last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
INNER FIRE
CHRONIQUE INNER FIRE - review
Contact groupe http://www.innerfire.info
Audio / Video
Mise en ligne le : 01 novembre 2008  | Intervieweur : Black.Roger | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Bonjour INNERFIRE, vous venez de Belgique, une petite présentation pour les lecteurs de Pavillon666 serait la bienvenue.


1. Salut Roger ! L’aventure INNERFIRE a été initiée sous le nom ALI(E)N par Alin (chant, guitare, production ), Pat (guitares) et Florian ( claviers) en janvier 2003 par le biais de la démo « Destiny Of Blood », entièrement conçue par Alin en fait. Durant les mois suivants, le groupe réalisa ses premiers concerts( en ouverture de groupes tels qu’EPICA, THE OLD DEAD TREE, NOCTURNAL BREED) pour lesquels l’accueil fut très positif, encourageant à considérer le projet initial comme un véritable groupe, avec comme première étape, le passage au patronyme INNERFIRE plus adapté à notre style musical et ensuite la composition des titres du premier album autoproduit « In Blood We Trust » qui verra le jour fin 2004. Entre temps, Dahl(vocaux), Fred( basse) et Phil( batterie) sont venus compléter un line up plus ou moins instable jusqu’alors. Fin, 2004, Alin dut quitter le groupe pour rentrer dans sa Roumanie natale, et quelques mois plus tard Arnaud (guitare) fut le remplaçant idéal d’un membre essentiel jusque là….

L’accumulation de concerts et la réalisation du Mcd « My Lycan Me » ont permis l’acquisition d’un réel esprit de groupe, concrétisée par plusieurs dates très intéressantes en guise de promo de ce Mcd en ouverture de groupes tels que KORPIKLAANI, SINISTER, NECRODEATH, MARDUK,CALLENISH CIRCLE, THE WOUNDED, ANOTHER MESSIAH, MASTER ABORTED, SCARVE, DEATHSTARS, MYDYING BRIDE, AXAMENTA, ou IN QUEST. Nous avons également eu l’opportunité de faire nos premiers gigs aux Pays Bas, en Suisse ou en France, tout en composant activement pour notre second album « Of Legends And Allegiance », qui est donc sorti à l’aube de l’été 2008. Il y a quelques mois, Laurent (batterie) et Alex (basse) sont entrés dans la famille INNERFIRE permettant au groupe d’avoir son line up le plus efficace à mon humble avis…Les premiers concerts effectués avec les nouvelles recrues, avec des groupes tels que BELPHEGOR, SYBREED, THE LUCIFER PRINCIPLE ou MELECHESH, furent fort positifs, l’accueil réservé aux titres du nouvel album étant particulièrement encourageant….

2) "Of Legends And Allegiance" est votre second album, et il me semble que vous avez mis le paquet pour cette aventure musicale, comment s'est passé l'enregistrement dans les fameux Berno Studios en Suède ?


2. Le point faible de nos deux premières réalisations, outre l’habituel défaut de maturité inhérent aux premières réalisations, était incontestablement la production, nous avions donc comme objectifs de proposer un album beaucoup plus abouti à ces niveaux. Le travail de composition, véritable travail de groupe cette fois, s’est avéré beaucoup plus riche et construit, il nous fallait donc un studio pro et réputé pour l’enregistrement.
Deux facteurs ont influencé notre choix en faveur du BERNO Studio : la relative accessibilité financière et les collaborations antérieures du producteur très appréciées par les membres d’INNERFIRE ( AMON AMARTH, GOD DETHRONED, THE HAUNTED, WITCHERY, MISTELTEIN, ……). Les deux semaines passées aux BERNO Studios furent d’une grande richesse que ce soit sur le plan relationnel, sur le plan festif, mais surtout au niveau de l’expérience acquise au contact du producteur Berno Paulsson.

Nous sommes au final très satisfaits du produit final, Berno n’ayant jamais cherché à nous imposer quoique ce soit, réussissant je pense à retranscrire nos aspirations concernant le son de notre album en l’enrichissant grâce à son oreille expérimentée et ses conseils très avertis. Sa touche personnelle consistant je pense à respecter et développer la personnalité musicale des groupes avec lesquels il travaille. Il s’agissait de notre première expérience dans un studio de cette trempe, nous avons donc énormément appris sur le plan technique et en ce qui concerne la gestion des contingences relatives à une session d’enregistrement.

3) Vous semblez avoir trouvé, avec ce nouvel opus, la bonne recette musicale "de feu et de froid", qu'en pensez-vous ?

3. Je te remercie pour ton appréciation ! Le Feu se verrait représenté par l’agressivité et le tranchant des riffs, la hargne, la vitesse d’exécution et la relative technicité ainsi que par le sentiment de colère perceptible au niveau des textes de Dahl. Pour ce qui est du Froid, et bien je penserais aux parties instrumentales plus sombres, et atmosphériques, empreintes d’une délicate touche mélancolique, où le tempo se fait parfois plus lent apportant lourdeur et sévérité. La touche mélodique se retrouvant tout aussi bien dans la dimension du « Feu » que dans celle du « Froid » au gré des vagues nées de la trame musicale…
Comme tu l’as bien cerné, INNERFIRE joue constamment avec le contraste, l’alternance et la nuance en ce qui concerne les atmosphères musicales et les ambiances développées. C’est à peu de chose près la ligne de conduite principale qui sous-tend notre processus de composition, que celui-ci soit basé sur les combinaisons des guitares ou qu’il le soit sur les lignes de claviers( à l’image de « Of Winds And Waves )et ça le restera pour les albums à venir.

4) Pourquoi ces références à la mythologie Celte, allez-vous continuer dans cette voie là ?

4. Sans qu’il s’agisse le moins du monde d’un concept album, il existe en effet bel et bien un fil conducteur imprégné d’une âme païenne tout au long de ce nouvel album. Certains titres se rapportent directement à ces éléments celtiques, dont nous utilisons un symbole (le triskell) comme signe représentatif dans nos tenues et futures décos scéniques (Samonios, Of Winds And Waves, Circles Of Sadness, Lands Of Lore ». les autres titres de l’album (Bloodred Failure, Sordid, Blast Of Decadence) évoquent plus le constat d’un échec caractérisé de la société dans son mode de fonctionnement et d’évolution actuelle. Il nous semblait intéressant de mettre l’accent sur l’opposition de plus en plus flagrante entre les valeurs d’une société moderne en perdition et les valeurs ancestrales , prônant ainsi un retour introspectif vers ces racines et héritages culturels et spirituels dominées pas la conscientisations et le respect de soi, de la terre et des autres….
C’est donc sous cet angle que l’aspect « Pagan » nous a paru fort séduisant, s’accordant parfaitement aux ambiances et atmosphères duelles développées par la trame musicale . Je ne peux te dire si nous conserverons cet angle d’approche dans le futur, cela dépendra de notre évolution musicale, mais ce dont je suis certain, c’est que ce regard critique et amer sur la société actuelle sera toujours présent, sans toutefois entrer dans les clichés inhérents aux groupes « socio-politisés » dont nous ne nous sentons aucunement proches….

5) Au départ, quelles sont les influences qui vous ont poussé à vous engager dans ce style sombre et pagan à la fois ?

5. A nos débuts, nous étions beaucoup plus imprégnés par les atmosphères Dark/Gothic/Doom, et ce de par le fait que les titres étaient principalement composés par une seule personne. Les changements de line up ont finalement eu comme effet positif de permettre à de nouvelles influences et sources créatrices de cohabiter par le biais d’un réel travail de groupe et d’aboutir au développement d’une personnalité musicale plus mature (mais pas encore complètement à maturité, de nombreux autres albums poursuivront je l’espère dans cette voie) et aboutie retranscrite dans ce second album.
La connotation sombre colle à INNERFIRE depuis ses débuts, mais la forme de son expression à quelque peu évolué, vers une dimension plus agressive et nuancée à la fois….Quant au caractère Pagan, et bien il est plus lié au concept parolier développé par Dahl sur cet album, la composition musicale ayant précédé l’écriture des textes. Mais force fut de constater que ce concept lyrique concordait à merveille avec les ambiances musicales de « Of Legends And Allegiance »….Pour résumé, même si c’est une tâche complexe, je décrirais notre style comme du Dark Death Metal atmosphérique, pouvant se placer au centre d’un triangle qui serait composé des trois groupes que tu as cité dans ta chronique de l’album….

6) La scène métal Belge parait s'enrichir en ce moment, quel regard portez vous sur les autres formations de votre pays ?

6. Je dois bien avouer que je ne suis pas particulièrement focalisé sur notre scène nationale, notre volonté étant de se développer vers l’étranger, et dans ce sens nous favorisons les contacts avec des groupes hollandais, français, allemands ou suisses. L’échange de concerts reste une des méthodes les plus efficaces pour promouvoir son groupe . La scène belge évolue à deux vitesses, avec pas mal de groupes émergeant du Nord du pays, où le soutien des autorités concernées est bien plus conséquent (esprit plus ouvert ?). cependant, dans notre bonne vieille Wallonie quelques personnes motivées (Bart et Hell Metal, l’équipe du Metal Mean, la Section Metal à Liège)tentent néanmoins d’équilibrer les échanges, se heurtant souvent à un relatif immobilisme voire à un réel obstacle au niveau ouverture musicale….En tant que groupe, nous soutenons ces initiatives, et espérons ainsi pouvoir monter dans le train dont les locomotives sont basées du côté flamand( ABORTED, AXAMENTA, IN QUEST, THURISAZ, pour citer les plus intéressants, seul ENTHRONED ayant un noyau Wallon).
Sincèrement, sur le plan purement musical, nous somme intimement persuadés que « Of Legends And Allegiance » n’a pas grand-chose à envier aux productions de la plupart de ces groupes….D’une façon globale, je trouve intéressant que de plus en plus de groupes rivalisent avec les productions étrangères dans des styles plus variés que le brutal Death ou le Hardcore qui ont longtemps été les fers de lance du Metal Belge….

7) Vous avez maintenant surement beaucoup de projets aprés cette sortie, quels sont-ils ?

7. Dans un premier temps, nous sommes à l’écoute des premiers retours que ce soit au niveau du public que de la presse, et je dois dire que ceux-ci sont particulièrement positifs et encourageants. L’album s’écoule plutôt bien lors de nos concerts ainsi qu’auprès des fans de notre région. Nous avons depuis peu signé un contrat de management (Listen Up) assurant promo et démarchage de concerts sur le territoire germanophone (Allemagne, Autriche, Suisse) et je dois dire que cette collaboration porte déjà ses fruits, des chroniques très positives nous arrivant ce ces contrées ( metal.de, earshot.de, powermetal.de, legacy, etc….) ce qui est un plus non négligeable. L’étape suivante étant de concrétiser de façon objective en jouant le plus possible sur ce territoire germanique ( des dates sont déjà confirmées pour janvier en Suisse avec ENIGMATIK, et des propositions se décantent pour l’Allemagne) tout en essayant au maximum de promouvoir notre album sur scène en Belgique, Hollande et France où le nom INNERFIRE à déjà quelque peu circulé.

Bien entendu, explorer des territoires moins connus, l’Europe de l’est particulièrement, serait un bonus appréciable…mais l’argent reste le nerf de la guerre…..le conditionnel reste de mise donc sur ce dernier point, et sur celui d’une éventuelle tournée, vu l’absence totale de soutien d’un label sur ce point. Nous essayons de nous bouger au maximum au niveau promo pour pallier le relatif manque d’efficacité et de moyens de notre label sur ce point…Concrètement, nos prochaines dates sont la première partie du groupe HATE ce 10 novembre en Belgique (Jumet) et une date à Amsterdam en compagnie des trasheurs d’INSANE ce 5 décembre.

8) Si vous deviez définir votre musique en un seul mot ou adjectif, quel serait-il, et pourquoi ?

8. . Question délicate mais assez intéressante, chaque membre du groupe aurait je pense sa propre idée à ce sujet, mais vu que c’est moi qui m’y colle, je vais trancher….j’opterais pour le terme Borderline, notre musique naviguant sans cesse sur le fil du rasoir, flirtant constamment avec les limites, la dualité, l’alternance et les nuances en ce qui concerne les émotions, les ambiances et les atmosphères. Et de cet usage récurrent du contraste et de l’opposition naît une personnalité musicale bien réelle et bien tranchée……de plus, le terme Borderline pourrait également s’adapter à la personnalité de plusieurs membres du groupe, la boucle est ainsi bouclée…lol !.

9) Enfin pour conclure ce petit entretien, vous pouvez faire passer des messages, ou tout autre chose à l'intention de ceux qui vous lirons, alors la parole est à vous !

9. Tout d’abord, merci à toi pour l’intérêt porté à INNERFIRE ! J’espère que cela permettra aux lecteurs de Pavillon666 de nous découvrir et de nous apprécier et ainsi de donner une chance à notre album « Of Legends And Allegiance » (distribution française via Season Of Mist) et d’ainsi nous permettre de venir le défendre sur scène où l’énergie, le côté accrocheur et les atmosphères d’INNERFIRE prennent toute leur ampleur…N’hésitez pas à visiter notre page My Space, et d’y laisser vos commentaires et appréciations….www.myspace.com/innerfire (www.innerfire.info pour le site officiel)...

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MITHRIDATIC [Lyon - 69] > 21-12-2019
MITHRIDATIC [69] 21-12-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MAGMA
MAGMA (69)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours