Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
HUMAN JAIL
CHRONIQUE HUMAN JAIL - review
Contact groupe http://www.myspace.com/humanjail
Audio / Video
Mise en ligne le : 05 mars 2012  | Intervieweur : Teenage.Whore | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut ! Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez-vous vous présenter ?

Alors nous sommes donc Human Jail, groupe de stoner metal/southern rock originaire de Lille et formé il y a un peu plus de deux ans. Le groupe comprend quatre membres: Max au chant, Antoine à la guitare, Etienne à la basse et Chris à la batterie. Nous sommes tous issus d'univers musicaux assez différents mme si nous nous retrouvons autour des influences qui sont à la base de Human Jail, à savoir BLS, Down, Pantera, Karma to Burn, COC et bien d'autres...

2. C'est votre premier album depuis la sortie de votre EP "First Step To Breakout" en 2010, que pensez-vous de l'évolution du groupe ?

En fait "First Step to Breakout" était un véritable premier jet dans le sens où il s'agit de nos tout premiers morceaux. Il y a dessus un titre que nous avons composé lors de notre toute premire répet' alors que nous n'étions pas encore au complet et que nous n'avions jamais joué ensemble auparavant. Comme nous sommes bien plus friands des concerts que du travail en studio ou autre, notre son a naturellement évolué au fil des lives se détachant un peu du low/mid tempo que l'on associe souvent à ce style de metal pour arriver à quelque chose de plus énergique. Notre album "The Soul Allegory" a été travaillé dans cette direction: des compositions essentiellement pensées pour la scne et retravaillées ensuite pour obtenir un projet cohérent pour le studio.

3. L'enregistrement s'est passé de manière différente par rapport à l'EP ?

Tout à fait, nous avons enregistré notre EP chez nous par nos propres moyens alors que pour l'album nous nous sommes entourés de professionnels compétents afin d'obtenir un résultat propre en termes de production. L'enregistrement et le mixage ont été réalisés au C&P Studio par Frédéric PECQUEUR (Darkness Dynamite, Ace Out, ...) qui a fait un super boulot sur le CD. Pour le mastering, nous avons eu la chance de pouvoir travailler avec Howie WEINBERG (Pantera, Slayer, Nirvana, Hellyeah, RHCP ...) depuis son studio de Los Angeles. L'artwork a été réalisé par Hicham HADDAJI du Strychneen Studio (The Arrs, Seth Anton, Klone...). Nous sommes très satisfaits du rendu final, qui marque clairement la différence avec la qualité de production de notre EP.

4. Quelle a été la réaction du public face à ce nouvel opus, certaines compos ont-elle plus d'impact sur scène que d'autres ?

He bien, vu que nous avons mis pas mal de temps à enregistrer, c'était un projet assez attendu par les personnes qui suivent le groupe. A l'heure actuelle, nous sommes heureux de voir que les retours sont essentiellement trs positifs à l'écoute de celui-ci, on espère que a va durer hahaha. En ce qui concerne les compos, il y en a quelques unes qui semblent se détacher en live comme Lust or Love ? ou By your Own, By your Way. C'est d'ailleurs assez amusant de se rendre compte que la perception du public n'est pas toujours celle que l'on peut avoir en composant des morceaux ou mme en les jouant.

5. Vous avez tourné avec pas mal de groupes dont ZUUL FX et HEADCHARGER notamment, quelle a été votre meilleure expérience avec ceux-ci ? Avez-vous des anecdotes à nous faire partager ?

C'est toujours sympa de partager la scène avec des groupes comme ceux-ci, de même qu'avec Karma to Burn, Unswabbed, City of Ships... Tous des mecs adorables et accessibles. Nos meilleures expériences sont probablement celles avec les groupes avec qui nous avons fait plusieurs dates. Nous avons passéde purs moments bien rock n'roll avec nos désormais potes de BANDITO (NL) et MANDRAGORA (SK). Au final c'est en dehors de la scne que se créent les liens, le plus souvent autour d'une pinte voire mme d'un barbec' improvisé sur une aire d'autoroute dans certains cas hahaha.

6. Vous êtes actuellement en tournée européenne, comment ça se passe, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

He bien pour tout dire à l'instant où nous écrivons nous en sommes à notre deuxième date, à Hull (UK). Nous allons faire une quinzaine de dates en passant par une dizaine de pays à travers l'Europe (Suisse, Allemagne, Slovénie, Hongrie, Italie...). Tout se passe merveilleusement bien pour l'instant, on recroise et on sait qu'on va recroiser pas mal de vieilles connaissances. Comme nous avons tout organisé nous même, on est super content de pouvoir s'offrir deux semaines complêtes de live et jouer tous les soirs ou presque. Ca nous permet également de nous confronter à différents lieux et publics ce qui est toujours bon à prendre pour un jeune groupe comme le notre même si nous n'en sommes pas à notre premier coup d'essai.

7. Pouvez-vous nous parler de votre récent partenariat avec Inner Light Agency ? Avez-vous l'objectif de conquérir l'Amérique ?

Hahaha pourquoi pas en effet. On ne peut pas vraiment parler d'objectif, mais c'est certain que pour notre type de musique, les opportunités sont plus nombreuses là-bas qu'en France. En ce qui concerne le partenariat, nous n'avons pas particulirement cherché à nous "placer" là-bas, c'est arrivé relativement par hasard. Damon MORENO, le co-fondateur de l'agence, nous l'a proposé spontanément après écoute de notre son passé et surtout à venir puisque nous étions juste en train de finir "The Soul Allegory". En fait cela s'inscrit bien dans la continuité de ce que l'on a fait jusqu'à présent, c'est à dire essayer de jouer le plus possible dans le plus d'endroits possible.

8. Dans l'idéal, quel serait le groupe avec qui vous voudriez partager une affiche ?

Pfouh, on risque de ne pas être tous d'accord sur ce point hahaha. En fait pour nous la musique que nous jouons se trouve au carrefour de beaucoup d'influences, du coup il y pas mal de groupes avec qui on aimerait être sur l'affiche. Evidemment, il y a quelques évidences comme Down, bien sur BLS ou encore Clutch ou Orange Goblin, mais on se verrait bien également avec quelques groupes plus "bourrins" ˆ commencer par Lamb of God. Quelques années plus tôt Pantera aurait très certainement été notre premier choix.

9. Que pensez-vous de la scène métal française ? Avez-vous des groupes français qui vous ont influencés ?

Nous avons la chance de vivre dans une région où la scène métal est assez active donc nous n'avons pas forcément un point de vue très juste sur la question. Sur le plan national il y a des super groupes en France, comme par exemple HEADCHARGER ou KLONE, qui mériteraient de passer à la "vitesse supérieure" et de gagner en diffusion. Le fait est que le métal est un style de musique encore très à part dans notre pays, ce qui rend plus difficile l'explosion des groupes à grande échelle. Par rapport à nos voisins anglais, belges ou néerlandais par exemple, nous avons encore beaucoup de progrès à faire pour rendre cette scne vraiment vivante. Les initiatives comme le Hellfest montrent qu'il y a une volonté d'aller dans ce sens, même si ce n'est pas du goùt du commun des mortels hahaha.


10. Cet album est un réel one shot, très réussi, vous ne pouvez qu'avoir du succès à la clef, bravo les gars ! Merci d'avoir pris le temps de répondre à cette interview, je vous laisse le mot de la fin pour conclure :

Merci à toi de nous avoir accordé ces quelques lignes pour nous exprimer, on espère que notre album continuera de satisfaire la critique et qu'il nous permettra de continuer à aller répandre notre "bonne parole" un peu partout. En tous cas, nous sommes là et on s'y trouve bien! A bientôt peut-être sur la route donc... Holy shit !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :