Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
KLOGR
CHRONIQUE KLOGR - review
Contact groupe http://www.klogr.net
Audio / Video
Mise en ligne le : 19 février 2013  | Intervieweur : Mary.Scary | Traducteur : Pitite-X

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
P666 : Bonjour KLOGR et bienvenue chez Pavillon 666 ! Pouvez-vous présenter votre groupe aux lecteurs français ?

Klogr est un groupe de rock formé en 2011. Beaucoup de choses se sont produites depuis : une tournée aux États-Unis, une sortie d’album, une tournée en France en 2012 et plusieurs festivals en Italie. La formation a un peu changé et nous sortons un nouvel album, comme ça on est prêts pour une nouvelle tournée en France !


P666 : Nous sommes ici aujourd’hui en promotion de votre dernier album, Till You Decay. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ? Ses origines, sa production ?

C’est tout naturellement que s’est passée la composition de ce disque, même si le groupe se compose d’artistes et de musiciens issus de projets différents. Le groupe se contentait au départ de sessions en studio, et puis on a commencé à travailler sur quelques chansons. Chacun a apporté sa contribution ; c’est par ce mélange dans les arrangements qu’est né le son du groupe qui fait sa particularité. Tous nos titres ont été enregistrés dans notre propre studio, en Italie. Personnellement (Rusty), j’ai enregistré et mixé l’album, puis masterisé à Los Angeles.


P666 : Que signifie le nom de votre groupe ? Quelles raisons vous ont fait le choisir ? Quel est le rapport entre le nom du groupe et votre musique ?

Le nom, KLOGR, est une référence à la loi de Weber-Fechner développée durant la seconde moitié du 19ème siècle, connue pour être le lien fondamental entre psychique et physique (S = K log R). Les rapports entre ce nom et la musique de Klogr constituent le thème du premier album. Comment la société affecte la manière de penser des gens et les empêche d’être réellement libres. Les autorités savent manipuler les populations, et plus aucune liberté de pensée n’est possible.


P666 : De quoi traitent vos paroles ? Transmettent-elles un message ? Comment composez-vous, dans quelles conditions ?

Pour les paroles, Todd (ancien bassiste de California) m’a aidé (Rusty) pendant quelques mois à sortir un concept que je gardais dans un tiroir depuis longtemps. On a passé beaucoup de temps ensemble à comparer les différences de points de vue entre les États-Unis et l’Europe, et nous en sommes arrivés à la conclusion que la plupart des problèmes sont les mêmes, malgré des habitudes différentes.


P666 : Vos influences sont diverses et variées, c’est évident quand on écoute votre album. Êtes-vous naturellement ouverts à tous les genres de musique ou était-ce une volonté délibérée de mélanger vos goûts particuliers pour en faire une seule et même musique ?

Les membres des deux formations (l’ancienne et l’actuelle) écoutent des styles très différents. Ce qu’on a en commun, c’est d’y être accro ; jamais on ne se passerait de musique ! Ce que je préfère (Rusty), ce sont les groupes de rock alternatif, mais je ne me limite pas à ça. Bien sûr, nous partageons tous un même amour pour le rock ; le rock des origines, de celui des années 60, jusqu’à d’aujourd’hui, en particulier le grunge, le rock alternatif et le metal alternatif. Faire de la musique, c’est comme parler une langue étrangère, quelle qu’elle soit ; le tout est de savoir de quoi vous parlez !


P666 : Si vous deviez employer un adjectif pour décrire votre musique, lequel choisiriez-vous ? Et pourquoi ?

Authentiques ! Tout ce que nous faisons vient du cœur ; c’est indispensable, si l’on veut partager son état d’esprit avec le public.


P666 : Vous avez donné plusieurs concerts en France l’été dernier. Comment s’est passée l’expérience ? Connaissez-vous un peu la scène metal française ?

J’aime la France, la réponse du public est toujours positive ; chaque fois, on reçoit un accueil très chaleureux ! Le public français nous donne de grandes satisfactions, et nous serons toujours heureux de nous produire ici. La musique réunit les gens mieux que tout. Quand on est en tournée, on n’a pas l’impression d’être un groupe italien mais simplement un groupe de rock... et c’est tout !


P666 : Abordons maintenant des sujets plus généraux. Que pensez-vous du téléchargement ? Pensez-vous que cela peut aider les nouveaux groupes à faire connaître leur musique, ou, au contraire, nuire à leur carrière naissante ?

Je suis auteur, compositeur et producteur et j’avais mon propre label pour le premier album, alors vous comprendrez facilement que le téléchargement illégal nous fait le plus grand mal. Malheureusement, notre album a été téléchargé des milliers de fois. Ce manque à gagner empêche les groupes de s’investir dans leurs projets et tue peu à peu toute l’industrie du disque (les artistes comme les techniciens). D’un autre côté, si l’on veut que notre musique se répande et que le public entende parler de nous, c’est beaucoup plus pratique.
Le téléchargement payant fait partie de l’évolution technologique, et j’achète personnellement beaucoup de musique avec mon smart phone ; c’est rapide et facile ! Mais, pour la musique qui me tient vraiment à cœur, j’aime posséder l’objet, feuilleter le livret qui accompagne le disque et même en sentir l’odeur, voire le goûter...


P666 : Je vous laisse maintenant la possibilité de dire tout ce qui vous chante ; exprimez-vous, nous serons ravis de vous entendre !

Très bien ! Comme nous sommes des musiciens, le plus important pour nous est de nous exprimer et de vous faire savoir qui nous sommes et ce que la musique signifie pour nous. Le profit et l’égoïsme sont en train de détruire notre monde (et pas seulement celui de la musique), c’est pourquoi nous soutenons activement SEA SHEPHERD (www.seashepherd.org). Je vous invite à vous rendre sur ce site afin d’améliorer vos connaissances et de constater les ravages commis sur nos merveilleux océans ces dernières années, et les saloperies qui continuent à se produire...


P666 : Qu’envisagez-vous, dans un avenir proche ? Et comment imaginez-vous Klogr dans dix ans ?

Nous avons une tournée en Europe bientôt : un concert en Belgique, cinq en France, quatre en Allemagne, et dix concerts à travers la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, la Pologne et la Finlande. Comme nous voulons assurer la promotion du disque, nous avons quatre nouvelles chansons pour nos fans. Et, cet été, nous envisageons de nous atteler à un nouvel album... et à une nouvelle tournée !
Dans dix ans... ? Ça dépend... Nous verrons bien comment ça tourne. J’espère juste que Klogr sera toujours un groupe de rock capable de voyager à travers le monde et d’offrir sa musique aux fans. Surtout en France !


P666 : Nous arrivons maintenant au terme de notre entretien. Merci beaucoup de nous avoir accordé de votre temps ! Je vous laisse le mot de la fin.

Nous vous remercions de votre soutien et de votre attention ! C’est certain, nous nous verrons bientôt... en mars. Dans la mesure où les fans français nous ont toujours soutenus, je vous rappelle que vous pouvez visiter le site de notre fan club français sur Facebook où vous trouverez plus d’informations : http:// www.klogr.net/share/

Avec tous nos remerciements ! À bientôt, et bonne route !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock
P666 : Hello KLOGR and welcome to the Pavillon 666 ! Could you please introduce your band to the French readers?

Klogr is a rock band formed on 2011.
Many things have happened since then: a tour in the USA, an album release, a tour in France in 2012, and several live festivals across Italy.
We just had a lineup change and now we are releasing a new EP, so we are getting ready for another tour in France.


P666 : You are here today to promote your debut album entitled ?Till You Decay?. This time, could you tell us a little more about it? Its genesis, creation and outcome?

It was in a natural way that took place the writing process of "till you decay" album, even though the band lineup was formed by artists and musicians from different projects. Initially the band performed studio sessions, then we worked on the material individually. Everyone of us brought his own contribution which, mixed to the others during the arrangements, gave birth and characterized the sound of the band. All the tracks have been recorded in our facilities, in Italy. I personally (Rusty) recorded and mixed the album, and than mastered in Los Angeles.


P666 : Could you explain the meaning of your band?s name? Why did you choose it, what?s the link between the name and your music?

The band's name is a reference to the Weber-Fechner law, developed in the second half of the 800s, which is known as the psycho-physical fundamental relationship (S = K log R).
The connection between the name and the music of Klogr are the topics of the first album. How society affects the way people think, not allowing us to be truly free. Command and control is a must to managing people, and this doesn't allow any freedom of thought.


P666 : What are your lyrics about? Do you have a message to communicate through them? How do you write lyrics, in which conditions?

Regarding our lyrics, Todd (previous bass player from California) help me (Rusty) out for a couple of months to release a concept that I kept in the drawer for a long time. We spent a long time together comparing the different point of view between United States and Europe, coming out with the conclusion that many of the problems are substantially similar, although different habits in our societies.








P666 : Your influences are various and varied and it is obvious when we listen to your album? Are you all naturally open to any kind of music or was it a will to mix each of your tastes in order to make one and the same mixture?

The members of both line-up (the previous and actual one) listen to a lot of different music and styles. Everyone of us is addicted to music cannot live without it. Basically I (Rusty) enjoy listening to alternative rock bands, but also completely different genres.
Of course the love for Rock Music is the common element for all of us; the rock of the roots, in the early '60s, 'till today's rock, specially grunge, alternative rock and alternative metal.
When you play music it's like when you speak a language, no matter what language, it's important that you know what you're talking about!



P666 : If you have to define your music in only one adjective, which one would it be? And why?

Pure attitude! everything we do comes from our hearts, it's a need we feel, it's a way to share a state of mind with the audience.


P666 : You played several shows in France last summer? How was the experience? Do you know a bit of the French metal scene?

I love France and i loved the audience response which was very positive; everytime we were greeted with a warm welcome! Great satisfaction came from French fans, we will be always happy to come back in your country! The music unites countries more than anything else! when we're on tour we don't feel as an Italian band, we're simply a rock band… nothing else!



P666 : Let?s now broach more general subjects ; what is your opinion about downloading ? Do you think it can help recent bands to make their music known or, on the contrary, it can harm their fledgling career?

I am an author, composer, producer and have been label for the first album, so it's easy to understand that illegal downloads heavily harmed us. Unfortunately, the album has been downloaded thousands times. This loss of income doesn't give bands the opportunity to invest in their projects and killes all the music system (artists as much as technicians). 2)
On the other hand, music propagation is much easier, so more people will come across what you do.
To pay a fee for downloading is part of the technology progress, and I do buy a lot of music with my smart phone: it's quick, fast and easy! but for the music I really care, i love to have the real object, navigate between the booklet pages and even smelling it, feeling the taste….

P666 : Now I give you the opportunity to share with us a red card and/or a best pick ! Express yourself !

Good point! We are musicians so the most important thing to express ourselves it's sharing who we are and what music means for us.
profit and selfishness are destroying our world (not just the music one) and that's why we support SEA SHEPHERD (www.seashepherd.org). I suggest to visit this website in order to improve your knowledge and see what happened to our wonderful oceans in the last few years, and what's crap is still going on.....



P666 : What are your plans for the immediate future? And how do you see KLOGR in ten years?

Soon will be touring Europe, 1 gig in Belgium, 5 gigs in France, 4 gigs in Germany and 10 gigs across Latvia, Lithuania, Estonia, Polland and Finland.
we are particularly promoting the EP release, so we have four brand new songs for our fans.
For the summer we are planning to start working on the new album....and tour again!
in 10 years? it depends ....we'll see what's going on abroad. I hope KLOGR will be a rock band that can still travel around the world and share his music with the fans. Specially in France!


P666 : This is now the end of the interview ! Thanks for the time you dedicated to it ! I let you have the last word !

thanks for your support and the time you dedicated us!
definitely see you soon…. on March!
Since French fans are a real supporters for us, I remind you that you can visit the Facebook profile of our French fans club. You can find more informations visiting http:// www.klogr.net/share/

Thank's a lot! see you soon and take best care!

PARTAGER :