last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
SAW
CHRONIQUE SAW - review
Contact groupe http://www.myspace.com/sawfr
Audio / Video
Mise en ligne le : 02 avril 2008  | Intervieweur : PK | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Saw est un tout jeune groupe fondé en 2005 qui vient fraîchement de livrer sa 2ème démo « Paranoia », contenant 9 titres qui valent franchement qu’on s’y attarde! Il était donc logique de leur accorder une petite interview…

1. Salut, vous venez de sortir votre 2ème démo « Paranoia ». Commençons donc par un petit retour en arrière… Quand est sortie la première? Qu’en pensez vous aujourd’hui avec le recul?

Noli : Notre 1ère démo est sortie en Avril 2007, enregistrée dans un petit studio de vendée.
Malgré le matériel et le studio, nous n’avons pas pu travailler convenablement sur la production, ce qui a donné des morceaux plus ou moins calés, sans une vraie recherche de fond. La production elle-même était correcte mais ne sonnait pas comme nous l’envisagions. Les retours ont été positifs mais reste en nous le sentiment d’une « production inachevée ».

3tin : Pour cette démo, nous ne savions pas à quoi ressemblait l’expérience studio, nous avons tout enregistré en une journée, tout d’abord les instruments ensemble, puis la voix. Il était donc plus difficile de rendre un résultat aussi abouti que cette dernière démo. Mais grâce à cette expérience, nous savions à quoi nous attendre, et avons pu nous préparer bien plus que pour « The Sought Place »

2. Quelles sont les différences majeures entre votre premier jet, et le cd que vous présentez aujourd’hui?

Noli : Cette fois-ci nous avons pris notre temps, et enregistré piste par piste. Contrairement à la première démo, les titres étaient travaillés dans un ensemble afin de créer une cohérence entre eux et leur enchaînement. Les arrangements viennent renforcer certaines ambiances, et un morceau comme « Lest » nous permet de nous échapper vers d’autres de nos influences, ce qui n’a pas été possible dans notre 1ère démo.

3tin : La voix à aussi été beaucoup plus travaillée en groupe, contrairement a notre première démo, ou elle avait été faite seule. Sur Paranoïa, les autres membres du groupe n’ont pas hésité m’orienter lorsqu’ils pensaient que certaines parties auraient un meilleur résultat d’une autre façon.

3. Votre registre musical peut sembler très proche de celui de groupes, comme Gojira ou encore Aabsinthe, et ce jusque dans le visuel de votre pochette… N’avez-vous pas peur qu’on vous accuse de surfer sur une vague qui marche et que les gens doutent par là même de votre sincérité?

Noli : En effet, un groupe comme Gojira reste une de nos références (Aabsinthe je ne connaissais pas encore…). Les morceaux composés datent d’un an pour les plus anciens et nos influences s’y ressentent. Nous cherchons dans notre démarche musicale à nous démarquer, après deux ans nous avons trouvé notre identité musicale, qui sera plus développée par la suite.

Nous faisons du métal, mais nous ne voulons pas tomber dans les clichés. En outre la thématique de la nature (Elément puissants et envoûtants) correspond à notre musique et à ce que nous voulons faire ressentir. Le métal n’est pas notre principale source d’inspiration, le jazz, la bossa nova, … en font partie et nous essayons de les intégrer dans notre musique.

4. Votre son est assez étonnant surtout pour une auto production. Pouvez vous nous donner des détails sur l’enregistrement? Pas trop galère d’arriver à un résultat pareil?

Noli : Nous avons enregistré chez un ami (Fabien) qui débute dans la production d’enregistrement studio et live. Nous avons pris le temps d’enregistrer les instruments, après avoir enregistré la voix nous n’étions pas satisfaits, nous l’avons donc re-travaillée et refaite.
Nous avons été exigeants avec nous même, beaucoup de problèmes techniques sont survenus, mais nous y sommes arrivés. Des erreurs de prise de son ont aussi été faites, mais moindre par rapport au résultat que nous pensions obtenir. Malgré le peu de matériel, les deux mois passés en studio à travailler les morceaux ont permis de tirer le meilleur du matériel et des morceaux.

5. Le live a l’air de pas mal vous préoccuper. Quelle expérience avez-vous de la scène? Comment décririez vous un concert de Saw?

Noli : Nous avons essayé de tourner le plus possible les deux dernières années, malgré les salles de plus en plus réticentes pour l’organisation de concert. Nous avons récemment fait la première partie de Psykup qui était une expérience très enrichissante et excitante.

3tin : Surtout que c’est un des groupes avec lequel j’ai commencé à écouter du métal lors de la sortie de « le temps de la réflexion », il y’avait donc un stress qu’on ne retrouve pas forcement lors de plus petites dates, et ce concert nous à permis d’avoir l’avis de personne qui sont dans le milieu métal et qui en vivent.

Noli : Après une trentaine de dates, nous sommes encore étonnés de l’enthousiasme des gens en concerts qui sont très réactifs.
En live nous somme dans notre élément, les compositions prennent tout leur sens. Agressivité et dynamisme sont au rendez-vous, parsemé de touches mélodique et ambiantes pour rythmer l’ensemble. Nous travaillons avec Fabien en concert pour obtenir notre propre son.

6. Votre nom a-t-il un rapport avec les films du même nom? Et d’ailleurs de quoi traitent vos textes?

Noli : Notre nom vient en effet du film. Nous l’avons choisi car il sonne bien et est simple à retenir.

3tin : Le nom « SAW » fais aussi référence au casse-tête, ce qui peut parfois définir notre musique. Les textes quand à eux, traitent des relations que j’entretiens avec toutes les personnes et les événements qui m’entourent. La plupart sont très abstraits et donc parfois réellement compréhensibles seulement par moi, mais j’ai déjà eu l’occasion de rencontrer des personnes qui se reconnaissaient dans les textes en les interprétant d’une manière différente. C’est assez plaisant de voir que des personnes s’intéressent aux paroles dans le métal où la musique est souvent plus mise en avant que les textes.

7. Merci pour les réponses à ces quelques questions... Pour terminer, quels sont vos projets?

Noli : Nous espérons grâce à cette démo, tourner un maximum, et signer pour la suite de « paranoia ».

3tin : Et merci beaucoup à toi pour l’intérêt que tu portes au groupe, ainsi qu’à tous ceux qui liront la chronique et l’interview.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
GRAVEYARD FEST II [RIORGES - 42] > 31-08-2019
GRAVEYARD FEST II [42] 31-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours