last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
BROKEN MIRRORS
CHRONIQUE BROKEN MIRRORS - review
Contact groupe http://www.myspace.com/thebrokenmirrorsband
Audio / Video
Mise en ligne le : 03 février 2012  | Intervieweur : Black.Roger | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
01) Salut les BROKEN MIRRORS, avant toute choses et pour le plaisir, rappelez-nous donc votre parcours musical depuis cinq ans.

François : Salut à toi, alors nous sommes un groupe de Death/Thrash créé durant l'été 2007. Nous avons par la suite commencé comme beaucoup par faire des reprises avant nous lancer dans la composition de nos propres morceaux. Il s'en est suivi un premier EP en 2008 « Beyond The Mirrors », et une premier album en 2009 « Seven Years... ».
Après quoi, nous avons du faire fâce à un changement dans notre line-up puisque nous nous sommes séparé de notre batteur Loïc. Julien fait alors sont entrée au sein du groupe et nous nous sommes remis au travail pour présenter l'EP « Strong Enough » en 2010 qui n'est autre que le prélude de notre nouvel album qui vient de sortir : « The Universal Disease ».

02) Comment s\'est déroulé l\'enregistrement de \"The Universal Disease\" en êtes-vous pleinement satisfaits avec le recul ?

L'enregistrement de l'album s'est déroulé au Hiroshima Studio en France. Avec le recul je dirais que nous sommes vraiment satisfaits de ce choix ! Travailler avec Arnaud (ingénieur du son au Hirshima Studio) fut un vrai bonheur, il a été à l'écoute des besoins du groupe et j'aime particulièrement sa façon de travailler rigoureuse et perfectionniste. Quand nous nous sommes rencontré, nous étions en pleine recherche du studio où nous pourrions enregistrer cet album mais n'arrivions tout simplement pas à trouver quelque chose qui nous plaise vraiment. Il nous à alors présenté sa façon de travailler et fait écouter ses travaux et nous avons directement accroché.
Pour le mastering, c'est par le biais d'Arnaud également que nous avons été mis en relation avec le Tainted Studio en Finlande avec lequel nous avons choisi de travailler. Ce fut également un excellent choix car sorti du cadre des grosses « usines » de mastering, nous avons eu beaucoup plus de temps et de liberté pour faire sonner cet album comme nous le souhaitions.

03) Pourquoi ce titre en fait, et que racontent vos textes ?

Le titre de l'album c'est une manière de décrire l'homme et l'humanité d'une manière plus générale.
Cet album vient mettre à nu nos peurs, nos faiblesses, nos angoisses, notre colère face à un monde qui se fait peu à peu l'architecte de sa propre fin.
Les thèmes abordés dans nos chansons sont donc ceux qui font le quotidien de l'humanité aujourd'hui : l'amour, la haine, la folie, la religion, la guerre, le rêve, la drogue, l'irréel, la misanthropie...

04) Vous devez avoir maintenant plein de projets je suppose, quels sont-ils?

Nous travaillons actuellement sur un clip, nous avons commencé à écrire quelques trucs pour un éventuel nouvel album mais pour l'heure nous avons surtout hâte de venir faire découvrir notre album en concert durant les prochains mois !

05) Quels sont les groupes qui vous ont influencé au départ de l'aventure?

Quand nous avons commencé à jouer tous ensemble, chacun à apporté sont lot d'influences diverses et variées. Ca allait de Deep Purple à Iron Maiden en passant par des groupes de Black de Death... Un sacré bordel ! Mais nous avions cependant une influence dominante en commun : Children of Bodom. A l'époque de notre formation, nous étions vraiment à fonds sur les premiers albums du groupe qui étaient excellents et cela nous a pas mal influencé. Cela se ressent vraiment sur notre premier album car même en étant très fier du travail accompli, nous avions du mal à nous démarquer de nos influences, d'autant que c'était la première fois que nous réalisions un si gros travail de composition.

06) Pensez-vous avoir votre place dans la scène métal Frenchie, et pourquoi?

Je ne pense pas que nous ayons plus notre place qu'un autre groupe. La scène française est actuellement assez variée et présente de bon groupes dans de nombreux styles. Je pense que nous avons en tout cas su trouver notre place, notre style et que nous nous plaisons à évoluer dans ce créneaux.
Après il faut aussi voir que des groupes de metal comme le notre il y en a des centaines et des meilleurs que le notre, également ! De ce fait, notre objectif c'est avant tout de continuer comme nous avons commencé : une bande de potes qui s'éclate de plus en plus au fur et à mesure que le groupe avance.

07) Le processus de composition doit vous prendre beaucoup de temps et demander beaucoup de travail quand on voit le détail des compositions. Dites- nous en plus à ce sujet.

Pour la composition, nous prenons notre temps car nous sommes encore tous étudiant ou venons de nous lancer dans vie active et nous ne pouvons pas consacrer toutes nos journées au groupe. Pour la compositions nous il y a Florian, Vann et moi même qui composons la base des morceaux. On se donne une ligne directive pour l'ensemble de l'album et chacun apporte ses compos, ses idées. Après, le gros du travail d'arrangement se fait en répet ou nous jouons les morceaux, et où chacun viens apporter ses idées, ses modifications. C'est aussi pour ça que la composition d'un morceau nous prend en général plusieurs mois pour être complètement achevée.

08) Vous avez déjà tourné en Europe, mais avec quels grand groupes aimeriez-vous partager la scène ?

En ce moment pour moi se serais sans hésiter Lamb of God !

09) Quels sont vos CDs de \"chevet\" actuellement, quel genre de musique écoutez-vous ?

En ce moment, mes Cds de chevet sont W.A.S.P de W.A.S.P, Fractal Possession de Abigor, Sacrament de Lamb of God, Reptilian de Keep of Kalessin, Scurillous de Protest the Hero, Dr. Feelgood de Motley Crue et Decadence de Her Name in Blood pour ne citer que les principaux.

10) Comment voyez-vous l\'avenir de votre formation, vous sentez-vous assez soudés pour envisager d\'avoir une place importante dans le style, en Europe par exemple ?

Pour ce qui est de notre avenir je dirais qu'au niveau même du groupe on ne se fait pas de souci, on ne se prend pas la tête. Avant d'être un groupe on est une bonne bande potes et chaque fois qu'on fait quelque chose ensemble pour le groupe c'est clairement cette impression qui se dégage.
Après je pense que nous aurons surtout la place que les gens voudront bien nous donner car à l'heure actuelle, pour un groupe comme le notre se sont avant tout les gens qui nous écoutent, nous soutiennent et parlent de nous qui nous font avancer.

11) Je vous laisse maintenant le soin de terminer cette petite interview. Alors, lâchez-vous, la parole est à vous...
Un grand merci pour le temps que tu nous as consacré ainsi qu'au webzine. J'en profite pour remercier également ceux qui auront la curiosité d'écouter notre l'album et de venir nous rencontrer en concert.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
ULTRA VOMIT [Paris - 75] > 02-11-2019
ULTRA VOMIT [75] 02-11-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : ULTRA VOMIT
ULTRA VOMIT (42)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours