Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
BLOOD STAIN CHILD
CHRONIQUE BLOOD STAIN CHILD - review
Contact groupe http://www.myspace.com/bloodstainchildmusic
Audio / Video
Mise en ligne le : 27 août 2011  | Intervieweur : GOHR | Traducteur : GOHR

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Bonjour BLOOD STAIN CHILD, pouvez-vous nous présenter le groupe ?

RYO: Les membres sont RYU (guitare), Sophia (chant), RYO (basse et chant), GSR (guitare) et AKI (claviers). Nous nous sommes formés il y a dix ans et nous avons connu plusieurs changement de membre et ceci est notre line-up du actuel.
What about the writing process of « Epsilon » ?

2) Comment s’est déroulé l’enregistrement de “Epsilon” ?

Sophia: RYU avait des idées de chansons avant que je rejoigne le groupe, mais la plupart de l’album a du être réécrit après coup, pour réarranger de façon à ce que cela colle avec ma voix. RYU a l’habitude d’écrire les chansons, de m’envoyer des demos, j’écris ensuite les paroles puis AKI fait les arrangements et transforme complètement le tout.

RYO: La préproduction prit un certain temps. L’enregistrement lui n’a pas pris plus d’une semaine si tu comptes en heures, mais c’est pour la préproduction que nous avons attendu le plus.

Sophia: Ce fut ma première expérience et ce fut très cool! On n’avait pas énormément de temps pour enregistrer, l’emploi du temps était agité, mais nous nous sommes débrouillés pour faire un bon album je pense.

3) Qui s’est chargé du mixage et du mastering ?

RYO: Ettore Rigotti de DISARMONIA MUNDI fut le responsable de cette partie du travail. Il a également été invité en tant que guitariste et chanteur.

4) De quoi parlent les textes de cet album ?

Sophia: Définitivement pas d’histoires douces (rire). Je parle plutôt de la nature humaine, envieuse et sans espoir, des batailles menés contre toi-même, quand tu te réveil dans la réalité, l’espace, le paranormal, les extra-terrestes, X-files. Le message est que, même si le monde est un bateau qui coule, ce qui, je pense, est vrai, nous devrons essayer d’être meilleurs chaque jour et de nous battre jusqu’à notre dernier soupir. C’est mon message pour vous tous.

5) Pourquoi avez-vous choisi de chanter en anglais plutôt qu’en japonais ?

Sophia: BLOOD STAIN CHILD a toujours eu des textes en anglais donc nous avons décidé de continuer ainsi et puis ça serait plus difficile de mémoriser un texte japonais, pas vrai ? (rire)

6) Est-ce nécessaire pour vous et votre musique de porter ce type de costume ? Quand vous avez formé le groupe, pourquoi avoir fait ce choix ?

RYO: Je ne sais pas ce que Sophia et RYU en pensent, mais en ce qui concerne moi, Aki, Gami et GSR, nous portons nos vêtements de tous les jours.

Sophia: Tu trouves cela étrange (rires)? Certes, nos vêtements peuvent paraître un peu bizarres pour des occidentaux et je trouve justement que les vêtements des groupes occidentaux manquent de glamour. J’aime les vêtements dramatiques. Les vêtement qui ont de l’impact. J’aime la mode retro et théâtrale, c’est pourquoi j’aime Lolita, une marque de vêtement qui vient du Japon, inspirée par l’époque victorienne et le Rococo. En ce qui me concerne, avoir une imagerie qui marque et que les gens retiennent, c’est 50% de ce que doit être un groupe. Bien sur, l’autre partie est de faire de la bonne musique et de bons concerts. Avoir juste un bon look serait sans profondeur et avoir juste une bonne musique et un look commun ne serait pas suffisant à mes yeux. Je suis intéressée par l’esthétique, l’apparence est bénéfique et créer de l’atmosphère, comme la musique également. RYU fait aussi attention à son apparence. Il aime bien Lolita et le cosplay, du coup il s’habille comme une fille sur scène. Il faut être un peu plus familier avec la culture populaire japonaise pour le comprendre.

7) Selon vous, quelle est la principale différence entre cet album et le précédent ?

RYO: Le fait qu’à la place d’un chanteur homme nous avons aujourd’hui une chanteuse, ce qui nous a permis de proposer beaucoup plus de variations dans nos chansons. Ainsi, même quand tu écoutes des voix Death celà paraît différent d’avant, cependant la dimension extrême est plus importante dans cet album que dans les précédents.

Sophia: Le chant féminin est le point central maintenant. Les chansons sonnent différemment les unes des autres dans cet album. Cette fois-ci il y a carrément une ballade Trip-hop

8) Qu’en est-il du futur du groupe ?

RYO: Notre futur sera brillant, tant que nous aurons dans le monde des fans pour nous soutenir. Il se pourrait même que nous fassions une tournée mondiale.

Sohia: Je veux faire de BLOOD STAIN CHILD un gros groupe! Je m’investi beaucoup, comme RYU, donc vous allez beaucoup entendre parler de nous dans un futur proche je pense. Croisons les doigts (rires).

9) Si vous avez quelque chose à dire à vos fans la parole est à vous ?

RYO: Avez-vous écouté “Epsilon”? Nous allons faire beaucoup de concerts, soyez bien certains de venir, nous vous attendons!

Sophia: Soyez honnêtes avec vous-même et tout ira bien. A bientôt.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Hello BLOOD STAIN CHILD, can you introduce the band to us ?

RYO: The members are RYU(Gu),Sophia(Vo),RYO(Ba&Vo),GSR(Gu),GAMI(Dr),AKI(Synth)
We were formed about 10 years ago and after several member changes, this is our current line-up.

2) How did the recording of « Epsilon » go ?

Sophia: RYU had some ideas and songs before I joined, but the biggest part of the album had to be either written afresh, or arranged in order to fit my voice.
RYU usually writes the song, sends me the demo, I write the lyrics and then AKI does the arrangement and transforms the song completely.

Sophia: It was a first-time experience for me, so it was really cool!
We didn’t have so much time to record, so the schedule was hectic, but we managed to create a good album I think!

3) Who did the mixing and the mastering ?

RYO: Ettore Rigotti of Disarmonia Mundi was the responsible party for this job. He also took part as guest guitarist, vocalist etc.

4) What do the lyrics of this album talk about ?

Sophia: Definitely not mellow stories~! *laughs* I mostly talk about the greedy and helpless human nature, battling against yourself, waking up in realization, space, the paranormal, aliens, X-files, you name it! The message is that even if the world is a sinking ship, which I think it is, we gotta try and be better every day and fight until our last breath. This is my message to you all.

5) Why did you chose to sing in English instead of Japanese ?

Sophia: BSC always had English lyrics, so we decided to keep it this way. Plus it would have been a pain to remember so many Japanese lyrics, right? *laughs*

6)Is it necessary for you and your music to have such a strange outfit ? Basically why did you chose to wear this kind of costumes?

RYO: I don’t know how Sophia and RYU think about it, but as far as me, Aki, gami and G.S.R. are concerned, we also wear casual clothes.

Sophia: Do you think it’s strange? *laughs* Well, our clothes might seem a bit odd to western people who are not familiar with that stuff. The same way that I find the usual western band outfits overly simple and lacking glamour. I like dramatic clothes. Clothes with an impact. I like retro and theatrical fashion, so this is why I like Lolita, a street-fashion originating from Japan, inspired by the Victorian and the Rococo era. For me, having a good image that people will remember, is almost 50% of what a band should be. The other 50% should of course be good music and performance. Just looking good is shallow, just having good music and looking dull is not enough for me. I’m an aestheticist, appearances are valuable and create feelings and atmosphere, in a similar way that music does. RYU also pays attention to his appearance. He loves Lolita and cosplay, so he dresses up in girly clothes onstage. You have to be a bit familiar with the J-pop culture, in order not to misunderstand him.

7) To you, what is the main difference between this album and the preivous one ?

RYO: The fact that from a male vocalist we got a female one, allowed us to change our sound and also left space for lots of variations in our songs. This way, even you if you listen to the death vocals, they might sound different from before. However, the extreme element in the album is higher than our previous works.

Sophia: Female vocals are the main focus right now. Also you will find lots of different songs in the album. This time there is even a trip-hop-ish ballad!

8) What about the future of the band ?

RYO: Our future will be bright, as long as there are fans around the world to support us~!We might even do a world tour!

Sophia: I wanna make BSC a big band! I’m working on lots of projects, tours and also RYU does too, so you will be hearing about us quite a lot in the future I think. Fingers crossed! *laughs*

9) If you’ve got something to tell to your fans or to the readers of our webzine it’s up to you !

RYO: Did you all listen to Epsilon yet? We’re definitely going to do many concerts, so make sure to come and see us! We’ll be waiting!

Sophia: Be true to yourselves and all will be fine. See you soon!

PARTAGER :
 


BLOOD STAIN CHILD
CHRONIQUE BLOOD STAIN CHILD - review
Contact groupe http://www.myspace.com/bloodstainchildmusic
Audio / Video
Mise en ligne le : 09 décembre 2011  | Intervieweur : Mearog | Traducteur : Mearog

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Salut BLOOD STAIN CHILD, pouvez-vous nous présenter le groupe?

RYO:Le line-up actuel de BST est composé de RYU (guitare), Sophia (chant), RYO (Basse et chant), GSR (guitare), GAMI (batterie), et AKI (claviers). Il y a eu quelques changements au cours de ces dernières années, mais nous sommes aujourd'hui au complet.

Sophia: On est un groupe assez particulier composé de cinq gars d'Osaka (Japon) avec un fort accent japonnais, et une Grècque de Thessaloniki avec un fort accent...Grec!(Rires).

Vous pouvez nous parler de l'écriture et composition d'”Epsilon”?

Sophia:RYU a écrit la structure globale des morceaux et m'envoyait les démos. Je me suis occupée de mon côté des textes, repris et corrigés après par AKI qui a arrangé et finalisé les compositions en leur apportant une incroyable ampleur.

Combien de temps vous a pris l'enregistrement?

RYO:Ca nous a pris un peu de temps pour la pré-production, mais nous l'avons quand même enregistrée assez rapidement.

Sophia: On l'a enregistré en l'espace d'un mois et demi. C'était plutôt rapide, mais le mixage et le reste ont duré plus de temps que prévu.

Qui s'est occupé justement du mix et de la masterisation?

RYO: C'est Ettore de Disarmonia Mundi (Italie).Il a aussi participé à l'enregistrement de quelques parties vocales et de guitares.

De quoi traitent les textes de l'album?

Sophia: En tout cas sûrement pas d'histoires d'amour Emo!!!(rires)
J'aime à faire réfléchir ceux qui écoutent l'album, et mes textes parlent de sujets ésotériques, de questions éthiques et sociales, des rêves paranormaux, des combats et défis personnels, la quête de vérité, de connaissances et enrichissements intellectuels, la nature humaine dans toute sa bêtise, extra-terrestres et deux-trois autres trucs.

Pourquoi avez-vous préféré chanter en anglais, et non pas en japonais?

Sophia/RYO:BSC écrit toujours les textes en anglais. Ce n'est pas rédigé dans un anglais parfait, mais on s'y essaye! (Rires)



Est-il nécessaire pour vous d'avoir de telles tenues? Basiquement, pourquoi avoir choisi de porter ce types d'habits?

RYO:Je ne sais pas pour Sophia et RYU, mais en ce qui me concerne, avec AKI, GAMI et GSR, nous portons tous des vêtements normaux (Rires)

Sophia: Oh Mon Dieu, je me sens profondément blessée! Ou pas. Ce qui me fatiguait dans la scène Metal actuelle, c'est que la plupart des groupes n'en n'ont rien à faire de leur look et de leurs vêtements. Pour moi, l'esthétique est l'une de mes priorités, presque autant que la musique elle-même. Si je les oublie, je ne suis pas satisfaite. Tu ne peux pas réellement créer quelque chose de parfait si tu te focalises uniquement sur une chose précise, et que tu néglige dans le même temps tout le reste. Je considère cela comme un genre d'art global. C'est pourquoi on aime le Visual Kei.
Je porte également ce genre de vêtements de mode dans la vie de tous les jours, il m'était par conséquent tout naturel de choisir un costume comme ça.


Pour vous, quelle estla principale différence entre cet album et vos précédentes réalisations?

RYO: On a troqué le chant masculin pour le chant féminin, ce qui a élargi nos perspectives et possibilités. Même si l'on n'a pas exclu les vocaux Death, on peut sentir que nos auditeurs ne sont plus les mêmes, et cet album surpasse tous les autres en qualité.

Comment voyez-vous le futur du groupe?

RYO: Pour nous il sera brillant si nos fans nous attendent sur tout le globe! J'aimerais faire une tournée mondiale!

Sophia:Si le monde est encore intact l'année prochaine (Rires), on sera bien partis pour faire pas mal de choses, et on ne vous laissera pas tomber!


Si vous voulez ajouter un dernier mot à vos fans ou nos lecteurs de Pavillon 666, je vous laisse le champ libre!
Vous n'avez pas encore écouté Epsilon? Alors faites-le, on est définitivement venus pour vous, et vous ne le regretterez pas!

Sophia:Je sais que je le dis déjà bien assez, mais j'espère que vous réalisez l'importance de ces mots: restez en bonne santé et réels!

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
Hello BLOOD STAIN CHILD, can you introduce the band to us ?
RYO
The members are RYU(Gu),Sophia(Vo),RYO(Ba&Vo),GSR(Gu),GAMI(Dr),AKI(Synth)
We’re together for about 10 years. We had a few member changes, but this is our final and most complete line-up.

Sophia: We’re a strange band with 5 guys from Osaka, Japan with a heavy Japanese accent and 1 girl from Thessaloniki, Greece with a heavy Greek accent! *laughs*


What about the writing process of « Epsilon » ?
Sophia: RYU wrote the core of the song and sent me the demo. I wrote the lyrics for it, sent it back and then AKI took over. He did all the arrangements and basically transformed the songs to an unbelievable extent.

How did the recording of « Epsilon » go ?
RYO

The pre-production took some time to complete. We recorded it very quickly though.

Sophia: We recorded the album in about 1,5month.It was rather quick, but the mixing and stuff took longer than expected.

Who did the mixing and the mastering ?
RYO
It was Ettore of Disarmonia Mundi (Italy). He also participated as a guest musician, guitarist and vocalist.


What do the lyrics of this album talk about ?
Sophia: Definitely not emo love stories!!! *laughs*
I like to give food for thought to the listeners, so I write about pretty esoteric issues, ethical and social issues, sleep and the paranormal, personal battles and challenges, the quest for truth, knowledge and enlightment, the foul human nature, aliens and other stuff.

Why did you chose to sing in English instead of Japanese ?
BSC always had English lyrics actually. It wasn’t the best English ever, but they tried *laughs*


Is it necessary for you and your music to have such a strange outfit ? Basically why did you chose to wear this kind of costumes?
RYO
I don’t know about Sophia and RYU, but as far as me, AKI, GAMI and GSR are concerned, we also wear normal clothes *laughs*

Sophia: Oh my god, I’m deeply hurt! Not :P *laughs* What made me tired about the metal scene actually, is that most bands don’t care about their looks or their clothes. For me aesthetics is of top priority, almost as much as music itself. I like something both visually pleasing and sounding good. If either of the two is missing, I’m not satisfied. You can’t really create a perfect world, if you just focus too much on something, while you neglect the other one. Something like a global art form kind of thing. This is why I like Visual Kei.

I also wear this kind of fashion in my everyday life, so it was natural for me to choose a costume like this.


To you, what is the main difference between this album and the preivous one ?
RYO
We changed vocals from male to female, so our perspectives and possibilities expanded. Even if we didn’t exclude death vocals, I feel that our audience changed and this album surpasses the previous one in quality.


What about the future of the band ?
RYO
The future is bright if there are fans waiting for us around the world! I wanna do a world tour!

Sophia: If the world is still intact the next year *laughs*, we’re gonna do lots of things, we’re not gonna let you down!

If you’ve got something to tell to your fans or to the readers of our webzine it’s up to you !
Did you listen to Epsilon yet? We’re definitely coming to see you, so please wait for us!

Sophia: I know I say it a lot, but I hope you realise the importance of these words: Stay healthy and be real!

PARTAGER :
 




Go to Top