last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
GHOSTFATHER
CHRONIQUE GHOSTFATHER - review
Contact groupe http://www.myspace.com/550078097
Audio / Video
Mise en ligne le : 04 mai 2011  | Intervieweur : Blackened | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut à vous, et merci de répondre à nos questions. Pour commencer pouvez-vous nous présenter Ghostfather, son parcours, son histoire ?

Ghostfather étant un nouveau-né sur la scène metal, son histoire est assez courte pour l'instant ! A l'origine, moi, Fred Colombo et Olwe avons voulu créer un groupe offrant un metal direct, moderne, accrocheur et riffé, pour s'éclater, éclater les fans de metal, et faire quelque chose de différent de nos formations respectives (Spheric Universe Experience et Artefact) qui étaient assez extrêmes sinon élitistes. C'était en 2010, l'histoire est donc courte : 8 mois de composition, 1 mois d'enregistrement, nous fûmes rejoints par les meilleurs musiciens azuréens (Ranko Muller à la batterie, Alexis Bietti à la basse, Soda Runk au chant) qui ont apporté énormément, et le premier bébé Now Boarding est sorti de l'oeuf !

2. Comment vous est venue l’idée de créer ce groupe, sachant que vous avez déjà pour la plupart d’autres projets musicaux ?

J'ai toujours eu le défaut en interview d'anticiper les questions suivantes !! Désolé ! L'idée, l'envie, était de faire une musique touchant un plus large public metal, et de prendre un max de plaisir. Olwe et moi nous appréciions beaucoup artistiquement et voulions faire un projet ensemble depuis des années, mais le temps faisait défaut. En 2010, cela a pu se faire. Nous l'avons fait.

3. Comment procédez-vous pour composer ?

Sur ce premier album, la musique a été écrite par Olwe et moi, et les paroles par Soda Runk et moi. C'est aussi « simple » que cela.

4. Parlons désormais de votre premier album « Now Boarding ». Comment s’est déroulé son enregistrement ?

En partie en home studio. Le Donuts Studio de Olwe. Excepté la batterie, enregistrée au Kallaghan Studio (à Vence, Alpes-Maritimes) avec Charles Massabo. Ce furent des semaines de créativité inoubliables. Voir se créer cette oeuvre fut un plaisir intense pour moi et pour les autres. Un plaisir comme j'en avais rarement ressenti, alors que c'est déjà mon 8è enregistrement en studio.

5. La production est efficace et dessert bien votre musique.

Olwe appréciera le compliment ! Il a fait un travail incroyable.

6. Il est difficile de classer Ghostfather dans un style bien précis. Je qualifierai globalement votre son de Metal Moderne, mais de nombreuses influences émergent de vos morceaux, du Heavy Metal à l’Industriel, en passant par le Metal Alternatif. Quels sont les formations qui vous inspirent, et comment vous identifiez-vous vous-mêmes ?

Alors ça, c'est le plus beau compliment qu'on puisse nous faire ! Nous voulions justement ne surtout pas refaire une musique comme on en avait déjà entendue, l'originalité était l'une de nos principales exigences. Dans un genre où beaucoup à déjà fait depuis 30 ans, voir les gens galérer à nous étiqueter est une sacrée fierté !! Pour répondre à la question, nous nous considérons comme métal mélodique tout simplement, on peut dire aussi moderne, indus, electro, prog, peu importe. Même metal tout court nous suffirait je crois !

7. De quoi traitent les paroles de vos morceaux ?

De choses très diverses et variées. Histoires personnelles, histoires narratives, états d'âme, amour, fiction, etc. Les paroles sont une partie de l'oeuvre à laquelle nous avons apporté un soin tout pariculier Soda Runk et moi. Nous y tenions beaucoup. Il les a portées avec conviction et force.

8. Vous n’êtes pas encore signés sur un label, mais votre album est disponible via plusieurs plateformes de téléchargement légal. Pourquoi ce choix ? Pensez-vous qu’il s’agisse d’une solution viable pour l’industrie musicale, et en particulier pour le Metal ?

Ecoutez... face à l'incertitude et la fragilité croissante de l'industrie du metal, et face aux propositions insatisfaisantes que nous avions reçues de labels, nous avons préféré tenter l'aventure folle du tout-indépendant, en voyant bien ce que cela pourrait donner, sachant que faire pire que la situation actuelle des labels, ce n'était pas possible. Le risque était moindre, il existe certes, mais ma foi c'était à tenter. L'avenir proche nous dira si nous avons eu raison. Mais nous restons ouverts à toute offre intéressante d'un label.

9. Vous avez ajouté en titre bonus une reprise d’un générique de manga. On peut supposer que vous êtes amateurs de cet art. Dans quelle mesure les mangas influencent-ils votre musique ?

Oui nous adorons tous les mangas, que nous lisons et regardons depuis l'enfance. L'influence de cet art majeur sur notre musique est indéniable, tant du point de vue des arrangements que de la « culture » je dirais. Nous avons ce côté point fermé rageur des héros de mangas qui est une valeur commune au heavy metal. Cet idéalisme sublimé. Nous créons notre musique avec cet état d'esprit-là, que nous tenons de tous ces mangas que nous avons absorbés.
En plus Soda Runk a étudié le japonais, une chance ! Il n'a pas eu trop de difficultés à prononcer les paroles de Pegasus Fantasy. Nous n'aurions jamais pu faire cette reprise avec un autre chanteur !

10. Qu’attendez-vous de votre premier album ?

Qu'il nous permette d'être découverts par les fans de metal, et qu'il lance une belle aventure pourquoi pas, la plus énorme possible !

11. Comptez-vous tourner et vous produire en live pour le défendre ?

Nous avons donné notre baptême live dans notre hometown de Nice récemment, et bien sûr nous comptons faire un maximum de dates pour promouvoir Now Boarding.

12. Voilà, merci à vous d’avoir répondu à ces questions ! Je vous laisse le mot de la fin !

Merci à Pavillon666 de nous avoir accordé cette interview ! Nous espérons que Now Boarding plaira aux fans de metal et qu'il leur apportera autant de plaisir à l'écouter qu'à nous à le composer et le jouer ! Nous avons hâte de vous croiser sur scène pour allumer des incendies monumentaux ! A vite lml°-°lml

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MOTOCULTOR FESTIVAL [St-Nolff - 56] > 15-08-2019
MOTOCULTOR FESTIVAL [56] 15-08-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours