last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
OESTRE
CHRONIQUE OESTRE - review
Contact groupe http://oestre.free.fr
Audio / Video
Mise en ligne le : 09 novembre 2007  | Intervieweur : TOTALDEATH | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
A l’occasion de la sortie de leur 1er album « La piste des larmes » chez Thundering Rec./ Manitou Music, on va voir quelle mouche ou moustique(voir pochette) a piqué Oestre.


Hello Oestre !
1. Racontez moi un peu l’histoire du groupe please ?

Le groupe a vu le jour en 2003. Ce projet commençait à germer dans nos têtes depuis un moment déjà. Après de nombreux changements de membres assez pénibles, le groupe s'est stabilisé et nous avons commencé à répéter sérieusement. Nous sommes tous des amis de longue date avec des influences musicales diverses, mais nous avions très envie de proposer une musique originale. Nous sommes tous très amateurs de métal moderne, des groupes comme Meshuggah sont des influences indéniables. Nous aimons également beaucoup d'autres styles de musique. L'apport de machines et d'éléments samplés a toujours été un élément indispensable et un terrain d'investigation sans fin. Cinq ans d'existence, 3 démos, de nombreux concerts, un premier album et une envie restée intacte, voilà où nous en sommes.


2. 3 petites démos et puis voilà qu’arrive votre 1er album « La piste des larmes ». Alors heureux ? Qu’est ce que cela représente pour vous ?

Une véritable satisfaction. Cet album reflète parfaitement ces 5 années de travail assez intense et de nombreux sacrifices. Cet album a été longuement préparé, réfléchi, et chaque composition a sa propre identité. Nous sommes profondément fiers de ce travail, le style de Oestre s'est forgé avec le temps et nous nous sentons de plus en plus proche de ce que nous voulions faire musicalement, nous avons mûri. Chaque instrument prend sa place de plus en plus naturellement, nous nous concentrons sur la qualité plutôt que sur la quantité. D'un naturel très critique, je regarde cet album et je me dis : ok là ca commence à bien sonner!


3. Rentrons un peu plus dans l’univers de votre album. Quels sont les thèmes de vos 9 titres ? Musicalement, je pense entres autres à Eths, Messhuggah, ect….quand j’écoute les titres. Vous pouvez approfondir et développé ?

Comme j'ai pu te le dire, nous sommes tous friands de metal moderne, de rythmiques décalées et d'ambiances. Meshuggah a définitivement marqué une génération entière de métalleux, ils ont fait un tel travail d'investigation, leur musique est unique et tellement intéressante. Cela dit, des groupes récents comme Textures ont apporté un réel plus en incluant des passages mélodiques et des ambiances très recherchées, ils nous influencent également dans ce sens. Certaines orchestrations propres au black métal sont géniales et très influencées par la musique classique. Les cordes sont très présentes sur l'album. Enfin, Nous avons également pour ambition d'inclure des passages electroniques et des beats jungle, car nous aimons beaucoup ces rapides incursions qui ajoutent une autre facette à notre musique, et notre batteur est très proche de ce style. Les thèmes abordés sont très variés, issus de l'imagination de Rémi, l'auteur des textes. J'aime les sujets qu'il aborde et sa manière d' en parler. La course du temps, la folie, la destruction des éléments naturels...à vous de vous faire votre idée!


4. Si je voulais faire de l’humour, je dirais que pour suivre « La piste des larmes » il me faudrait une bonne loupe ! Sans rigoler, qu’est ce que ce titre veut exprimer ?

La piste des larmes c’est le chemin torturé de notre société actuelle avec tous ses problèmes, angoisses et différences c’est aussi la recherche du dépaysement à la vie quotidienne. La piste des larmes c’est le nom que l’on a donné dans l’histoire de la disparition des indiens, c’était pour eux le chemin vers la mort.
Nous sommes peut être nous aussi ces indiens qui marchent sur cette piste


5. Le son est assez béton, où êtes-vous aller enregistrés ? Et en combien de temps ?

Nous avons pas mal réfléchi avant de prendre cette décision. Nous avions déjà eu l'occasion de travailler avec Alain Miraucourt dans le cadre de l'enregistrement de Biotope (2eme autoprod). Nous avions beaucoup apprécié son travail et ses qualités humaines. Il a été naturellement choisi pour les sessions de prise de son et pour le mixage. Nous avons pris beaucoup de temps à écouter différents mix et à définir notre son. Nous avons enregistrés en moins d'une semaine sans souci majeurs car nous avions énormément travaillé nos morceaux avant. Le mastering a été réalisé par Jochem Jacobs au Second Split Studio, en Hollande. Jochem est le guitariste de Textures et il a aimé travailler sur notre album. Le résultat est très bon.


6. C’est, il me semble, votre 1er expérience professionnelle en studio, quelles ont été les craintes et angoisses ?

Ce n’est pas notre première expérience en studio nous avions enregistré en juin 2005 Nature Morte suite à un tremplin gagné qui offrait quelques jours en studio.
Pour la piste des larmes la seule crainte majeure était de finir dans les temps en effet nous avions des impératifs vis-à-vis de notre label sinon pas d’autre stress ou difficulté nous étions si heureux de ces cinq années de travail pour pouvoir enfin enregistrer notre 1er album


7. Comment c’est passé la rencontre avec Thundering Rec. ?

Très tôt dans la vie du groupe, nous avons recherché la reconnaissance et l'appui d'une structure sérieuse. Nous sommes ravis de cette rencontre. Cela fait un certain temps que je tenais régulièrement Laurent Bocquet (Thundering Records) de la progression du groupe. Je lui ai fait parvenir chacune de nos démos. L'été dernier, je lui ai fait part de notre intention de sortir notre premier album et j'en ai profité pour lui montrer notre motivation. Il a été intéressé, et nous avons commencé à travailler ensemble autour de la sortie de l'album. Nous commençons à mesurer le travail fourni par le label au niveau promotionnel, et nous attendons la sortie de l'album impatiemment (courant Novembre).

8. Vous avez à votre actif des concerts avec des groupes français bien, voire très bien implanté comme Gojira, Eths, Zuul Fx. Coup de bol ou très bon manager ?

C'est vrai que nous avons eu une certaine chance, cela dit nous l'avons provoquée je crois... Nous avons vite compris que tout ne tomberait pas du ciel et que la qualité de la musique ne suffisait pas pour se faire connaître. Nous avons pris les rennes d'une association locale (Métalurgence) dont le rôle est d'assurer la promotion de Oestre et d'autres groupes locaux. Nous organisons de nombreux concerts donnant lieu à des échanges. Nous sommes nos propres managers en quelques sortes; et nous en sommes assez fiers! Ces premières parties sont d'excellents souvenirs et à chaque fois l'occasion d'une grande remise en question.

9. L’album ne sortira qu’en novembre 2007. Des dates et autres festivités sont déjà prévues ?

Quelques concerts ont déjà eu lieu (Chatellerault, Tulle, Limoges...) et nous avons pris beaucoup de plaisir à présenter nos nouvelles compositions. Les retours ont été plutôt bons. D'autres dates sont prévues, principalement début 2008 et je vous invite à les découvrir sur le site myspace du groupe. Nous commençons également dès à présent à composer pour le prochain album; 2 nouvelles compositions sont nées depuis l'album.


10. Question bête mais d’où vous est venu le mot Oestre comme nom de groupe ? Une expérience vécue ou quoi ?

Le mot « oestre » désigne une mouche qui pond ses larves dans les naseaux des animaux. Celles-ci se nourrissent d'éléments organiques du cerveau poussant les animaux à la folie. Métaphoriquement parlant, nous pondons notre son dans les cerveaux des humains, les rendant fous par le biais de notre musique qui doit finalement les amener à ne plus suivre la masse. Pour notre patronyme, nous mettons en avant notre rejet de "faire comme des moutons de Panurges", aussi bien dans la vie que dans notre recherche musicale.


11. C’est le moment de demander au meilleur commercial du groupe de faire votre spot publicitaire.

Avant tout un grand merci à Pavillon 666 pour cet interview. Longue vie à votre webzine et courage à tous les acteurs passionnés qui font vivre cette scène. Nous espérons que beaucoup de gens viendront jeter une oreille à La Piste des Larmes, nous avons pris beaucoup de plaisir à composer ces morceaux. Alors si vous aimez le metal, passez par ici! Bonne route à vous.

Bonne route à vous !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SONATA ARCTICA [Lyon - 69] > 01-12-2019
SONATA ARCTICA [69] 01-12-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MAGMA
MAGMA (69)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours