacrifient énormément de temps et d'énergie à la musique du malin et demi.
Je suis résolument optimiste en ce qui concerne le metal à l'échelon national et international, je ne me préoccupe pas du mépris des autres (opinion publique, gros medias, ...), il y a suffisamment à faire avec les gens sincères, passionnés et talentueux!! La scène mondiale est tout simplement énorme, avec des groupes de folie dans des centaines de styles différents, et ce de la Belgique à Singapour, en passant par la Lorraine.

HG: De plus en plus de groupes... Ce qui est bien pour peut-être entraîner une entraide, plutôt qu'une compétition. Beaucoup de monde se bouge le cul... Nous avons la chance d'être dans une région assez active, aux niveaux des labels (Listenable, Bones Brigade, Osmose...!!) et des groupes, qui sont nombreux (j'ajouterai notamment à la liste de Sacha Blah Keenk, Vingdar ou encore Minor Upsets).

SD: On les salue tous, on a de nombreux potes dans tout ça...

HG: Pour ce qui est de l'étranger, j'ai été en contact avec des gens d'un peu partout dans le monde, entre autres la République Tchèque et les pays de l'est en général. Cette solidarité et cet esprit de partage font vraiment plaisir...

6. Êtes-vous ou avez-vous l'impression d'être ' engagés ', quels messages voulez-vous faire passer à travers votre musique ?

GE: Je ne suis pas vraiment engagé, je suis quelqu'un d'assez égoïste avec son propre univers, ce qui m'aide à trouver l'originalité et ma propre forme d'expression. C'est du moins ce que je cherche à travers la composition des morceaux. Sinon j'adore la nature et j'essaie de la respecter de mon mieux mais je n'adhère à aucune organisation et ne cherche pas à convaincre qui que ce soit car c'est bien souvent une perte de temps et d'énergie.

SD: Comme je l'ai dit je suis quelqu'un de résolument optimiste qui fuit les ondes négatives, donc je dirais que c'est ce que j'encourage à travers bézukry, que les gens s'ouvrent, soient plus tolérants, musicalement notamment. Rares sont les groupes très originaux qui puisent uniquement leur inspiration dans la sphère metal. Après, chacun fait ce qu'il veut. L'humour fait également partie de ma vie à 100%, certaines personnes de mon entourage doivent même penser que je ne vis que pour ça! (Faux! J'aime aussi le cubisme hongrois et les encyclopédies traitant de l'acier trempé.) J'encourage donc également les gens à être plus cool, moins premier degré, moins stressés!!! Vive les échanges entre les personnes (tiens d'ailleurs il me manque la vignette de Renée Morvoné dans ma collection de crados...), les rencontres dans les concerts, dans les festivals, à la sécu, etc...
Pour les paroles de Bézukry, disons qu'elles évoquent, pêle-mêle, le fun, la fête, la bière (on est nordiste ou on l'est pas...), les délires oniriques, le sesque et quelques autres trucs qui constituent le "skizometal'n roll way of life!!!" (Yeeeeeahhh!!). C'est Hugh Grunt qui, pour l'instant, gère ce domaine de A à Z (en passant par Q, P ou X).

HG: Le message, c'est s'ouvrir l'esprit, s'amuser! Prendre du plaisir, ne pas se prendre la tête par rapport au jugement des gens, du moment que ça te plaît...
Lance toi!! Ne pas se soucier des regards et autres niaiseries qui pourraient être débitées autour de soi. De toute façon, toute critique est bonne à prendre pour évoluer, qu'elle soit bonne ou mauvaise...

7. Êtes-vous d'accord pour dire que les téléchargements mp3 profitent aux petits groupes, afin de se faire connaitre, ou condamnez-vous cette pratique ?

GE: Ca peut vous surprendre mais je n'ai pas d'idée précise sur le sujet. Pour moi la musique c'est un peu un moyen de me trouver et de me défouler. Si Sacha ne faisait pas un travail remarquable pour promouvoir cette démo elle aurait très bien pu ne jamais quitter mes tiroirs et rester un bon souvenir de délire entre potes. Que les gens achètent les CDs c'est une belle preuve de respect de la création artistique avec peut-être une volonté de récompense et d'encouragement, mais si on suit ma démarche charger du mp3 ne me pose pas de problème. C'est sûr par contre que ceux qui achètent notre CD méritent notre respect et une attention particulière !

SD: Je suis constamment sur myspace depuis la sortie de "children..." et on se rend compte à quel point c'est génial de pouvoir découvrir (avec l'accord des groupes) tant de choses nouvelles!!! En ce qui concerne bézukry, trois morceaux de la démo y sont disponibles en écoute, dont deux en téléchargement. Cela nous permet d'avoir les réactions de pas mal de gens et ça c'est vraiment excellent!! Donc cela ne me pose pas de problème bien sûr. Faire un effort au niveau du packaging est nécessaire aussi: avec peu de moyens, on s'est fait plaisir au niveau de la pochette avec nos children of madness favoris, ainsi qu'à l'intérieur du boîtier, avec des images reflétant notre univers et aussi une mo-za-hic (désolé je sais pas faire les trémas...) avec la tête de nos mascottes endiablées. Je pense que ce sera toujours plus attirant que rien du tout avec juste écrit à l'intérieur: "MERCI DE NOUS AVOIR FILE 20 EUROS! REVENEZ QUAND VOUS VOULEZ!" Attention, je dis ça pour les grosses sorties, les petits groupes font ce qu'ils peuvent avec les moyens du bord. Un gros groupe avec un livret minable, ce n'est pas normal (mais là je vous vois venir, vous allez me demander: "qu"est-ce que la norme??")
Pour conclure sur ce sujet, ça peut être sympa quand même pour un groupe de rentrer dans ses frais, mais après il ne faut pas attendre grand-chose... Tant mieux, bien sûr, si les ventes de cd permettent à un groupe d'organiser une petite tournée par exemple. Pour le reste, s'imaginer en vivre (et donc essayer d'en vendre le maximum), c'est utopique ET suicidaire. Encore une fois, tant mieux à qui cela arrive; qu'un groupe comme gojira y parvienne un jour, par exemple, ce serait la classe.

HG: OK pour les MP3s! L'exemple de myspace.com est édifiant, on peut choper un max de contacts! Donc d'accord pour dire que cela est très bénéfique à tous les groupes.


8. Si vous avez un coup de gueule ou un coup de cœur, la parole est à vous :

GE: Y en a marre de ces gens qui chargent du mp3 !!!!

SD: Ha ha ha... Impayable Gene! Soyons sérieux 2 minutes (bon, ok, mais pas plus, hein...) Coup de coeur à des gens comme vous qui se bougent pour faire vivre les choses, coup de coeur à mes coéquipiers de bézukry qui ont fait très fort chacun à leur manière, merci à vous les gars!! Prions bézukry pour que ça dure!!!
Coup de coeur aussi à la team bézukry, ceux qui se bougent pour le groupe (la children family entre autres, arno, forum de boulogne, mais aussi ceux qui participent au bouche à oreille, qui distribuent les flyers, qui achètent le cd, ceux qui disent que c'est bien ce qu'on fait, ceux qui le pensent vraiment, etc etc...).
Coup de coeur enfin à tous ceux que j'aime, ils sont nombreux et se reconnaîtront (je l'espère).

HG: Coup de coeur récent pour certains albums ou groupes: le dernier Bongzilla, le groupe Valarum, la reprise de Suicide Note Part 2 par le groupe Scary German Guy (sur le Southern Death: Tribute to Pantera), le dernier dvd de QOTSA, le dernier Manegarm.

SD: un grand merci à vous pour cette interview, c'est la PREMIERE du groupe, ça se fête!! (euh, j'espère que c'est pas la dernière, promis la prochaine fois on fait plus court!!). Salut à tous les metalheadz et mélomaniaks en général, n'hésitez pas à jeter une oreille sur nos morceaux, vous serez surpris!!

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :