Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
BATTLE OF BRITAIN MEMORIAL
CHRONIQUE BATTLE OF BRITAIN MEMORIAL - review
Contact groupe http://www.battleofbritainmemorial.com/
Audio / Video
Mise en ligne le : 11 février 2012  | Intervieweur : Bloody | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1/ Tout d'abord, peux-tu nous présenter brièvement le groupe ?

Paul (guitares) : Battle of Britain Memorial a été créé en avril 2009 suite à ma rencontre avec Ludo (chant) et notre idée de faire du post-rock avec du chant crié. On a immédiatement recruté Vincent, ami et ancien batteur du premier groupe de Ludo, et commencé à bosser sur les premières compos. Quelques mois plus tard on faisait la rencontre de Rémi et on savait qu’on avait trouvé notre bassiste. On a fait murir notre musique pendant une petite année avant de se lancer sur scène et d’enchainer une dizaine de concerts sur Toulouse et sa région. Enfin, en mai dernier on a sorti notre premier album.

2/ Si Aftermath Of Bright Beings est basé sur l'univers du jeu vidéo Bioshock le prochain CD sera basé sur un autre jeu vidéo ou bien l'idée de baser ce premier album sur l'univers Bioshock était totalement improvisée ?

En fait l’album n’est pas réellement basé sur l’univers de Bioshock. C’est plutôt qu’au bout d’un moment on s’est rendus compte que ce dernier collait bien à l’ambiance qu’on avait développée dans nos compos, et comme on est très fans de ce jeu on a décidé assez naturellement d’y faire des clins d’œil (que ce soit par la référence à Rapture ou par les quelques samples tirés du jeu) mais ça s’arrête là.

3/ Est-tu satisfait d'Aftermath Of Your Bright Beings ou il y aurait des choses à changer ?

Il y a toujours des choses qu’on aimerait changer après coup quand on présente un travail sur lequel on a planché pendant aussi longtemps, mais globalement on est très satisfaits du résultat. Quand on a décidé d’enregistrer l’album c’est parce qu’on sentait qu’on était à un moment charnière, dans le sens où on avait un certain nombre de compos dont on avait fait le tour et qui fonctionnaient bien ensemble. Si on continuait de composer on savait qu’on allait commencer à partir dans une autre direction. Du coup je pense que The aftermath of your bright beings représente bien cette étape de la vie du groupe et rien que pour ça on n’a pas envie d’y toucher.

4/Lors des compositions, comment cela se passe ? Y a-t-il un tyran parmi vous ou vous apportez tous votre pierre à l'édifice ?

Un tyran je ne sais pas, mais pour le premier album c’est moi qui aie apporté toutes les bases des compos à la guitare. On a ensuite travaillé ces bases en répète et chacun a pu apporter ses idées pour faire vivre les morceaux, les transformant parfois de façon assez radicale. Aujourd’hui on essaie de composer tous ensemble à partir de rien, histoire de ne pas refaire les mêmes choses. Ça demande un peu plus de temps mais c’est très intéressant.

5/ L'enregistrement c'est bien déroulé ?

Très bien. C’était notre première expérience d’enregistrement et on ne remerciera jamais assez Jérémie Mazan (notre ingé son, également guitariste de Nephalokia et chanteur de Natural Joe) pour sa patience et sa compréhension. Bien sûr y a eu quelques accros techniques, mais Jérémie a fait un travail formidable et on espère bien être encore plus efficaces pour le deuxième opus.

6/ Des plans pour la suite ? Concerts, signature avec label ?

Actuellement on prépare une tournée européenne pour avril avec nos amis suisses de When Icarus Falls, et quelques concerts supplémentaires avant l’été qui devraient être bien sympas. En attendant on continu de composer de nouveaux morceaux, qu’on présentera certainement au fur et à mesure sur scène. Pour ce qui est d’un label on verra s’il y en a qui seront intéressés pour le deuxième album, mais ce n’est pas une priorité.

7/ Que penses-tu de la scène screamo en général ? Elle est critiquée à de nombreux égards alors qu'au fond, il y a un gros potentiel musical.

Ah ? J’ai pas vraiment l’impression que le screamo soit vraiment plus critiqué que d’autres styles. C’est vrai qu’il y a assez peu de groupes screamo qui arrivent à percer, mais je crois qu’en France on est particulièrement bien lotis justement. Daïtro, Mihai Edrisch, Amanda Woodward, Gameness, Sed Non Satiata… Tous ces groupes ont participé à faire du screamo français une référence sur la scène internationale. Après je pense que c’est un genre qui a du mal à se renouveler, c’est en partie pour ça qu’on a voulu le mixer avec d’autres styles dans notre musique.

8/ Battle Of Britain Memorial dans 10 ans ça donnera quoi ? Toujours en activité ? Ou le groupe a été créé juste pour s'amuser ?

Les deux j’espère ! Le groupe a bien été créé pour s’amuser, on n’avait aucune autre prétention que de se faire plaisir en jouant ensemble, mais si on existe toujours dans 10 ans ce serait génial, ça voudrait dire qu’on a réussi à pas s’entretuer et qu’on aura eu du grain à moudre pendant tout ce temps. C’est tout ce que je nous souhaite.

9/ Ton meilleur souvenir au sein de BOBM ? Et le pire ?

Le pire ce doit être la boucle de guitare foirée en intro de notre second concert qui est restée tout le long du premier morceau, j’étais vert et ça m’a pas mal plombé le reste du concert, les autres m’en parlent encore. Et le meilleur je sais pas trop… Tout le reste ?

10/ Le mot de la fin ?

Pour ceux qui voudraient fouiller un peu plus l’univers et le concept de The aftermath of your bright beings toutes les infos sont sur notre site www.battleofbritainmemorial.com, sur lequel l’album peut également être téléchargé gratuitement. Et puis merci à toi pour cette interview.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
AORLHAC [Lyon - 69] > 26-05-2019
AORLHAC [69] 26-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours