Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
COLDWORKER
CHRONIQUE COLDWORKER - review
Contact groupe http://www.myspace.com/coldworker
Audio / Video
Mise en ligne le : 11 mai 2008  | Intervieweur : TOTALDEATH | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut Coldworker ! Votre nouvel album, « Rotting Paradise » sort en mai, quels sentiments avez-vous pour ce nouveau cd ?

C'est un bien meilleur album que le premier ! Nous avons travaillé beaucoup plus sur les chansons et avons ajouté un peu plus d'agression dans le son et les structures peut-être un peu plus complexes.

2. Cet album contient 12 titres, quels en sont les sujets ?

Le titre “Rotting paradise” résume les paroles, c'est une vue sombre du monde où de la tension à la dépression, la religion et la machine du Mal sont incluses dans les thèmes.

3. Pour ceux qui vous connaissent déjà, quelle est la différence entre « The Contaminated Void » et « Rotting Paradise » ? Si différence il y a bien sûr…

Le premier album « The contaminated void » a été enregistré quatre mois après que nous ayons formé le groupe où nous avons écrit la plupart des titres dans une sorte de ruée créatrice et nous sommes heureux comme il est !. Le nouvel album a été écrit depuis plus d'une année et nous avons travaillé vraiment durement en perfectionnent chaque titre. La production est elle aussi bien meilleure.

4. « Rotting Paradise » est à nouveau produit par Dan Swanö. Le son est énorme mais n’avez-vous pas peur de ressembler à d’autres groupes à cause du « son Dan Swanö » précisément ?

Dan Swanö n'a vraiment "produit" aucun de nos albums. Il les a mixés et dans le cas de « Rotting paradise”, il l'a aussi masterisé. Le son d'un groupe est essentiel pour les gens qui jouent de la musique, le principal n’est celui qui mixe ! Mais bien sûr Dan a « son » son de production et ce genre de prod va parfaitement dans le package que l’on propose.

5. Parlons un peu de votre nouveau guitariste, Daniel Schröder, qui remplace André Alvinzi. Pourquoi ce changement ?

Nous avions quelques problèmes avec André quand il fallait partir en tournée et nous nous devions de nous séparer de façon à faire avancer le groupe. C'était une décision dure à prendre, mais c'était très important pour faire avancé le groupe.

6. Le design de la pochette est vraiment beau, quelle en est la signification ?

Le design est vraiment l’interprétation de Orion Landau (qui l'a dessiné et conçu) d'un "paradis pourrissant” (Rotting Paradise !), selon le peu d'instructions que nous lui avons données.

7. La version japonaise contiendra une reprise de Sepultura, « Necromancer » ! Pourquoi ce groupe spécialement ?

Pendant les trajets entres chaque concerts, nous parlions de faire une cover de Sepultura. Sepultura n’a pas de relation significative au son de Coldworker mais il était juste normal de retourner aux racines et d’enregistrer un vrai classique old school. Les membres de Sepultura étaient justes des adolescents quand ils ont écrit ce titre, donc ce titre a la vibe primitif très cool qui était agréable de reprendre et d'harmoniser à notre propre son.

8. Je pense que vous allez défendre cet album sur des festivals, non?

La seule chose qui soit sûr est en ce moment est que nous jouerons au Nerotic Deathfeast, aux Pays-Bas le 01 juin. Nous verrons si quelque chose se manifeste pour les concerts de l’été.

9. Dernière question : en 2007, vous avez enregistré un split avec Pig Destroyer et Antigama pour le label Relapse qui vous suit depuis vos débuts. Quel est l’intérêt pour vous de faire un split ?

C'était vraiment un split EP où tous les titres étaient des bonus tracks figurant sur les albums actuels qui sont sortis sur le marché japonais. Relapse ne les distribuaient que par le biais de commande par correspondance. Ca s’est fait très naturellement.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Hello Coldworker ! Your new album « Rotting Paradise » goes out in May, what feeling have you as this new recording?

It’s a better album than the first one, we have worked a lot more on the songs and added a little more aggression in the sound and perhaps a little more complex structures.


2. This cd contains 12 songs, what are topics?

The title “Rotting Paradise” sums up the lyrics, it’s a dark view of the world where everything from stress to depression, religion and evil machines are included in the topics.


3. For those who already know you, how compare « The Contaminated Void » and « Rotting Paradise » ? If there is a difference of course...

The first album was recorded four months after we formed the band, and we wrote most of the songs in some sort of creative rush and we are happy with how it turned out. The new album was written for more than a year and we worked really hard on perfecting every song. Also the production is much better.


4. "Roting Paradise" is again produced by Dan Swanö. although production is huge, have you not fright at resembling other groups because of « sound of Dan » precisely?

Dan Swanö hasn’t really “produced” any of our albums. He has mixed them and in the case of “Rotting Paradise” also mastered it. The sound of a band is primarily in the people who plays the music, not the one who mixes it, but – sure – Dan has his production sound and that sort of comes with the package.


5. Let us speak a bit about your new guitarist, Daniel Schröder, who replaces André Alvinzi. Why this change?

We had some trouble with André when it came to touring and such so we needed to part ways to move the band forward. It was a hard decision to do, but it was very important for the band.


6. The design of the style of drawing is really very nice! What is signification?

The artwork is really Orion Landau’s (who drew and designed it) interpertation of a “Rotting Paradise” according to the few instructions we gave him.


7. Japanese edition contains a resumption of Sepultura " Necromancer ",why they especially?

During the drives to and from shows we talked about doing a Sepultura cover. Sepultura haven’t got any significant part of Coldworker’s sound but it felt very right to go back to the roots and record a true old-school classic. The members of Sepultura were just teenagers when they wrote the song so it has a very cool primitive vibe that was nice to pick up and blend with our own sound.


8. I assume that you are going to make festivals to defend your album?

The only thing booked right now is the Neurotic Deathfeast in Holland around June 1st. We’ll see if something more shows up during the summer.


9. A last question: in 2007, you have record a Split cd with Pig Destroyer and Antigama on Relapse Records which follows you since your beginning. What is interest to make a Split for you?

It was actually a split 7” EP and all the songs were Japanese bonus tracks from the current albums that Relapse released as a free mailorder only release. So it just sort of happened.

PARTAGER :