last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
ALTERNINE
CHRONIQUE ALTERNINE - review
Contact groupe http://www.alternine.com
Audio / Video
Mise en ligne le : 10 août 2008  | Intervieweur : Black.Roger | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Bonjour ALTERNINE, vous êtes nouveau venu dans le paysage rock/métal Français, alors une petite présentation s'impose.

Guillaume : Le groupe a été fondé par Julien (basse) et Pierre-Antoine (guitare) à Rennes en 2005. J'ai répondu à leur annonce en tant que guitariste et nous avons vite été rejoints par Mathieu à la batterie. Nous avons peaufiné notre répertoire en instrumental pendant un certain temps, tout en auditionnant des chanteurs. Notre choix s'est arrêté sur Laetitia en 2007, et nous sommes rapidement arrivés à l'enregistrement de cette première démo et à nos premiers concerts. Nous nous présentons comme un groupe rock, sans plus de précisions. Nous ne nous revendiquons d'aucune scène particulière, nous faisons une musique qui nous est propre, sans essayer de révolutionner quoi que ce soit ni de nous rapprocher d'un groupe en particulier. Ca peut être un atout comme un handicap, les retombées de cet enregistrement et des concerts à venir nous le diront.


2) Première démo, premiers titres gravés sur CD, que pensez-vous du résultat, en êtes-vous pleinement satisfaits ?

Julien : Globalement, oui. Tout s'est bien passé pendant l'enregistrement, mais nous nous sommes rendus compte par la suite que les prises n'étaient pas assez bonnes, ce qui nous a obligés a refaire un certain nombre de choses. Mais c'est en faisant des erreurs que l'on apprend, il paraît. Le résultat est quand même agréable à écouter, et ressemble plutôt à ce que l'on voulait. Si j'avais un reproche, je dirais que le son est un peu 'compact' et manque un peu du côté 'aérien' que l'on veut transmettre. Mais ce n'est que partie remise.


3) Que racontent vos textes et qui en est l'auteur dans le groupe ?

Julien : Je suis l'auteur des paroles. Les thèmes traités par les musiques sont difficilement compréhensibles quand on lit les paroles une première fois. C'est parceque j'aime bien cacher le sens sous une couche de métaphores. Non pas pour 'perdre' l'auditeur, mais au contraire pour qu'il puisse y voir ses propres images et créer ses propres liens avec la musique. Personnellement, quand une chanson me 'dit' tout d'elle lors d'une première écoute - c'est aussi valable musicalement parlant -, je m'en lasse très vite. La longévité d'une musique provient du nombre de facettes qu'elle propose... 'Sciensology' traite de destinée, de divers points de vue (religion, astrologie, 'cosmique'...). 'Ignition' parle d'un groupe de gens (musiciens, au hasard) qui accède a la célébrité et se heurte à tous ses travers. 'Trigger' parle de mégalomanes qui se font la guerre par ennui. Enfin, 'Satellites' parle d'évasion spirituelle alors que le corps est enfermé (paralysie, emprisonnement...). Si vous cherchez des paroles traitant de la vie de tous les jours et de nos petits malheurs quotidiens, ce n'est pas chez Alternine que vous les trouverez :).


4) Allez vous poursuivre dans cette veine musicale ou pensez-vous durcir le ton, lors des prochaines compositions ?

Julien : Vous ne le voyez pas forcément avec cette démo, mais Alternine possède déjà de nombreuses facettes dans ses compos. Certaines de nos autres chansons sont un peu plus violentes, d'autres sont plutôt calmes. Notre set est très dynamique, et je pense que cela est une grande force pour le groupe.


5) Vous avez sûrement beaucoup de projets après la sortie de ce CD, dites-nous tout !

Julien : Hé bien il faut maintenant nous faire connaître et faire des concerts, encore et encore ! Démarcher, envoyer des CDs, répondre à des interviews :). Les retours sont pour le moment plutôt nombreux et positifs, c'est motivant. Une fois que l'on sera un peu plus reconnus localement, on démarchera tourneurs et labels en vue d'une conquête globale et brutale de notre pays.

Laetitia : Bien évidemment, on continue de travailler sérieusement nos instruments respectifs. Nous avons également des projets scéniques et techniques (lumière, son, etc) pour nos concerts que nous aimerions plus tard mettre en pratique. Une résidence l'année prochaine serait un réel moyen d'exploiter nos idées.


6) Quel genre de musique écoutez-vous, quels sont les groupes actuels qui vous intéressent ?

Julien : Cela me gène de dire que "j'écoute de tout" car même si j'écoute aussi bien du rock (A Perfect Circle, At the Drive In, Radiohead...) que du métal (Tool, et pléthore de groupes un peu plus extrêmes) ou du plus atmosphérique (Mike Oldfield, parfois un peu de prog...), je suis extrêmement sélectif, peu de groupes m'intéressent au final. En ce moment je suis en panne de 'coups de coeur', mais cette pénurie va, j'en suis sûr, arriver à son terme très bientôt.

Guillaume : J'écoute des choses très variées mais majoritairement rock. Les principaux groupes qui retiennent actuellement mon attention sont Sigur Ros et Opeth. Pour ce qui est des vieilleries je suis en pleine période Pink Floyd.

Laetitia : Rock, métal, dub, electro....J'aime qu'on me fasse découvrir de nouveaux groupes, des styles vers lequels je n'irais pas forcément. En ce moment, Tool, Opeth, Porcupine Tree et Zenzile tournent en boucle dans ma voiture.


7) Si vous donniez un seul adjectif à votre démarche artistique, quel serait-il et pourquoi ?

Julien : Balèze... Pas notre démarche, la question :). Je pourrais dire un truc niais genre 'que ca vient du coeur, on reste honnête avec nous même', mais cela ne correspond pas à nos esprits perfides et à notre démarche ambitieuse et intéressée :). Ah, voilà trois adjectifs, ils sont bien. On essaye de faire de la musique originale, tout en restant accessibles et sans tomber dans la facilité. On vise assez haut et sur la longueur. Pas facile, mais on va y arriver.


8) Priorité au travail en studio ou priorité aux concerts, quel est votre choix, ou êtes vous partagés, expliquez-nous.

Julien : Très clairement, priorité aux concerts. Nous avons assez de chansons pour créer un album, mais pour en faire un, il faut un minimum de structure derrière pour le produire décemment et le distribuer partout... à moins de s'appeler Radiohead ou Trent Reznor. Donc, créons-nous d'abord une légion de fans, puis armons-nous pour affronter le studio. Cela ne se fera donc pas avant une bonne année.

Laetitia : Je dirais que les deux sont tout aussi importants. Mais je suis d'accord avec Julien, nous avons besoin d'acquérir une solide expérience scénique. On ne débarque pas à l'improviste en studio, un enregistrement ça se prépare, ça se travaille ! Et je pense que les concerts peuvent faire partie de cette préparation.


9) Pour terminer cette petite interview, c'est à vous de déballer vos coups de coeur ou de gueule, alors allez-y !

Julien : Je n'ai aucun coup de gueule à donner, tout va bien, espérons que ça dure. Un grand merci à toi pour cette interview !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
DESTINITY [Lyon - 69] > 25-10-2019
DESTINITY [69] 25-10-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MISANTHROPE
MISANTHROPE (42)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours