last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
SIX MAGICS
CHRONIQUE SIX MAGICS - review
Contact groupe http://www.sixmagics.com
Audio / Video
Mise en ligne le : 25 septembre 2012  | Intervieweur : Blackened | Traducteur : Blackened

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Salut, et merci de répondre à nos questions! Tout d’abord, pouvez-vous rapidement présenter votre groupe ?


Salut! Tout d’abord merci pour votre intérêt et votre soutien !
Je suis Elizabeth, chanteuse de SIX MAGICS. Le groupe a été créé en 1997. Nous sommes originaires du Chili, mais avons déjà tourné en Europe, et dans d’autres pays comme la Turquie par exemple. J’étais la « manageuse » du groupe dès ses débuts, et il y a cinq ans, j’en suis devenue la chanteuse un peu par « accident ». Mon prédécesseur a quitté le groupe car il devait conjuguer sa vie de musicien, d’acteur populaire ici chez nous, et de père. Les membres du groupe m’ont alors proposé de chanter avec eux, et j’en suis ravie aujourd’hui !

Nous avons ouvert pour des groupes comme Nightwish, Blind Guardian, Rhapsody, partagé l’affiche avec Stream Of Passion, et bientôt Epica… Nous avons joué lors du plus gros festival Metal au Chili, avec des têtes d’affiche comme Anthrax, Testament, UDO ou encore Exodus.

2. Il n’est pas facile de décrire en quelques mots votre style. Pouvez-vous nous éclairer à ce sujet ? Que ressentez-vous vis-à-vis de votre musique ?


Disons qu’il s’agit tout simplement de “Metal”! Je pense que mettre une étiquette sur un groupe tel que SIX MAGICS ne serait pas judicieux. Nous avons de très nombreuses influences. Tous les membres du groupe écoutent à la fois des styles musicaux similaires et différents. Bach, Mozart, Aretha Franklin, Opeth, Megadeth, Meshuggah, le jazz latino, le Rythm & Blues ou encore la Soul font partie de nos écoutes. Il est donc normal que notre propre musique en soit influencée. Je pense personnellement que nous faisons une espèce de Metal progressif teinté de Power Metal.

3. Quelles sont vos principales influences, vos « héros musicaux »?

Je pense en avoir dit assez sur la question précédente, mais en ce qui me concerne, j’ai grandi en écoutant tous les styles de Metal, mais aussi du R&B, de la Soul et du Jazz. Je mentionnerais uniquement quelques noms parmi d’autres, comme Sade, Ella Fitzgerald, Stan Getz, Freddy Mercury, ou Dio. Erick, le guitariste, adore le jazz latino, la musique classique, et des musiciens comme Path Metheny. Le bassiste du groupe aime également la musique classique, tandis que le second guitariste apprécie des choses plus modernes, comme Opeth par exemple.

4. Parlons désormais de votre dernier opus « Falling Angels ». Cet album est pour moi très réussi, un grand album ! Pouvez-vous nous parler de sa genèse, son enregistrement, et enfin sa sortie ?


Notre album précédent “Behind The Sorrow” était un disque très particulier pour nous. Il a été produit par David Prater (Dream Theater). Nous avons beaucoup appris de lui et du travail que nous avons réalisé ensemble. Nous avons alors tenté de simplifier notre propos, comparé à ce qu’on pouvait faire auparavant. Erick, le principal compositeur du groupe, a réalisé un excellent travail de producteur sur ce nouvel album. Nous voulions toujours explorer la facette progressive tout en gardant la beauté de la simplicité. Ce ne fut pas une mince affaire ! Il n’est pas facile de toucher avec une musique simple.
Au moment d’enregistrer l’album, on m’a diagnostiqué un cancer… J’ai cru que j’allais mourir, mais heureusement, après des moments difficiles, je m’en suis sortie. J’ai tout de même enregistré mes voix en pleine chimiothérapie. Cela a donc été très difficile pour moi, mais je pense que le projet m’a donné la force de me battre pour survivre. Pour moi, avoir cet album entre mes mains est quelque chose de très particulier.

5. Les parties vocales d’Elizabeth Vasquez sont impressionnantes. Pourquoi avez-vous fait le choix d’une voix féminine puissante pour votre groupe ? Cela n’a-t-il jamais été un handicap au Chili, dans ce milieu très masculin ?

Merci beaucoup, je suis touché par ces compliments.

Comme je l’ai expliqué précédemment, j’ai managé le groupe pendant 10 ans. J’ai simplement enregistré des chœurs sur un album du groupe. Au moment où l’ancien chanteur a quitté le navire, je recherchais un nouveau vocaliste, mais l’un des membres du groupe a suggéré « Nous devrions essayer avec Eli ! ».J’ai immédiatement répondu « Pas Question ! Je ne veux pas en entendre parler ! », mais on m’a tout de même fait enregistré une démo pour la soumettre à l’avis de David Prater. Je ne pense pas que ce fut la meilleure chose à faire pour dissuader les membres du groupe, car David, après avoir écouté le morceau que j’avais enregistré, a de suite affirmé que c’était exactement ce dont SIX MAGICS avait besoin ! J’ai été très surprise, mais l’idée ne me semble plus aussi folle aujourd’hui.

Cette démo était une bonne expérience, et au final, il n’est pas très compliqué pour moi de partager ma passion avec des hommes, dans le groupe ou avec des fans. Nous avons eu un excellent feedback de la part du public et des médias. Même les fans de la première heure avec l’ancien chanteur m’ont encouragée et supportée, notamment en live.


6. Le travail des guitares est également très important…


Effectivement. Erick et Pablo sont d’excellents guitaristes. Erick pense toujours à ce qui est le mieux pour le morceau, et non pour son propre plaisir ; il conserve uniquement ce qui contribue à la solidité d’une chanson. Nous pensons qu’il n’est pas nécessaire de montrer tout ce dont on est capable dans un seul et même titre. Erick est très doué, mais le plus important n’est pas de jouer le plus vite ou le plus fort, il faut que tout s’imbrique correctement.

7. De nombreuses parties symphoniques samplées sont présentes, mais jamais étouffantes, ce qui est un bon point pour moi. Quelle place accordez-vous à ces parties dans votre musique ?


Ces passages font partie de notre musique depuis le début. Erick adore la musique classique, qu’il a commencé à composer dés l’adolescence. Il a toujours ajouté ces parties symphoniques, en adéquation avec la chanson. Concrètement, nous avons aujourd’hui bien plus de moyens pour faire sonner ces plans largement mieux qu’il y a une quinzaine d’années. Nous pouvons alors les ajouter, pas uniquement parce que nous aimons cela, mais surtout car ces passages font partie intégrante des morceaux.

8. Pouvez-vous nous parler des principaux thèmes ou sujets abordés dans les paroles ?


J’écris pour le groupe depuis sa création, même lorsque je n’en étais pas la chanteuse. Sur cet album, Erick a écrit deux titres également. Nous évoquons principalement les expériences d’un être humain « lambda ». Nous parlons de ses sensations, de ses émotions, ou des choses que nous voyons autour de nous. Nous avons un avis sur beaucoup de sujets, et essayons d’évoquer cela à travers la musique et les paroles. Le temps qui passe, les remords, les souvenirs, la peur, l’enfance sont les sujets abordés. Un humain vit et ressent énormément de choses, ce n’est donc pas difficile de trouver de l’inspiration en écrivant sur nos propres émotions.

9. Qu’attendez-vous de ce nouvel album ?


Nous aspirons à pouvoir partager notre musique avec le plus de monde possible. C’est également très important pour le groupe de bénéficier du soutien du label et des médias. Il faut passer par la promotion si tu veux être plus reconnu. Nous espérons que le public appréciera notre nouvel album ; il est plus agressif que le précédent, nous voulions qu’il puise ses racines dans notre enfance… Espérons qu’il plaise !

10. Racontez-nous les moments les plus marquants de la carrière du groupe…


Il y en a tellement! Je citerais le premier concert que nous avons donné en tête d’affiche au Chili. C’était incroyable ! Nous n’espérions pas autant de monde ! Mais ouvrir pour des groupes comme Blind Guardian ou Nightwish par exemple, c’est toujours quelque chose de spécial ! Je peux dire aussi que chaque sortie d’album est un moment que nous attendons avec impatience, mais que nous redoutons également. Et puis les tournées européennes ont été super cool…

11. En dépit de ses qualités, SIX MAGICS n’est pas très connu en Europe. Comment expliquez-vous cela ?

Il faut dire que notre situation géographique n’aide pas vraiment… Même si on peut faire tout ou presque via internet, il y a certaines choses qui sont plus difficiles à obtenir en vivant au fin fond de l’Amérique du Sud ! L’industrie musicale ne rechignera pas à dépenser de l’argent et du temps pour des groupes qui n’ont que 2 à 5 heures de trajet pour jouer en live. En ce qui nous concerne, c’est tout de suite 14 heures d’avion, et les billets sont très chers… Quoi qu’il en soit nous pensons avoir de meilleures retombées grâce au nouvel album. Nous travaillons à cela, et avons déjà plus de soutien que pour le disque précédent !

12. Pouvez-vous nous parler de l’importance du Metal au Chili ? L’Amérique du Sud semble être très dévouée à ce style de musique. Pourquoi selon vous ?


Nous avions une scène très active dans les années 1980 et 1990. Les fans de Metal allaient à chaque concert de la scène locale, et quand des grosses pointures internationales ont commencé à venir au Chili, tout le monde était heureux, les Chiliens sont très fidèles vis-à-vis de ces grands groupes. Désormais, il est plus difficile de bénéficier du même intérêt de la part des plus jeunes. Ils peuvent regarder sur internet un concert entier d’Iron Maiden, de Metallica ou Megadeth en quelques clics. Aujourd’hui, les gens ont le choix d’aller ou non aux concerts, alors qu’auparavant, c’était presque obligatoire ! Malgré cela, nous avons été très chanceux, car le public et les médias locaux nous ont toujours soutenus. Et nous en sommes très fiers !

13. Quels sont vos projets désormais ?


Assurer la promotion du nouvel album! Nous jouerons avec Epica fin septembre, et aurons notre concert de sortie d’album en octobre. Notre label au Chili veut également nous faire tourner partout dans le pays. Enfin, nous pensons à un éventuel passage en Europe… Nous travaillons à cela en ce moment !

14. Merci beaucoup d’avoir répondu à ces quelques questions ! Le mot de la fin est pour vous, pour les lecteurs français de Pavillon 666 ! A bientôt !


Merci à toi pour ton soutien. J’ai de très bons souvenirs de France, c’est un pays incroyable, avec des paysages magnifiques et des gens très sympathiques. Nous avons même des amis français qui nous écrivent de temps en temps…
Grosses bises à tous !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
1. Hello! Thank you for answering our questions! At first can you briefly introduce yourself and the band?

Hi!!..thanx to you for the support and interest 
Well I’m Elizabeth, singer of Six Magics.
The band had been playing since 1997. We are from Chile but we have also toured in Europe and performed in countries like Turkey, too. I used to be the manager of the band since the very beginning and since 5 years ago I became the singer almost like an accident!. The previous singer left the band cause he had to share his time as a popular actor here and as a father ..so even I didn’t want it..the guys asked me to start singing with them..I’m really happy anyway 
...we have supported bands like Nightwish, Blind Guardian, Rhapsody, and shared stage with Stream of Passion and now we will do it with Epica, too..we have played in the biggest metal festival in chile with bands like Anthrax, Testament, UDO, Exodus, etc...

2. It is not easy to describe in a few words your “style”. Can you try to light us about what you feel in your music?

It’s metal. Just that hahaha..I think that if a band label its music it would be not fair cause in our case we have lots of influences ...In the band all the musicians like and listen similar and different kind of music at the same time, Bach, Mozart, Aretha Franklin, Opeth, Megadeth, Messugah, Latin Jazz, Metal, Rhythm & Blues and soul are part of the music we use to listen to so as you can see..it’s quite normal that our style has a bit of all..
I think we do a kind of progressive something hahha..metal, power or everthing together ;-)


3. What are your main influences, your “heroes”?
I think I answered most of that before, but in my case, I grew up listening Metal music, all the styles, but I also listen to R&B, soul and jazz. I could mention just some of them. I like Sade, Ella Fitzgerald, Stan Getz, Freddy Mercury, Dio among others. Erick, the guitar player likes latin jazz, classical music and Guitarrists like Path Metheny. The bass player also likes classical music and the other guitarrist is more modern I think hahaa..he likes bands like Opeth, too..

4. Let’s talk about your last release “Falling Angels”. This album is to me a great album! Can you describe its genesis, its recording, and at least its release?

The previous album Behind The Sorrow (BTS) was s very special one. It was produced by the american producer David Prater (Dream Theater). We learnt a lot from him and from the work we did together. We experienced the way of simplify what we had been doing before. Erick, the main composer of the band did a great job as a producer this time. We wanted to mix the progressive side of the band but keeping the beauty of simplicity. A big deal. Not easy.It’s har to make simple music by heart!!!
I was Cancer detected at the moment I has to record the album. I thought I’d die but fortunatelly after a very hard time, I passed through it. I recorded the album being in chemotherapy. So it was very hard to do it but I think it gave me strengh to fight and live. For me is very special to have this album in my hands now.

5. The vocals of Elyzabeth Vasquez are amazing. Why did you choose to have a powerful “female voice” in your music? Has it ever be a handicap for you in Chile, in a very masculine environment?
Thank you very much. I’m very glad for your kind words ....
As I told you before. I was the manager of the band for 10 years. So when the old singer left the band, I was looking for another one to take his place...I had recorded the backing vocals and the choir of the previous albums cause it was very hard to find a contralto voice to the choir here. And when I was looking for the new singer, someone in the band said : we should try with Eli..and then I said “No way”. I’m out of this..but they almost made me record a demo just to see what David Prater wpuld say.. I did it thinking it was the way to make the guys forget the idea hahaha but David listened the song I had recorded and said “yes!!! That’s was six magics needed!!!!!..Where were you girl..!!!!!!!”..I was very surprised..I tried to reject but then I though that maybe it wasn’t so crazy..
...Its has been just a good experience and at least for me it’s not complicated to share just with men in the band and the fans. We have had very good feedback from the media and the audience. I’m very thankful for that. Also people who liked the old singer have supported me during the shows and I have got just appreciation from them, the band and the press...

6. The work of guitars is also very important…

Yes. Well Erick and Pablo are great guitar players. Erick is always thinking about what is the best for the song not for his personal likes haha even he is the producer he writes just the things that contribute to the song. Our idea and his idea is that although we know both plays a lot, sometimes is not necessary to show everything that can do in on song...Erick is very gifted but the most imporant thing is not how fast he can plays or how powerful he and Pablo can sound but how well they fit to the song.

7. Many symphonic samples are present, but not stuffy, which is a good point to me. What place do you give to these parts in your music?
They have been part of our music since the very beginning. Erick loves classical music and he started composing when he was a teenager. He has always added this kind of symphonic passages according to the song. Obviously now you have more options to make them sound better than 15 years ago, so now we can put them not just because we like them but they are a contibution to the song.

8. Can you describe the main themes/topics spoken in the lyrics?

I have written the lyrics since the band started, even whe I was the manager . On this album Erick wrote two songs, too. We mainly speak about the experience of a normal human being. We talk about sensations, feelings and all the things we see around us. We have opinion about many things and we try to show them through the music and lyrics. We talk about the pass of the time, remors, memories, fear, childhood, etc..A person lives and feel many things so it’s not difficult to find inspiration to write about ourselves..

9. What do you expect from this new album?

Mainly we hope to have the chance to share our music with more people. It’s important for every band to have the support of the label and the media, too. Promotion is something that you must do if you wanna be better know abroad. We hope people like our new proposal. It’s harder than the previous one and we wanted to get our roots from our childhood there..so I hope people like it ;-)



10. Can you tell us the most important moments of the band’s career?

There are lots of them but the first concert we did in Chile as main act was amazing. We didn’t expect to have the venue as full as it was...also be the supported band of bands like Blind Guardian, Nightwish among others was something very special, every release of an album is something that we expect anxiously, too. The tours we have had in Europe has been very cool as well..

11. Despite of its qualities, SIX MAGICS is not very known in Europe. How do you explain this situation?
The geographical situation doesn’t help too much...Even you can do almost everything through internet, there are certain things that when you live in the south of a continent are more difficult to get. The music industy will be always trying to spend time, money and effort in bands that would take 2 or 5 hours in getting a place to perform there..we would take at least 14 hours and flight tickets are not cheap ...anyway we think we will have a better exposure with this new album, we are working on it and we have more supports that the previous time..

12. Can you talk about the importance of Metal music in Chile? South America seems to be very devoted to this style… Why?

We used to have great scene in the 80s and 90s, Chilean metalheads used to go to every concert from the local scene, and when international bands started coming, they were very happy cause the chilean audience was very loyal and they got crazy about the bands, too. Now it’s harder to have the same interest with the youger audience. They can watch an amzing concert on internet just with a click, and we have Iron Maiden, Metallica or Megadeth almost every year playing here. People have to choice what concert to assist, before we MUST go the concert...Even though, we are very lucky, we have been supported by the local media and metalheads. We are very proud of that ..

13. What are your projects now?

Promote the new album, we will Perform with Epica at the end of September, in October we will have our release concert, and then our chilean label want to have a national tour, too. We have to think about a possible european tour and work for it..

14. Thank you very much for answering these few questions! The final word is yours for French reader! See ya!

Thanx to you for your time and support. I have very good memories from France..It’s an amazing country, with lovely landscapes and people. We still have French friends who write us from time to time...
Many hugs and kisses!!!!!..

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
LANDMVRKS [Décines - 69] > 01-11-2019
LANDMVRKS [69] 01-11-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : HERESY
HERESY
CONCOURS CONCERT : MAGMA
MAGMA (69)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours